Pages

Bienvenue au Blog du Chalet - Espace des étudiants en médecine -
News Algerie-Chalet: Juillet: Changement de la date du week-end en Algérie du Jeudi-Vendredi au Vendredi-Samedi prévu à partir du 14 août prochain. (18 Mai): Les programmes des contrôles vient d’être établie pour la 4eme année de la faculté de médecine de Constantine, qui va faire : un control de Neuro le 18 juin, un contrôle de Pneumo le 28 juin, et un contrôle d’Infectieux le 4 juillet. | La grève des hospitalo-universitaires s'est soldée ce 16 mai officiellement après un accord avec le 1er ministre Ahmed Ouyahia. le déroulement des contrôles est en cours d'études mais en aucun cas l'année ne sera prolongée comme annoncée ces derniers jours. (Debut Mai): Des rumeurs circulent que la grève des facultés de médecine en Algérie qui dure depuis avril, et qui consiste à ne pas faire les contrôles et les examens va être terminée le 17 mai 2009 prochain. (Avril): La grève sur les contrôles continue jusqu'au 13 Mai 2009 avant qu'ils ne prennent une nouvelle décision. (Mars): C'est le début des vacances du printemps et exactement le 21 mars. On dirait que tout est bien calculé. A noter une grève ambigüe le 21-22-23 mars aux hôpitaux qui risque de se renouveler chaque 3 premiers jours des semaines prochaines et qui concernera que les examens et non pas les études. (Fevrier): Tout à l'air de bien marcher, surtout apres avoir passé plusieurs examens et l'annualtion de la greve presumée.(Decembre): Apres les vancances du Aid Al-Adha qui ont pris une semaine, voilà une greve des medecins universitaires qui va prolonger l'incativité d'une autre semaine, jusqu'aux vacances d'hivers! (Novembre): Lors du dernier concours de résidanat et les examens des autres années, la direction a utilisé un appareil de brouillage du champ des téléphones portables.
Medecine News: (Octobre 2011): L'Afssaps révise la balance risque-bénéfice des médicaments de la famille du métoclopramide; Désormais: L'usage du Primpéran est déconseillé chez les moins de 18 ans. (Octobre 2010): Google surveille la progression de la « grippe A » par la mesure de la tendance des recherches effectuer sur son moteur de recherche ; selon Google, plus les gens sont malades, plus ils cherchent à s'informer sur le WEB, et ce, en utilisant des mots-clés bien spécifiques, le résultat de surveillance de la grippe chez Google est disponible sur cette adresse: http://www.google.org/flutrends/intl/fr/. (25 juin 2009): L’Agence européenne du médicament (EMEA), a décidé que L’opiacé dextropropoxyphène (DXP), retrouvé dans le médicament Di-Antalvic ® en association avec le paracétamol pour le traitement symptomatique des affections douloureuses d'intensité modérée à intense, sera bientôt interdit et progressivement retiré du marché européen! Et pour cause sa haute toxicité. En effet la dose thérapeutique est très proche de la dose toxique ce qui a engendré beaucoup d’accidents mortels et de suicides. (11 juin 2009): L’OMS déclare la grippe A(H1N1) ou anciennement "grippe porcine" comme une pandémie! c'est le niveau 6 maximal. (Avril): l'OMS déclare l'urgence devant la multiplication des cas de grippe procine au Mexique qui a était ravagé: 20 personnes sont déjà mortes et prés de 1000 personnes sont sous la surveillance. Plusieurs cas suspects se multiplient aussi au canada, aux USA, et en Europe qui ont d'ailleurs déclaré l'alerte. La grippe porcine est une infection virale hautement contagieuse des porcs due à un orthomyxovirus: Le virus influenza porcin (SIV), avec le type : A et souvent le sous-type H1N1 ou H3N2. Les virus de la grippe humaine et celui du porc ont une origine commune, et des échanges entre les deux espèces s’effectuent régulièrement. La directrice générale de l'OMS dit que: "le virus a un potentiel pandémique! et la situation est imprévisible!". La nouvelle mutation donne au virus de la grippe porcine le pouvoir virulent homme-homme. Un éventuelle vaccin est possible dans les prochains jours.

