Pages

Bienvenue au Blog du Chalet - Espace des étudiants en médecine -
News Algerie-Chalet: Juillet: Changement de la date du week-end en Algérie du Jeudi-Vendredi au Vendredi-Samedi prévu à partir du 14 août prochain. (18 Mai): Les programmes des contrôles vient d’être établie pour la 4eme année de la faculté de médecine de Constantine, qui va faire : un control de Neuro le 18 juin, un contrôle de Pneumo le 28 juin, et un contrôle d’Infectieux le 4 juillet. | La grève des hospitalo-universitaires s'est soldée ce 16 mai officiellement après un accord avec le 1er ministre Ahmed Ouyahia. le déroulement des contrôles est en cours d'études mais en aucun cas l'année ne sera prolongée comme annoncée ces derniers jours. (Debut Mai): Des rumeurs circulent que la grève des facultés de médecine en Algérie qui dure depuis avril, et qui consiste à ne pas faire les contrôles et les examens va être terminée le 17 mai 2009 prochain. (Avril): La grève sur les contrôles continue jusqu'au 13 Mai 2009 avant qu'ils ne prennent une nouvelle décision. (Mars): C'est le début des vacances du printemps et exactement le 21 mars. On dirait que tout est bien calculé. A noter une grève ambigüe le 21-22-23 mars aux hôpitaux qui risque de se renouveler chaque 3 premiers jours des semaines prochaines et qui concernera que les examens et non pas les études. (Fevrier): Tout à l'air de bien marcher, surtout apres avoir passé plusieurs examens et l'annualtion de la greve presumée.(Decembre): Apres les vancances du Aid Al-Adha qui ont pris une semaine, voilà une greve des medecins universitaires qui va prolonger l'incativité d'une autre semaine, jusqu'aux vacances d'hivers! (Novembre): Lors du dernier concours de résidanat et les examens des autres années, la direction a utilisé un appareil de brouillage du champ des téléphones portables.
Medecine News: (Octobre 2011): L'Afssaps révise la balance risque-bénéfice des médicaments de la famille du métoclopramide; Désormais: L'usage du Primpéran est déconseillé chez les moins de 18 ans. (Octobre 2010): Google surveille la progression de la « grippe A » par la mesure de la tendance des recherches effectuer sur son moteur de recherche ; selon Google, plus les gens sont malades, plus ils cherchent à s'informer sur le WEB, et ce, en utilisant des mots-clés bien spécifiques, le résultat de surveillance de la grippe chez Google est disponible sur cette adresse: http://www.google.org/flutrends/intl/fr/. (25 juin 2009): L’Agence européenne du médicament (EMEA), a décidé que L’opiacé dextropropoxyphène (DXP), retrouvé dans le médicament Di-Antalvic ® en association avec le paracétamol pour le traitement symptomatique des affections douloureuses d'intensité modérée à intense, sera bientôt interdit et progressivement retiré du marché européen! Et pour cause sa haute toxicité. En effet la dose thérapeutique est très proche de la dose toxique ce qui a engendré beaucoup d’accidents mortels et de suicides. (11 juin 2009): L’OMS déclare la grippe A(H1N1) ou anciennement "grippe porcine" comme une pandémie! c'est le niveau 6 maximal. (Avril): l'OMS déclare l'urgence devant la multiplication des cas de grippe procine au Mexique qui a était ravagé: 20 personnes sont déjà mortes et prés de 1000 personnes sont sous la surveillance. Plusieurs cas suspects se multiplient aussi au canada, aux USA, et en Europe qui ont d'ailleurs déclaré l'alerte. La grippe porcine est une infection virale hautement contagieuse des porcs due à un orthomyxovirus: Le virus influenza porcin (SIV), avec le type : A et souvent le sous-type H1N1 ou H3N2. Les virus de la grippe humaine et celui du porc ont une origine commune, et des échanges entre les deux espèces s’effectuent régulièrement. La directrice générale de l'OMS dit que: "le virus a un potentiel pandémique! et la situation est imprévisible!". La nouvelle mutation donne au virus de la grippe porcine le pouvoir virulent homme-homme. Un éventuelle vaccin est possible dans les prochains jours.

Les articles qui figurent dans ce blog son écris par moi-même. «Copier-Coller» le contenu de ce blog sur autres sites internet sans mon consentement est un vol! lundi 3 janvier 2000

Cours LES PNEUMOPTHIES VIRALES

Liens sponsorisés

LES PNEUMOPTHIES VIRALE

I-INTRODUCTION :

Les pneumopathies virales sont des affections le plus souvent bénignes présentant une grande similitude avec les pneumopathies bactériennes.

On distingue 3 formes, les pneumonies sûrement virales (diagnostic sérologique) Les pneumonies vraisemblablement virales (notion d'épidémie sans diagnostic sérologique) et les pneumonies apparentées (non-virales et non-bactériennes)

II-DIAGNOSTIC CLINIQUE D'UNE PNEUMONIE AIGUË TOUCHANT UN SUJET JEUNE SAIN :

Il s'agit d'une maladie bénigne, épidémique et dont le début survient brutalement ou après une période d'incubation plus ou moins courte.

Les signes fonctionnels et généraux sont représentés par

  • Asthénie majeure. • Myalgies, céphalées.

  • Fièvre oscillante à 39 – 40°c • Douleurs rétro-orbitaires et Photophobie.

  • Toux sèche. 
    Les signes physiques sont à type de 

  • Catarrhe oculo-nasal. • Rhinite.

  • Rougeur pharyngée. • Injection conjonctivale. Par contre, l'examen pulmonaire est quasi-normal à part quelques râles fins bronchiques. La dissociation entre les signes fonctionnels majeurs et les signes physiques pauvres caractérise les pneumonies virales.

