Pages

Bienvenue au Blog du Chalet - Espace des étudiants en médecine -
News Algerie-Chalet: Juillet: Changement de la date du week-end en Algérie du Jeudi-Vendredi au Vendredi-Samedi prévu à partir du 14 août prochain. (18 Mai): Les programmes des contrôles vient d’être établie pour la 4eme année de la faculté de médecine de Constantine, qui va faire : un control de Neuro le 18 juin, un contrôle de Pneumo le 28 juin, et un contrôle d’Infectieux le 4 juillet. | La grève des hospitalo-universitaires s'est soldée ce 16 mai officiellement après un accord avec le 1er ministre Ahmed Ouyahia. le déroulement des contrôles est en cours d'études mais en aucun cas l'année ne sera prolongée comme annoncée ces derniers jours. (Debut Mai): Des rumeurs circulent que la grève des facultés de médecine en Algérie qui dure depuis avril, et qui consiste à ne pas faire les contrôles et les examens va être terminée le 17 mai 2009 prochain. (Avril): La grève sur les contrôles continue jusqu'au 13 Mai 2009 avant qu'ils ne prennent une nouvelle décision. (Mars): C'est le début des vacances du printemps et exactement le 21 mars. On dirait que tout est bien calculé. A noter une grève ambigüe le 21-22-23 mars aux hôpitaux qui risque de se renouveler chaque 3 premiers jours des semaines prochaines et qui concernera que les examens et non pas les études. (Fevrier): Tout à l'air de bien marcher, surtout apres avoir passé plusieurs examens et l'annualtion de la greve presumée.(Decembre): Apres les vancances du Aid Al-Adha qui ont pris une semaine, voilà une greve des medecins universitaires qui va prolonger l'incativité d'une autre semaine, jusqu'aux vacances d'hivers! (Novembre): Lors du dernier concours de résidanat et les examens des autres années, la direction a utilisé un appareil de brouillage du champ des téléphones portables.
Medecine News: (Octobre 2011): L'Afssaps révise la balance risque-bénéfice des médicaments de la famille du métoclopramide; Désormais: L'usage du Primpéran est déconseillé chez les moins de 18 ans. (Octobre 2010): Google surveille la progression de la « grippe A » par la mesure de la tendance des recherches effectuer sur son moteur de recherche ; selon Google, plus les gens sont malades, plus ils cherchent à s'informer sur le WEB, et ce, en utilisant des mots-clés bien spécifiques, le résultat de surveillance de la grippe chez Google est disponible sur cette adresse: http://www.google.org/flutrends/intl/fr/. (25 juin 2009): L’Agence européenne du médicament (EMEA), a décidé que L’opiacé dextropropoxyphène (DXP), retrouvé dans le médicament Di-Antalvic ® en association avec le paracétamol pour le traitement symptomatique des affections douloureuses d'intensité modérée à intense, sera bientôt interdit et progressivement retiré du marché européen! Et pour cause sa haute toxicité. En effet la dose thérapeutique est très proche de la dose toxique ce qui a engendré beaucoup d’accidents mortels et de suicides. (11 juin 2009): L’OMS déclare la grippe A(H1N1) ou anciennement "grippe porcine" comme une pandémie! c'est le niveau 6 maximal. (Avril): l'OMS déclare l'urgence devant la multiplication des cas de grippe procine au Mexique qui a était ravagé: 20 personnes sont déjà mortes et prés de 1000 personnes sont sous la surveillance. Plusieurs cas suspects se multiplient aussi au canada, aux USA, et en Europe qui ont d'ailleurs déclaré l'alerte. La grippe porcine est une infection virale hautement contagieuse des porcs due à un orthomyxovirus: Le virus influenza porcin (SIV), avec le type : A et souvent le sous-type H1N1 ou H3N2. Les virus de la grippe humaine et celui du porc ont une origine commune, et des échanges entre les deux espèces s’effectuent régulièrement. La directrice générale de l'OMS dit que: "le virus a un potentiel pandémique! et la situation est imprévisible!". La nouvelle mutation donne au virus de la grippe porcine le pouvoir virulent homme-homme. Un éventuelle vaccin est possible dans les prochains jours.

