Pages

Bienvenue au Blog du Chalet - Espace des étudiants en médecine -
News Algerie-Chalet: Juillet: Changement de la date du week-end en Algérie du Jeudi-Vendredi au Vendredi-Samedi prévu à partir du 14 août prochain. (18 Mai): Les programmes des contrôles vient d’être établie pour la 4eme année de la faculté de médecine de Constantine, qui va faire : un control de Neuro le 18 juin, un contrôle de Pneumo le 28 juin, et un contrôle d’Infectieux le 4 juillet. | La grève des hospitalo-universitaires s'est soldée ce 16 mai officiellement après un accord avec le 1er ministre Ahmed Ouyahia. le déroulement des contrôles est en cours d'études mais en aucun cas l'année ne sera prolongée comme annoncée ces derniers jours. (Debut Mai): Des rumeurs circulent que la grève des facultés de médecine en Algérie qui dure depuis avril, et qui consiste à ne pas faire les contrôles et les examens va être terminée le 17 mai 2009 prochain. (Avril): La grève sur les contrôles continue jusqu'au 13 Mai 2009 avant qu'ils ne prennent une nouvelle décision. (Mars): C'est le début des vacances du printemps et exactement le 21 mars. On dirait que tout est bien calculé. A noter une grève ambigüe le 21-22-23 mars aux hôpitaux qui risque de se renouveler chaque 3 premiers jours des semaines prochaines et qui concernera que les examens et non pas les études. (Fevrier): Tout à l'air de bien marcher, surtout apres avoir passé plusieurs examens et l'annualtion de la greve presumée.(Decembre): Apres les vancances du Aid Al-Adha qui ont pris une semaine, voilà une greve des medecins universitaires qui va prolonger l'incativité d'une autre semaine, jusqu'aux vacances d'hivers! (Novembre): Lors du dernier concours de résidanat et les examens des autres années, la direction a utilisé un appareil de brouillage du champ des téléphones portables.
Medecine News: (Octobre 2011): L'Afssaps révise la balance risque-bénéfice des médicaments de la famille du métoclopramide; Désormais: L'usage du Primpéran est déconseillé chez les moins de 18 ans. (Octobre 2010): Google surveille la progression de la « grippe A » par la mesure de la tendance des recherches effectuer sur son moteur de recherche ; selon Google, plus les gens sont malades, plus ils cherchent à s'informer sur le WEB, et ce, en utilisant des mots-clés bien spécifiques, le résultat de surveillance de la grippe chez Google est disponible sur cette adresse: http://www.google.org/flutrends/intl/fr/. (25 juin 2009): L’Agence européenne du médicament (EMEA), a décidé que L’opiacé dextropropoxyphène (DXP), retrouvé dans le médicament Di-Antalvic ® en association avec le paracétamol pour le traitement symptomatique des affections douloureuses d'intensité modérée à intense, sera bientôt interdit et progressivement retiré du marché européen! Et pour cause sa haute toxicité. En effet la dose thérapeutique est très proche de la dose toxique ce qui a engendré beaucoup d’accidents mortels et de suicides. (11 juin 2009): L’OMS déclare la grippe A(H1N1) ou anciennement "grippe porcine" comme une pandémie! c'est le niveau 6 maximal. (Avril): l'OMS déclare l'urgence devant la multiplication des cas de grippe procine au Mexique qui a était ravagé: 20 personnes sont déjà mortes et prés de 1000 personnes sont sous la surveillance. Plusieurs cas suspects se multiplient aussi au canada, aux USA, et en Europe qui ont d'ailleurs déclaré l'alerte. La grippe porcine est une infection virale hautement contagieuse des porcs due à un orthomyxovirus: Le virus influenza porcin (SIV), avec le type : A et souvent le sous-type H1N1 ou H3N2. Les virus de la grippe humaine et celui du porc ont une origine commune, et des échanges entre les deux espèces s’effectuent régulièrement. La directrice générale de l'OMS dit que: "le virus a un potentiel pandémique! et la situation est imprévisible!". La nouvelle mutation donne au virus de la grippe porcine le pouvoir virulent homme-homme. Un éventuelle vaccin est possible dans les prochains jours.