III-DIAGNOSTIC PARACLINIQUE :

A. La radiologie: Montre

  1. o Un aspect de pneumopathie hilifuge avec une opacité floue, inhomogène et le plus souvent basale, reliée au hile par une travée traduisant l'accentuation de la trame broncho-vasculaire.

  2. oOu bien un aspect nodulaire.

  3. o Ou un aspect systématisé traduisant la surinfection bactérienne.

  4. oOu enfin une miliaire avec parfois adénopathies médiastinales.

  5. L'hémogramme: Montre

  6. o VS accélérée.

  7. oLeuconeutropénie ou du moins jamais d'hyperleucocytose.

  8. La bacilloscopie doit être négative.

  9. La sérologie: Apporte le diagnostic de certitude en montrant une augmentation franche du taux des anticorps sur 2 prélèvements successifs à 15 jours d'intervalle.

IV-EVOLUTION :

Elle est de règle bénigne, non-cyclique. L'apyrexie est obtenue en quelques jours, cette évolution n'est pas modifiée par les antibiotiques. La toux, l'asthénie et les signes radiologiques persistent plus longtemps.

La seule complication est la surinfection bactérienne avec atteinte d'autres viscères (hépatite, pleurésie, péricardite.)

On peut observer un aspect particulier, c'est la forme asphyxique pouvant atteindre un sujet jeune sans tare cardiorespiratoire. C'est une alvéolite suraiguë qui est le fait de certaines épidémies. Elle survient plus volontiers sur terrain défaillant avec décompensation de la tare.

V-FORMES CLINIQUES :

PNEUMONIES VIRALES

A. PNEUMONIE GRIPPALE : 
C'est le type même de la maladie contagieuse, la grippe revêt un aspect endémique mais parfois sporadique. 
Le début est brutal avec 

  • Céphalées et myalgies. • Fièvre très élevée avec le V grippal.
    Le pronostic est bon, sous réserve des formes malignes extra-thoraciques notamment méningo-encéphalitiques. 
    Le diagnostic est sérologique utilisant la réaction de Hirtzcaractéristique des Myxovirus. 

  • PNEUMONIE A VIRUS PARA-INFLUENZA : 
    Pratiquement analogue à la grippe, elle touche surtout les enfants en collectivité. 
    Le diagnostic est sérologique utilisant la RFC. 

  • PNEUMONIE A VIRUS SYNCITIAL RESPIRATOIRE : 
    C'est l'apanage des nourrissons avec une recrudescence hivernale. 
    Le diagnostic est sérologique utilisant la RFC ou la séroneutralisation. 

  • PNEUMONIE A ADENOVIRUS : 
    Elle touche les enfants en collectivité. 
    Elle donne un aspect radiologique particulier 

  1. o Une pneumonie hilifuge avec opacités hilaires bilatérales.

  2. oOu bien des images systématisées segmentaire. 
    Les manifestations extra-thoraciques sont à type de 

• Adénopathies cervicales. • Troubles digestifs.

Elle peut être grave donnant 
™ Méningite. ™ Myocardite.
™ Thrombopénie.

E. PNEUMONIES COMPLIQUANT CERTAINES VIROSES DE L'ENFANT :
Il s'agit de la rougeole, la coqueluche, la varicelle, la rubéole, l'hépatite, les oreillons, les infections à CMV, l'herpès, etc. 

LES PNEUMONIES APPARENTEES

A. PNEUMONIES A MYCOPLASMA PNEUMONIAE : 
C'est une maladie endémique des sujets jeunes nécessitant des contacts répétés. 
Les manifestations extra-thoraciques sont 

™ Méningite. ™ Otite. ™ Encéphalite. ™ Anémie hémolytique à auto-anticorps. Le diagnostic est surtout sérologique avec parfois isolement du germe dans des milieux spécialisés.

B. PNEUMONIE A ORNITHO-PSITTACOSE :

La contamination se fait par les oiseaux domestiques (pigeon, perroquet, perruche, etc.) cette affection revêt 2 aspects, l'ornithose qui est bénigne et la psittacose qui est grave pseudo-typhique souvent mortelle.

C. RICKETTSIOSES : 
Ce sont des zoonoses transmissibles à l'homme. 
Les formes extra-thoraciques sont à type de 

™ Méningo-encéphalite. 
™ Erythème maculo-papuleux. 
™ Polyradiculonévrite. 

Le diagnostic repose sur la sérologie et la microagglutination sur lame.

LES PNEUMONIES PROBABLEMENT VIRALES

Ce sont les pneumonies présentant toutes les caractéristiques cliniques, radiologiques et évolutives précédentes mais où manque le diagnostic sérologique spécifique d'un virus donné.

VI-TRAITEMENT :

A. Traitement préventif:

¾ Antibiothérapie contre les surinfections bactériennes qui est parfois active sur certaines pneumonies virales (Macrolide et apparentés.)

B. Traitement adjuvant
¾ 
Repos strict au lit. 
¾ Antipyrétiques et antalgiques.

C. Prophylaxie
¾ Vaccinothérapie. 

0 comments:

Laisser un commentaire

Vous aimez, vous n'aimez pas ! Votre avis? Un point de vu? Une correction ou un ajout. Une contribution ou une proposition.. Vous êtes les bienvenus à vous exprimer librement. Vous avez à votre portée des simleys ;) Pour revenir à la page principale: cliquez ici: http://mehdi-mehdy.blogspot.com

Blog Du Chalet ;-) Headlines !

Blog Du Chalet & Des Chalistes ;-)

Derniers Commentaires