Les articles qui figurent dans ce blog son écris par moi-même. «Copier-Coller» le contenu de ce blog sur autres sites internet sans mon consentement est un vol! mercredi 12 janvier 2000

LES THÉRAPEUTIQUES PSYCHOTROPES: PSYCHOLEPTIQUES | PSYCHOANALEPTIQUES | PSYCHODYSLEPTIQUES | NEUROLEPTIQUES | ANTIDÉPRESSEURS | ANXIOLYTIQUES

Liens sponsorisés

LES THÉRAPEUTIQUES PSYCHOTROPES

I-DÉFINITION : Selon Delay, les psychotropes sont "des substances chimiques d'origine naturelle ou artificielle qui ont un tropisme sur le SNC et qui, donc, sont susceptibles de modifier son activité sans préjuger du type de modification".

II-CLASSIFICATION DE DELAY ET DENIKER:

LES PSYCHOLEPTIQUES:

Substances à action sédative sur le SNC entraînant une de l'activité psychique.
1-Les Anxiolytiques "AXL": Tels les Benzodiazépines (Ex: Valium®)

2-Les Neuroleptiques "NLP" ou Antipsychotiques: Comprenant 4 familles:
1) Les Butyrophénones (Ex: Haldol®)
2) Les Phénothiazines (Ex: Largactil®, Nozinan®, Melleril®)
3) Les Benzamides substitués (Ex: Dogmatil®: Sulpiride)
4)Les antipsychotiques de nouvelle génération.

3-Les hypnotiques ou Inducteurs du sommeil: Comprenant également 2 familles:
1) Les hypnotiques benzodiazépiniques (Ex: Myolastan®)
2)Les hypnotiques non-benzodiazépiniques (Ex: Barbiturique, qui ne sont plus utilisés dans un but hypnotique.)

LES PSYCHOANALEPTIQUES:

Substances à action stimulante sur le SNC entraînant une de l'activité psychique
1-Les Antidépresseurs "AD" ou Thymoanaletiques: Stimulent l'humeur.
Comprennent 5 familles
1) Les AD tricycliques (Ex: Tofranil®)
2) Les AD tétracycliques.
3) Les AD bicycliques.
4) Les IMAO (inhibiteur de la monoamine oxydase.)
5)Les ISRS (inhibiteurs spécifiques de la recaptation de la sérotonine)

2-Les Nooanaleptiques: Stimulent la vigilance.
1) Les Amphétamines.
2) La Caféine.

3-Les thymorégulateurs:
1) La Carbamazépine (Tégrétol®)
2) Les sels de Lithium.

LES PSYCHODYSLEPTIQUES:

Substances à action perturbatrice sur le SNC entraînant des troubles perceptifs (illusions ethallucinations) et des troubles de la conscience. Ils n’ont pas d’utilisation thérapeutique. 3 groupes

1-Les Hallucinogènes:
1) Le Cannabis.
2) L’ENSD 25.
3) La Mescaline.

2-Les Stupéfiants ou Opiacés:
1) Les Morphiniques.
2) Les Cocaïniques.

3-Les enivrants:
1) L’Alcool éthylique.
2)L’éther.
3) Les Solvants.

III-PHARMACOLOGIE GÉNÉRALE DES PSYCHOTROPES : La pharmacocinétique des psychotropes dépend de leur absorption, leur distribution, leur métabolisme et leur excrétion.
  1. L’administration per-os nécessite la dissolution du produit dans le suc gastrique ou intestinal.
  2. L’absorption dépend de la concentration du produit et de sa liposolubilité.
  3. L’administration parentérale, surtout IV est la plus rapide, les taux sériques efficaces sont immédiats mais les effetssecondaires sont plus importants.
  4. La distribution se fait grâce aux protéines plasmatiques, notamment l’Albumine. Elle dépend de la perméabilité du produit dans la barrière hémato-encéphalique, du flux sanguin et de l’affinité du produit pour les récepteurs. Elle est également influencée par l’age, le sexe et l’état de santé.
  5. Le métabolisme se fait essentiellement par le foie, par oxydation, réduction, hydrolyse ou conjugaison.
  6. L’excrétion se fait essentiellement par voie rénale et hépatique, et accessoirement dans le lait maternel, la sueur et les fèces.
IV-SYSTÈMES DE TRANSMISSION CÉRÉBRALE :

A-Le système dopaminergique: Les récepteurs se situent au niveau de l’hypothalamus, du Locus Niger, du cortex limbique et de la base du cerveau. Ce sont les récepteurs qui ont le plus d’affinité pour les NLP, surtout les récepteurs D2 et D4.