Les articles qui figurent dans ce blog son écris par moi-même. «Copier-Coller» le contenu de ce blog sur autres sites internet sans mon consentement est un vol! lundi 3 janvier 2000

DDB LA DILATATION DES BRONCHES

Liens sponsorisés

LA DILATATION DES BRONCHES

I-DEFINITION :

La dilatation des bronches "DDB" est l'augmentation permanente et irréversible du calibre des bronches avec altération de leur fonction dans les territoires atteints qui sont plus ou moins étendus. Entraînant une hypersécrétion bronchique avec stase favorisant l'infection et pouvant entraîner un état d'insuffisance respiratoire avec CPC.

Elle peut être primitive ou secondaire.

II-ANATOMIE PATHOLOGIQUE : La destruction a pour conséquence

  • L'altération de la muqueuse bronchique.

  • L'élaboration d'un tissu cicatriciel très vascularisé, responsable ultérieurement d'hémoptysies.

  • La dégradation du système de défense local.

  • La multiplications des glandes séro-muqueuses responsable d'une hypersécrétion ou bronchorrhée.

III-DIAGNOSTIC CLINIQUE : Les signes fonctionnels sont les suivants

• Bronchorrhée:

  1. oAncienne, remontant à l'enfance ou l'adolescence.

  2. oLe plus souvent matinale réalisant une pseudo-vomique.

  3. oQuotidienne, allant du simple crachat à plusieurs cc par jour.

  4. o Sédimente en 4 couches qui sont de haut en bas: 
    ƒ Couche spumeuse. 
    ƒ Couche muco-purulente. 
    ƒ Couche séreuse. 
    ƒ Couche purulente. 

  • Infections parenchymateuses récidivantes touchant le même territoire bronchique.

  • Hémoptysie présente dans 50 à 70% des DDB

  1. oVa du simple crachat strié de sang jusqu'à l'hémoptysie massive.

  2. oPeut être révélatrice de la DDB, c'est la DDB sèche.

  • Dyspnée variable, dépend des lésions préexistantes, elle est d'abord d'effort puis devient de repos évoquant un état d'insuffisance respiratoire.

  • Sinusite chronique 
    Les signes physiques ne sont pas spécifiques et n'apparaissent qu'en poussée avec 

  • Râles bronchiques ronflants, humides et fixes (car il s'agit d'une lésion anatomique.)

  • Avec signes de retentissement sur le cœur droit

  • Et hippocratisme digital.

IV-DIAGNOSTIC PARACLINIQUE :

A. La broncho-fibroscopie: permet d'étudier l'état bronchique et d'y effectuer des prélèvements de l'expectoration pour étude bactériologique à la recherche de germes pour faire un antibiogramme. Elle permet aussi l'étude cytologique qui montre l'absence de fibres élastiques.

B. La radiologie thoracique de face et de profil: Au début normale mais en cas de poussée, on aura

1. Des signes directs:

  • Opacités réticulaires discrètes, du hile au diaphragme traduisant un épaississement broncho-alvéolaire dans le territoire atteint (normalement, l'axe broncho-vasculaire est invisible.)

  • Clartés kystiques ou en rosette.

2. Des signes indirects:

  • Troubles de la ventilation objectivés par une opacité systématisée à sommet hilaire et à base diaphragmatique, c'est l'image en échelletraduisant une obstruction bronchique.

  • La TDM ou la bronchographie lipiodolée: Permet de dessiner l'arbre bronchique et de faire le diagnostic 
    topographique et morphologique de l'affection. On distingue 3 formes anatomiques pouvant être isolées ou associées 

  1. La DDB cylindrique réalisant l'aspect d'arbre mort (sans ramification.)

  2. La DDB kystique ou ampulaire réalisant une image en grappe de raisin.

  3. La DDB saxiforme réalisant un aspect en doigt de gant.

Les contre-indications de cet examen sont 
9 Age de moins de 5 ans (réflexes tussigènes diminués avec risque d'asphyxie.) 
9 Insuffisance respiratoire. 
9 Allergie à l'iode ou à la Xilocaïne. 
9 Syndrome infectieux sévère. 

