Pages

Bienvenue au Blog du Chalet - Espace des étudiants en médecine -
News Algerie-Chalet: Juillet: Changement de la date du week-end en Algérie du Jeudi-Vendredi au Vendredi-Samedi prévu à partir du 14 août prochain. (18 Mai): Les programmes des contrôles vient d’être établie pour la 4eme année de la faculté de médecine de Constantine, qui va faire : un control de Neuro le 18 juin, un contrôle de Pneumo le 28 juin, et un contrôle d’Infectieux le 4 juillet. | La grève des hospitalo-universitaires s'est soldée ce 16 mai officiellement après un accord avec le 1er ministre Ahmed Ouyahia. le déroulement des contrôles est en cours d'études mais en aucun cas l'année ne sera prolongée comme annoncée ces derniers jours. (Debut Mai): Des rumeurs circulent que la grève des facultés de médecine en Algérie qui dure depuis avril, et qui consiste à ne pas faire les contrôles et les examens va être terminée le 17 mai 2009 prochain. (Avril): La grève sur les contrôles continue jusqu'au 13 Mai 2009 avant qu'ils ne prennent une nouvelle décision. (Mars): C'est le début des vacances du printemps et exactement le 21 mars. On dirait que tout est bien calculé. A noter une grève ambigüe le 21-22-23 mars aux hôpitaux qui risque de se renouveler chaque 3 premiers jours des semaines prochaines et qui concernera que les examens et non pas les études. (Fevrier): Tout à l'air de bien marcher, surtout apres avoir passé plusieurs examens et l'annualtion de la greve presumée.(Decembre): Apres les vancances du Aid Al-Adha qui ont pris une semaine, voilà une greve des medecins universitaires qui va prolonger l'incativité d'une autre semaine, jusqu'aux vacances d'hivers! (Novembre): Lors du dernier concours de résidanat et les examens des autres années, la direction a utilisé un appareil de brouillage du champ des téléphones portables.
Medecine News: (Octobre 2011): L'Afssaps révise la balance risque-bénéfice des médicaments de la famille du métoclopramide; Désormais: L'usage du Primpéran est déconseillé chez les moins de 18 ans. (Octobre 2010): Google surveille la progression de la « grippe A » par la mesure de la tendance des recherches effectuer sur son moteur de recherche ; selon Google, plus les gens sont malades, plus ils cherchent à s'informer sur le WEB, et ce, en utilisant des mots-clés bien spécifiques, le résultat de surveillance de la grippe chez Google est disponible sur cette adresse: http://www.google.org/flutrends/intl/fr/. (25 juin 2009): L’Agence européenne du médicament (EMEA), a décidé que L’opiacé dextropropoxyphène (DXP), retrouvé dans le médicament Di-Antalvic ® en association avec le paracétamol pour le traitement symptomatique des affections douloureuses d'intensité modérée à intense, sera bientôt interdit et progressivement retiré du marché européen! Et pour cause sa haute toxicité. En effet la dose thérapeutique est très proche de la dose toxique ce qui a engendré beaucoup d’accidents mortels et de suicides. (11 juin 2009): L’OMS déclare la grippe A(H1N1) ou anciennement "grippe porcine" comme une pandémie! c'est le niveau 6 maximal. (Avril): l'OMS déclare l'urgence devant la multiplication des cas de grippe procine au Mexique qui a était ravagé: 20 personnes sont déjà mortes et prés de 1000 personnes sont sous la surveillance. Plusieurs cas suspects se multiplient aussi au canada, aux USA, et en Europe qui ont d'ailleurs déclaré l'alerte. La grippe porcine est une infection virale hautement contagieuse des porcs due à un orthomyxovirus: Le virus influenza porcin (SIV), avec le type : A et souvent le sous-type H1N1 ou H3N2. Les virus de la grippe humaine et celui du porc ont une origine commune, et des échanges entre les deux espèces s’effectuent régulièrement. La directrice générale de l'OMS dit que: "le virus a un potentiel pandémique! et la situation est imprévisible!". La nouvelle mutation donne au virus de la grippe porcine le pouvoir virulent homme-homme. Un éventuelle vaccin est possible dans les prochains jours.

Les articles qui figurent dans ce blog son écris par moi-même. «Copier-Coller» le contenu de ce blog sur autres sites internet sans mon consentement est un vol! mercredi 12 janvier 2000

LA TOXICOMANIE

Liens sponsorisés

LA TOXICOMANIE

I-DÉFINITION : La toxicomanie est un terme assez flou, couvrant les divers comportements toxicomaniaques, qui sous-entend une pharmacodépendance spécifique et qui découle d'une rencontre entre un produit, une personnalité et un moment socioculturel.

Selon l'OMS
, la pharmacodépendance est "un état psychique et parfois physique résultant de la prise d'une drogue, caractérisé par des modifications du comportement ou par d'autres réactions comprenant toujours un besoin compulsif de prendre une drogue de façon continue ou périodique afin d'en éprouver les effets psychiques et parfois supprimer le malaise consécutif à son absence. Il peut y avoir ou non une accoutumance (tolérance.) Une personne peut être dépendante de plus d'une drogue. Les malaises de la privation sont des états associés au sevrage des drogues, allant d'états graves à des états beaucoup moins sévères, caractérisés par un ou plusieurs symptômes tels convulsions, tremblements, anxiété paroxystique, agitation psychomotrice, douleurs gastrointestinales et musculaires, altération de l'orientation temporo-spatiale et troubles mnésiques".