B-Le système sérotoninergique: Les récepteurs se situent au niveau de la zone médiane du tronc cérébral, à type de S1 et S2. Ils jouent un rôle prévalant dans les troubles dépressifs (hypoactivité du système sérotoninergique.)
Les antidépresseurs agissent soit en inhibant la recapture de la sérotonine (ISRS et tricycliques), soit en inhibant son métabolisme (IMAO.)

C-Le système noradrénergique: Les récepteurs se situent au niveau du bulbe et du pont, avec des faisceaux dirigés vers le cevelet et la moelle épinière. Il en existe 2 types, les récepteurs α noradrénergiques sont pré-synaptiques et contrôlent lalibération de Noradrénaline alors que les récepteurs β sont post-synaptiques et jouent un rôle dans les troubles dépressifs.

D-Les systèmes GABAergiques: La Gamma Amino-butyrique acide est le neurotransmetteur inhibiteur du SNC. Lesrécepteurs GABA (a et b) sont les sites privilégiés de reconnaissance pour les AXL.L’électroconvulsivothérapie augmente le nombre de récepteurs GABA au niveau du cortex frontal.

LES NEUROLEPTIQUES :

Définition: Ce sont des substances psychotropes psycholeptiques sédatives, non-hypnotiques, caractérisées par leur activité thérapeutique dans les processus psychotiques et par leur aptitude à déterminer des manifestations neurologiques.

Critères de définition des NLP typiques:
1/ La création d’un état d’indifférence psychomotrice.
2/ L’efficacité sur les états d’excitation et d’agitation.
3/ La réduction des troubles psychotiques aigus et chroniques.
4/ La production d’effets neurologiques végétatifs et extrapyramidaux.
5/ L’action sous-corticale dominante.

Les NLP atypiques: Ont des propriétés antipsychotiques mais ne répondent pas à la totalité des critères de définition des NLP typiques.

La demi-vie d'élimination: Est en moyenne de 10 à 30 hrs. Pour les NAP (NLP à action prolongée), elle est de 2 à 4 smn.
L'élimination: Est principalement rénale et accessoirement dans le lait maternel.
Classification: 3 familles

1-Les Phénothiazines:
-La Chlorpromazine: Largactil®.
-La Lévomépromazine: Nozinan®.
-La Fluphénazine: Moditen®.
-La Pipothiazine: Piportil®.

2-Les Butyrophénones:
-L’Halopéridol: Haldol®.
-La Dropéridol: Droleptan®.

3-Les antipsychotiques de nouvelle génération:
-La Dibenzo-oxazépine: Loxapine® ou Loxapac®.
-L’Olanzapine: Zyprexa®.

Effets thérapeutiques: 3 actions
1) Effet sédatif, le plus rapide à apparaître.
2) Effet antipsychotique (délire et hallucinations) après quelques jours de traitement.
3) Effet anti-déficitaire, après quelques semaines de traitement.

Effets secondaires indésirables: Ce sont les effets extrapyramidaux avec
1-Dyskinésie aiguë spectaculaire avec
1) Torticolis spasmodique.
2) Opisthotonos.
3) Hyper-extension des membres.
4) Révulsion des yeux.
5) Protrusion de la langue.
6) Trismus.
7) Mouvements de mastication.

2-Dyskinésie tardive avec mouvements dyskinétiques anormaux, involontaires, répétitifs de localisation essentiellement orofaciale et au niveau du tronc. Elle survient souvent après diminution des doses ou arrêt du traitement. Il peut s’agir de
1) Syndrome parkinsonien avec akinésie.
2) Hypertonie plastique.
3) Tremblements d’action et de repos.

3- Syndrome hyperkinétique avec akathisie (sensation d’agitation physique interne avec difficulté à rester dans la même position.)

4-Troubles endocriniens, avec

1)Aménorrhée + Galactorrhée.
2) Gynécomastie, surtout avec la Sulpiride.
3) Impuissance et anorgasmie.
4) Prise de poids.

5-Effets anticholinergiques

1) Centraux de type hyperthermie et confusion mentale.
2) Périphériques de type sécheresse buccale, constipation, rétention d’urines et élévation de la pression intraoculaire.

6-Effets inolytiques, de type hypotension, surtout avec les NLP sédatifs.7-Syndrome malin des NLP: C’est un accident majeur, formant une urgence thérapeutique, suspectée devant unehyperthermie survenant lors d’un traitement NLP et/ou devant l’absence de tout foyer infectieux décelable.Ce syndrome impose l’arrêt thérapeutique immédiat avec prise en charge en unité de soins intensifs.