Les articles qui figurent dans ce blog son écris par moi-même. «Copier-Coller» le contenu de ce blog sur autres sites internet sans mon consentement est un vol! lundi 3 janvier 2000

Cours Pneumo LES MYCOBACTERIES

Liens sponsorisés

LES MYCOBACTERIES

I-DEFINITION:

Les mycobactéries sont des bâtonnets qui se développent sous forme de filaments ramifiés. Il en existe 54 espèces qui sont toutes des BAAR (bacilles Acido-Alcoolo-Résistants à la coloration de Ziehl Nielsen) Cette propriété disparaît après traitement à base d'Ethionamide et d'INH.

Ce sont des bactéries faiblement colorées au Gram, aérobies strictes, à multiplication très lente (2 jours à 8 semaines), immobiles, asporulées et non-capsulées. Elles possèdent beaucoup de lipides (Acides gras mycolique) qui sont à grande chaîne de carbone (90 c.)

II-MYCOBACTERIESTYPIQUESDELATUBERCULOSEHUMAINE: On distingue 3 espèces, M. tuberculosis, M. africanum et M. bovis (accessoirement souche BCG.)

AHistorique:
En 1865, Villemin a découvert que la tuberculose humaine est transmise du lapin au cobaye.
En 1882, Koch découvre le bacille de la tuberculose.
En 1902, le M. bovis est cultivé sur le milieu de Lowenstein Jensen.
En 1921, la 1ere vaccination par le BCG eut lieu.
En 1944, la Streptomycine fut découverte.
En 1969, le M. africanum fut isolé. 

B. Examenmicroscopique: Les mycobactéries sont des bacilles rectilignes, à bout arrondi, immobiles, isolés ou regroupés en amas, filamenteuses ou cocoïdes en culture, de 2 à 5µde long et de 0.3 à 2µde largeur, faiblement colorées au Gram. La coloration spécifique se fait par le Ziehl Nielsen qui comporte 3 étapes, la fushine – acide et alcool – bleu de méthylène. Les BAAR se colorent en rouge ou en rose foncé sur un fond de bleu.

Il existe une autre coloration à l'Auramine, basée sur les mêmes propriétés, très utiles dans le cadre des grands prélèvements (enquête.) Cependant, elle peut donner de faux positifs. Les BAAR sont examinés au microscope sous fluorescence, colorés en jaune vert sur un fond noir. Cette coloration comporte aussi 3 étapes, auramine – acide et alcool – KMnO4.

C. Culture: Les mycobactéries sont des aérobies strictes, micro-aérophiles pour M. bovis et africanum. Ce sont des bactéries qui s'enfoncent dans le milieu de culture. Leur multiplication est très lente, 3 à 4 semaines pour M. tuberculosis et 40 à 60 jours pour M. bovis et africanum. Ils se divisent au bout de 20 ou de 24 heures. Pour M. tuberculosis INH résistant "INH-R", le temps de culture est encore plus lent. Ils donnent 2 types de colonies, des

colonies Eugoniques ou "R" et des colonies dysgoniques ou "S". Les colonies R sont en choux-fleur de coloration crème beige. Pour M. bovis et africanum, ils donnent des colonies S surtout qui sont friables se détachant facilement. Les colonies R renferment généralement une multiplication bacillaire en corde, ce sont des colonies d'aspect opaque. Les colonies S renferment généralement une multiplication bacillaire homogène, ce sont des colonies petites,

translucides, faciles à émulsionner, dont la température de croissance est de 35-37° et le pH à 6.8-7.

Les bactéries qui nécessitent une tension de CO(5-10%) et de l'humidité ont besoin d'éléments nutritifs spéciaux, 
Asparagine ou acide glutamique, sels, Albumine (élimine les acides gras inhibiteurs de la croissance.), Glycérol pour M. 
tuberculosis et Pyruvate pour M. bovis.

Il existe différents milieux de culture
1-Milieuxsolides: Milieu de Lowenstein Jensen, de Colet Sos et de MiddleBrook-Cohn.
2-Milieux transparents: 7H10 et 7H11.
3-Milieuxliquides: Milieu de Sauton (poussée en 8 à 10 jours donnant un voile pour M. tuberculosis.), milieu de 

Youmans-Dubos et milieu 7H9.