D. La radiologie des sinus et des dents: Permet la recherche d'un foyer infectieux.

E. Autres examens
™ 
L'électrophorèse des protéines à la recherche d'un déficit immunitaire.
™ Le dosage des α1 antitrypsine.
™ Le test à la sueur pour rechercher une mucoviscidose. 
™ Le bilan opératoire (EFR, ECG, Echocardiographie et Cathétérisme.) 

V-DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE :

A. La DDB acquise:

1. La DDB acquise localisée: Secondaire à une sténose bronchique soit par

o Un corps étranger chez l'enfant

o D'origine inflammatoire (complication d'une primo-infection tuberculeuse)

  1. o Une aspergillose

  2. o Une mycose (abcès du poumon chronique.)

o D'origine tumorale chez l'adulte (cancer bronchique et tumeur bénigne.)

2. La DDB acquise diffuse: Elle peut être secondaire à

  1. o Une broncho-pneumopathie aiguë chez l'enfant.

  2. o La rougeole. o La coqueluche.

  3. o L'inhalation de produits toxiques.

  4. La DDB congénitale:

  1. DDB avec polykystose rénale et pancréatique.

  2. DDB avec déficits immunitaires en IGA sécrétoires.

  3. La maladie des cils immobiles (cellules ciliées immobiles.)

4. DDB décrite dans certains syndromes:

  1. oSyndrome de Kartagener, associant une DDB avec polypose sinusienne et situs invertus.

  2. oSyndrome de Mounier – Kuhn associant DDB avec polypose sinusienne.

VI-EVOLUTION : Elle est fonction de l'étendue des lésions et du terrain.

A. Les DDB localisées ont une évolution simple le plus souvent, rarement des surinfections.

B. Les DDB diffuses ont une évolution sévère émaillée de complications

  1. Les complications infectieuses: A type de 
    ¾ Pneumonie et broncho-pneumonie. ¾ Greffe tuberculeuse. 
    ¾ Abcès du poumon
    . ¾ Abcès du cerveau. 
    ¾ Pleurésie bactérienne purulente
    . ¾ Septicémie. 

  2. Les autres complications
    ¾ Hémoptysies
    . ¾ CPC. 
    ¾ Insuffisance respiratoire chronique
    . ¾ Amylose secondaire.

VII-TRAITEMENT : Ne se décide qu'après un bilan complet de DDB avec examen clinique des voies aériennes supérieures et inférieures, Radio thoracique et sinusienne, TDM, bronchographie lipiodolée, broncho-fibroscopie, EFR et bilan hémodynamique.

A. Traitement médical
¾ 
Drainage de posture, 2 ou 3 séances par jour (du moins au début.) 
¾ Antibiothérapie réservée aux formes fébriles et sévères. 
¾ Ablation des foyers infectieux ORL et dentaires. 
¾ Vaccination. 
¾ Embolisation en cas d'hémoptysie. 

B. Traitement chirurgical: Il est préconisé en cas d'échec d'embolisation, de DDB localisées et de DDB mal tolérée.

C. Traitement étiologique: Varie en fonction de l'étiologie 
¾ Traitement antituberculeux en cas de tuberculose. 
¾ Traitement chirurgical en cas de corps étranger ou de tumeurs. 

0 comments :

Laisser un commentaire

Vous aimez, vous n'aimez pas ! Votre avis? Un point de vu? Une correction ou un ajout. Une contribution ou une proposition.. Vous êtes les bienvenus à vous exprimer librement. Vous avez à votre portée des simleys ;) Pour revenir à la page principale: cliquez ici: http://mehdi-mehdy.blogspot.com

Blog Du Chalet ;-) Headlines !

Blog Du Chalet & Des Chalistes ;-)

Derniers Commentaires