Indications: Ce sont les troubles psychotiques aigus et chroniques (13)
1/ Bouffée délirante.
2/ Confusion mentale.
3/ Accès maniaque.
4/ Mélancolie délirante.
5/ Moments féconds des psychoses chroniques.
6/ Schizophrénie.
7/ Psychose hallucinatoire chronique.
8/ Paranoïa.
9/ Troubles du caractère et du comportement chez l’enfant épileptique ou oligophrène (Neuro-sédatifs ou NLP à forte dose.)
10/ Mouvements anormaux type colère de Huntington.
11/ Vomissements incoercibles.
12/ Syndrome de Gill de la Tourette.
13/ Traitement préventif du syndrome de sevrage aux intoxications alcooliques ou aux opiacés.

Contre-indications: Au nombre de 9.
  1. Grossesse, durant le 1er trimestre.
  2. Troubles du rythme cardiaque.
  3. Sclérose en plaque «SEP».
  4. Maladie de Parkinson.
  5. glaucome à angle fermé.
  6. Adénome de la prostate.
  7. Phéochromocytome.
  8. Antécédents d’agranulocytose et de leucopénie pour la Chlozapine.
  9. Antécédent de syndrome malin des NLP.

LES ANTIDÉPRESSEURS

Définition: Ce sont des substances psychotropes psychoanaleptiques thymostimulantes. Chez les sujets normaux, elles n’entraînent pas d’effet euphorisant. Dans les troubles bipolaires, cet effet peut dépasser son but en entraîner une inversion de l’humeur dans le sens du pôle maniaque.

Elimination : Rénale.

Classification: 3 classes

1-Les antidépresseurs tricycliques:

1) Les Imipraminiques:
-L’Imipramine: Tofranil®.
-La Clomipramine: Anafranil®.
-La Trimipramine: Surmentil®.

2) Les dérivés du Dibenzocycloheptodiènne:
-L’Amitriptyline: Laroxyl®.

2-Les IMAO:

1) Les IMAO hydraziniques.
2) L’Iproniazide.
3) Les IMAO non-hydraziniques spécifiques de nouvelle génération.
4) Les IMAO sélectifs A, La Toloxatone: Humoryl®.

3- Les antidépresseurs non-tricycliques et non-IMAO:

1) Les AD tétracycliques: La Maprotiline: Ludiomil®.
2) Les ISRS:
-La Fluoxétine: Prozac®.
-La Sertraline : Zaloft®.

Effets thérapeutiques: 4 Effets
1) Effet antidépresseur.
2) Effet sédatif (ex: Laroxyl®)
3) Effet stimulant (ex: Anafranil®)
4) Effet antalgique (la plus sérotoninergique.)

Effets secondaires indésirables: (17)
1-Asthénie.
2-Anxiété.
3-Inversion de l’humeur.
4-Levée précoce de l’inhibition psychomotrice avec passage à l’acte.
5-Réactions délirantes.
6-Confusion mentale.
7-Troubles du sommeil (insomnie pour les stimulants et somnolence pour les sédatifs.)
8-Tremblement et dysarthrie.
9-Crises convulsives (abaissement du seuil épileptogène.)
10- Effets anticholinergiques.
11-Troubles vasomoteurs de type bouffées de chaleur et crises sudorales.
12-Frigidité, impuissance et retard de l’éjaculation.
13-Hypotension.
14-Troubles de la conduction cardiaque pouvant aller jusqu’au BAV.
15-Action tératogène, discutée mais non-prouvée.
16-Accidents allergiques et photosensibilité.
17-Intoxication aiguë réalisant le syndrome sérotoninergique.

Indications: (10)
1/ Tout état dépressif.
2/ Troubles anxieux (troubles OC, troubles phobiques, attaque de panique.)
3/ Pharmacodépendance.
4/ Pathologies psychosomatiques.
5/ Troubles du sommeil.
6/ Syndrome de Jelineau (hypersomnie.)
7/ Troubles sexuels (éjaculation précoce.)
8/ Enurésie.
9/ Syndromes algiques.
10/ Maladie de Parkinson (antidépresseurs dopaminergiques.)