D. Identification: Se fait par

  1. Le Niacin-test. 2. La nitrate réductase.

  2. La catalase qui est thermolabile pour les différents types de mycobactéries (recherchée entre 20 et 48°c)

  3. L'amydase. 5. La lipase.

  4. La glycosidase. 7. L'uréase.

  5. La pyrazinamidase.

  6. La recherche de la résistance ou la sensibilité au TCH, à la Thiocétazole et au Pyrazinamide.

E. Constitutionchimiquedesmycobactéries: Elles sont formées de

  1. Peptidoglycane. 2. Arabinogalactane (spécifique aux 
    mycobactéries.)

  2. Acide mycolique.

  3. Mycolate d'arabinogalactane (remplace le lipopolysaccharide des BGN.)

  4. Mycosides (glycolipides spécifiques à certaines souches, le mycoside A st spécifique à M. tuberculosis atténué, le mycoside B à M. bovis et le mycoside C aux souches aviaires.)

  5. Le Cord-factor (joue un rôle dans la virulence, formé d'acide mycolique et de tréhalose.)

  6. Les cires (Au niveau de la paroi, on distingue 4 types, A, B, C et D qui est retrouvé au niveau des souches 
    virulentes.)

  7. Les protéines (support de l'activité tuberculinique de l'IP48 et des PPD.)

F. Formescliniques: On distingue la primo-infection et la tuberculose maladie.

G. LePHENOMENEDEKOCH: Se pratique sur le cobaye qui se comporte différemment, soit sans contact au préalable avec les mycobactéries, soit après le contact. Ce phénomène donne une sensibilisation et une résistance. La sensibilisation se manifeste par les ecchymoses et les escarres et la résistance se caractérise par l'arrêt de la multiplication et de la dissémination des mycobactéries.

H. Diagnostic: 1-Prélèvement: du crachat, du tubage gastrique, des urines, des écouvillonnages de certaines secrétions, de sang, de pus, de liquide articulaire et de liquide pleural.

Il existe des prélèvements dits stériles représentés par le LCR et les ponctions biopsiques. 
2-Examendirect: Se fait après coloration au Ziehl Nielsen ou à l'Auramine. 
3-Identification.
4-Antibiogramme: se fait soit selon la méthode des proportions, soit plus rapidement en une semaine par le 

marquage radioactif au C14*. NB: On peut détecter rapidement les mycobactéries dans les produits pathologiques en utilisant la PCR. Actuellement, il est impossible d'utiliser la PCR pour la réalisation de l'antibiogramme.

I. Traitement: En Algérie, il se fait selon le Plan de Lutte Antituberculeuse National.

  1. Antibiotiques majeurs: INH, Rifampicine, Streptomycine, Pyrazinamide, Ethambutol.

  2. Antibiotiques mineurs: Kanamycine, Viomycine, Cyclosirine, Capréomycine, Ethionamide, Prothionamide et 
    Fluoroquinolones.

III-MYCOBACTERIESATYPIQUESNON-TUBERCULEUSES: Elles ont été classées par Runyon en 4 groupes

A. Legroupe1: Réunit les mycobactéries à multiplication lente (plus de 5 jours) photochromogènes (pigmentées après exposition à la lumière.) Représentées par M. kansasii et M. marinum.

B. Legroupe2: Réunit les mycobactéries à multiplication lente scotochromogènes (pigmentées même sans 
exposition à la lumière.) Représentées par M. xenopei, M. flavescens et M. szulgkaï.

C. Legroupe3: Réunit les mycobactéries à multiplication lente non-pigmentées, représentées par M. avium 
intracellulaire (associé au Sida) M. gastri et M. ulcerans.

D. Legroupe4: Réunit les mycobactéries à multiplication rapide (moins de 5 jours) pigmentées ou non et 
représentées par M. smegmatis, M. phleï et M. fortuitum.

0 comments :

Laisser un commentaire

Vous aimez, vous n'aimez pas ! Votre avis? Un point de vu? Une correction ou un ajout. Une contribution ou une proposition.. Vous êtes les bienvenus à vous exprimer librement. Vous avez à votre portée des simleys ;) Pour revenir à la page principale: cliquez ici: http://mehdi-mehdy.blogspot.com

Blog Du Chalet ;-) Headlines !

Blog Du Chalet & Des Chalistes ;-)

Derniers Commentaires