Selon Antoine Pérot, on appèle toxicomanie "l'appétence anormale et prolongée, manifestée par certains sujets, pour des substances toxiques ou des drogues, dont ils ont connus accidentellement ou recherchés volontairement l'effet sédatif, euphoristique ou dynamisant. Appétence qui devinent rapidement une habitude tyrannique et qui entraîne presque inévitablement l'augmentation progressive des doses".La toxicomanie repose donc sur l'association de 3 critères:

1-Un invincible désir ou le besoin de continuer à la consommer et à se la procurer par tous les moyens.
2-Une tendance à augmenter les doses.
3-Une dépendance d'ordre psychique et/ou physique.

II-CLASSIFICATION CLINIQUE DES DROGUES :

1-Les stupéfiants:
1) L'opium et ses dérivés (morphine, codéine et héroïne.)
2) Les dérivés morphiniques de synthèse (substances anorexigènes, etc.)

2-Les hallucinogènes:
1) Le cannabis.
2) Le LSD 25.
3) La mescaline.
4) La phencyclidine.

3-Les excitants:
  • Mineurs:1) Le tabac. 2) Le thé. 3) Le café. 4) Le chocolat.5) Le khat.
  • Majeurs:1) La cocaïne (crack.) 2) Les amphétamines et dérivés (ecstasy.)
4-Les sédatifs:
1) Les benzodiazépines.
2) Les barbituriques.
3) Les carbanates, etc.

5- Les enivrants:
1) L'alcool.
2) L'éther.
3) Les vapeurs d'hydrocarbures.
4) L'Artane.
5) Le toluène, etc.

III-L'HÉROÏNE :
C'est le toxique le plus dangereux car il entraîne, à brève échéance un risque de mortalité par syncope bulbaire en cas de surdosage, à moyenne échéance la dégradation psychologique avec délinquance et, à longue échéance la ruine de la santé mentale et physique.C'est le produit le plus répandu chez le toxicomane vrai et c'est le type même de la toxicomanie.Le danger vient de l'accoutumance.L'héroïne est un dérivé chimique de la morphine, qui est elle-même un alcaloïde de l'opium qui est extrait du suc de pavot.Cependant, la toxicité de l'héroïne dépasse de loin celle de la morphine. L'héroïne existe sous forme de poudre blanche qui peut être prisée ou utilisée en solution par voie parentérale. L'effet recherché est, comme pour la morphine, le bien être ou "lune de miel" qui est de courte durée. L'héroïne n'est pashallucinogène.L'état de manque se traduit par une angoisse intense avec troubles respiratoires graves, sueurs profuses et douleurs abdominales et lombaires. Effets qui sont supprimés, dans certains pays par les substituts tel l'Ubitex ou la Méthadone. L'intoxication chronique entraîne des troubles digestifs et neurologiques, myosis caractéristique, céphalées intenses, tremblements et paresthésies, avec amaigrissement spectaculaire, déshydratation, asthénie permanente et fébricule.

IV-LE CANNABIS :
Répandu dans le monde entier, surtout le bassin méditerranéen et le nord de l'Inde. Il est considéré dans certains pays comme une intoxication mineure très investie socialement tel le tabac et dans d'autres, il est plus nocif et ses dangers sont semblables à ceux de l'alcool.Le cannabis est extrait d'une plante dite cannabis-sativa-indica, appelée communément chanvre indien. Il utilise soit la résine, c'est le Haschisch, soit la plante nature (feuilles et tiges) et c'est l'Herbe ou Marijuana. La teneur en principe actif de la plante est 5 fois moindre que celle de la résine.Le haschisch peut être ingéré mélangé avec les aliments, ou fumé mélangé à du tabac.

Les effets aigus sont
1) L'exaltation de l'humeur, de l'esprit et de la sensibilité.
2) Les phénomènes sensoriels avec hyperesthésie généralisée, surtout visuelle, auditive et tactile.
3) L'altération des coordonnées temporo-spatiales avec distances accrues et cours du temps accéléré ou stabilisé dans un présent infini.
4) Les troubles de la conscience.

Les effets chroniques sont
1) La diminution de toutes les capacités physiques et intellectuelles.
2) La dégradation sociale.
3)La psychose cannabique chronique, semblable à une SX.

V-LES TOXICOMANES :

A-Les psychotiques: La toxicomanie est ± durables, surtout dans les débuts de la schizophrénie. D'autre part, certainesintoxications aiguës aux hallucinogènes entraînent l'appauvrissement du syndrome de dissociation, surtout chez les sujetsprédisposés.

B-Les névrotiques: La toxicomanie apparaît comme une compulsion où l'angoisse n'entraîne pas une fuite immédiate vers les drogues car le névrotique est capable d'une part d'assumer son angoisse et d'autre part, de lutter contre son appétence toxic

C-Les psychopathes: Sont les plus nombreux, les plus typiques et chez lesquels il existe de nombreux traits de déséquilibres psychiques avec impulsivité, passage à l'acte facile, dysphorie (trouble de l'humeur), anhédonie (difficulté à éprouver du plaisir), masochisme et troubles du contact. La majorité des toxicomanes ont moins de 30 ans et très souvent moins de 20 ans lors de la 1e prise avec une polytoxicomanie.

VI-CONDUITE A TENIR DEVANT LA TOXICOMANIE : Prévention ++++ Sevrage, nécessitant une motivation réelle et entrepris dans un milieu médical compétent et dévoué. Injonction thérapeutique (loi décidée par le procureur, obligeant le toxicomane à se sevrer.)

0 comments :

Laisser un commentaire

Vous aimez, vous n'aimez pas ! Votre avis? Un point de vu? Une correction ou un ajout. Une contribution ou une proposition.. Vous êtes les bienvenus à vous exprimer librement. Vous avez à votre portée des simleys ;) Pour revenir à la page principale: cliquez ici: http://mehdi-mehdy.blogspot.com

Blog Du Chalet ;-) Headlines !

Blog Du Chalet & Des Chalistes ;-)

Derniers Commentaires