Contre-indications: Absolues: (4)
  1. Association aux IMAO.
  2. Adénome de la prostate.
  3. Glaucome à angle fermé «GAF»
  4. Troubles cardiaques, notamment les troubles du rythme et de la conduction, l’IDM récent et l’insuffisance cardiaque.
Relatives: (7)
  1. IDM ancien.
  2. Insuffisance hépatique.
  3. Insuffisance rénale.
  4. Epilepsie.
  5. Processus organiques cérébraux.
  6. Grossesse au 1er trimestre.
  7. Association à l’alcool.

LES ANXIOLYTIQUES

Définition: Ce sont des substances psychotropes psycholeptiques sédatifs sur les manifestations physiques et psychiques de l’anxiété. Parallèlement à leur action anxiolytique, ils ont des propriétés hypnotiques, myorelaxantes, anticonvulsivantes et orexigènes. Ils ne sont pas efficaces sur les manifestations délirantes et hallucinatoires.

Classification:

1-Les Benzodiazépiniques: Toutes les molécules ont en commun un cycle diazépine sur lequel est greffé un cycle benzénique.
-Chlorazépate dipotassique: Tranxène®.
-Chlordiazépoxide: Librium®.
-Diazépam: Valium®
-Lorazépam: Temesta®
-Promazépam: Exomil®
-Clonazépam: Rivotril®

2-Les non-benzodiazépiniques:
-La Carbanate: Métrobanate®.
-La Procolmadiol: Equinil®.
1) Les antihistaminiques: Hydroxyzine: Latorax®.
2) Les β bloquants: Propranolone: Avlocardil®
3)Certains NLP: Thioridazine: Melleril®
4) Certains AD sédatifs: Amitriptyline: Laroxyl®

Effets thérapeutiques: 6 effets
1-Effet anxiolytique (par de l’activité sérotoninergique.)
2-Effet sédatif.
3-Effet anticonvulsivant.
4-Effet myorelaxant.
5-Effet amnésiant de fixation.
6-Effet orexigène (appétit.)

Effets secondaires indésirables: (8)
1-Troubles de la vigilance (somnolence diurne.)
2-Troubles cognitifs (troubles mnésiques.)
3-Altération de la capacité de réaction à l’imprévu.
4-Réactions paradoxales très fréquentes (raptus anxieux avec passage à l’acte, agitation, agressivité et désinhibition comportementale)
5-Choc anaphylactique dans les injections IV avec choc vagal et bradycardie pouvant aller à l’arrêt cardiaque. Effet myorelaxant brutal avec apnée et altération brutale de la conscience.)
6-Phénomène de rebond de l’anxiété à l’arrêt brutal du traitement.
7-Pharmacodépendance = accoutumance.
8-Dépression respiratoire surtout en cas d’age élevé ou très jeune, en cas d’insuffisance respiratoire chronique ou demyasthénie.

Indications: (13)
1/ Tous les troubles anxieux.
2/ Anxiété généralisée.
3/ Anxiété situationnelle (Trac)
4/ Anxiété aiguë (crise d’angoisse aiguë.)
5/ Troubles phobiques.
6/ Troubles paniques.
7/ T.O.C
8/ Troubles du sommeil.
9/ Angoisse psychotique, en association avec les NLP.
10/ Confusion mentale.
11/ Sevrage éthylique.
12/ Epilepsie.
13/ Dans la pathologie générale, à forte charge anxieuse (ex: Cancers, néoplasies, IDM, coronaropathies.)

Contre-indications:

Absolues: (2)
1. Insuffisance respiratoire grave.
2. Myasthénie.

Relatives: (6)
  1. Grossesse au 1er trimestre.
  2. Ages extrêmes (bas age et age avancé.)
  3. Insuffisance rénale.
  4. Insuffisance hépatique.
  5. Association à l’alcool.
  6. Conducteurs de véhicules.
Arrêt du traitement: doit être progressif, par paliers sur plusieurs semaines. Cet arrêt sera d’autant plus prolongé et progressif que la durée du traitement a été longue.

0 comments :

Laisser un commentaire

Vous aimez, vous n'aimez pas ! Votre avis? Un point de vu? Une correction ou un ajout. Une contribution ou une proposition.. Vous êtes les bienvenus à vous exprimer librement. Vous avez à votre portée des simleys ;) Pour revenir à la page principale: cliquez ici: http://mehdi-mehdy.blogspot.com

Blog Du Chalet ;-) Headlines !

Blog Du Chalet & Des Chalistes ;-)

Derniers Commentaires