Pages

Bienvenue au Blog du Chalet - Espace des étudiants en médecine -
News Algerie-Chalet: Juillet: Changement de la date du week-end en Algérie du Jeudi-Vendredi au Vendredi-Samedi prévu à partir du 14 août prochain. (18 Mai): Les programmes des contrôles vient d’être établie pour la 4eme année de la faculté de médecine de Constantine, qui va faire : un control de Neuro le 18 juin, un contrôle de Pneumo le 28 juin, et un contrôle d’Infectieux le 4 juillet. | La grève des hospitalo-universitaires s'est soldée ce 16 mai officiellement après un accord avec le 1er ministre Ahmed Ouyahia. le déroulement des contrôles est en cours d'études mais en aucun cas l'année ne sera prolongée comme annoncée ces derniers jours. (Debut Mai): Des rumeurs circulent que la grève des facultés de médecine en Algérie qui dure depuis avril, et qui consiste à ne pas faire les contrôles et les examens va être terminée le 17 mai 2009 prochain. (Avril): La grève sur les contrôles continue jusqu'au 13 Mai 2009 avant qu'ils ne prennent une nouvelle décision. (Mars): C'est le début des vacances du printemps et exactement le 21 mars. On dirait que tout est bien calculé. A noter une grève ambigüe le 21-22-23 mars aux hôpitaux qui risque de se renouveler chaque 3 premiers jours des semaines prochaines et qui concernera que les examens et non pas les études. (Fevrier): Tout à l'air de bien marcher, surtout apres avoir passé plusieurs examens et l'annualtion de la greve presumée.(Decembre): Apres les vancances du Aid Al-Adha qui ont pris une semaine, voilà une greve des medecins universitaires qui va prolonger l'incativité d'une autre semaine, jusqu'aux vacances d'hivers! (Novembre): Lors du dernier concours de résidanat et les examens des autres années, la direction a utilisé un appareil de brouillage du champ des téléphones portables.
Medecine News: (Octobre 2011): L'Afssaps révise la balance risque-bénéfice des médicaments de la famille du métoclopramide; Désormais: L'usage du Primpéran est déconseillé chez les moins de 18 ans. (Octobre 2010): Google surveille la progression de la « grippe A » par la mesure de la tendance des recherches effectuer sur son moteur de recherche ; selon Google, plus les gens sont malades, plus ils cherchent à s'informer sur le WEB, et ce, en utilisant des mots-clés bien spécifiques, le résultat de surveillance de la grippe chez Google est disponible sur cette adresse: http://www.google.org/flutrends/intl/fr/. (25 juin 2009): L’Agence européenne du médicament (EMEA), a décidé que L’opiacé dextropropoxyphène (DXP), retrouvé dans le médicament Di-Antalvic ® en association avec le paracétamol pour le traitement symptomatique des affections douloureuses d'intensité modérée à intense, sera bientôt interdit et progressivement retiré du marché européen! Et pour cause sa haute toxicité. En effet la dose thérapeutique est très proche de la dose toxique ce qui a engendré beaucoup d’accidents mortels et de suicides. (11 juin 2009): L’OMS déclare la grippe A(H1N1) ou anciennement "grippe porcine" comme une pandémie! c'est le niveau 6 maximal. (Avril): l'OMS déclare l'urgence devant la multiplication des cas de grippe procine au Mexique qui a était ravagé: 20 personnes sont déjà mortes et prés de 1000 personnes sont sous la surveillance. Plusieurs cas suspects se multiplient aussi au canada, aux USA, et en Europe qui ont d'ailleurs déclaré l'alerte. La grippe porcine est une infection virale hautement contagieuse des porcs due à un orthomyxovirus: Le virus influenza porcin (SIV), avec le type : A et souvent le sous-type H1N1 ou H3N2. Les virus de la grippe humaine et celui du porc ont une origine commune, et des échanges entre les deux espèces s’effectuent régulièrement. La directrice générale de l'OMS dit que: "le virus a un potentiel pandémique! et la situation est imprévisible!". La nouvelle mutation donne au virus de la grippe porcine le pouvoir virulent homme-homme. Un éventuelle vaccin est possible dans les prochains jours.

Les articles qui figurent dans ce blog son écris par moi-même. «Copier-Coller» le contenu de ce blog sur autres sites internet sans mon consentement est un vol! lundi 3 janvier 2000

Cours Pneumo LA BRONCHITE CHRONIQUE

Liens sponsorisés

LA BRONCHITE CHRONIQUE

I-DEFINITION :

La bronchite chronique "BC" est une affection très fréquente caractérisée par une hypersécrétion de mucus suffisante pour entraîner une toux ramenant des expectorations séro-muqueuses et/ou muco-purulentes survenant presque tous les jours, à tout moment de la journée, pendant au moins 3 mois consécutifs et pendant au moins 2 années successives.

II-FACTEURS DE RISQUE :

A-Les facteurs extrinsèques
ƒ 
La pollution individuelle (tabagisme.) 
ƒ La pollution professionnelle (inhalation de poussière, de vapeurs.) 
ƒ La pollution atmosphérique. 
ƒ Les conditions climatiques. 

B-Les facteurs intrinsèques
ƒ Infections. 
ƒ Allergie. 
ƒ L'obésité. 
ƒ Prédisposition génétique. 
ƒ Certains déficits immunitaires (surtout en IGA sécrétoires et en α1antitrypsine.)
ƒ Conditions socio-économiques. 
ƒ L'age et le sexe (les hommes de plus de 50 ans.) 

III-DIAGNOSTIC CLINIQUE : A-L'interrogatoire: Recherche Les facteurs étiologiques ainsi que les signes d'hypoxie chronique

  • Cyanose.

  • Hippocratisme digital. 
    B-L'examen clinique – Auscultation: Recherche 

  • Des râles ronflants.

  • Parfois associés à des râles sibilants.

  • Parfois aussi des signes de retentissement sur le cœur droit.

IV-DIAGNOSTIC PARACLINIQUE : A-Radiographie du thorax standard: Elle est au début normale, mais à un stade évolué, on peut retrouver: 1-Des signes de distension thoracique: Avec

  • Au téléthorax de face, un aplatissement des hémicoupoles diaphragmatiques.

  • Au téléthorax de profil, un angle sterno-diaphragmatique obtus (ouvert.) 
    2-Des signes de destruction parenchymateuse: Avec 

  • Une hyperclarté associée à une raréfaction de la vascularisation périphérique. 
    3-Des signes bronchitiques: Avec 

  • Une image de type aréolaire. 
    4-Des signes inflammatoires: Avec 

  • Une image réticulo-micronodulaire. 
    5-Des signes cardiaques droits: Avec 

  • Une cardiomégalie. B-TDM: Elle permet surtout d'évaluer le degré des lésions, leur étendue et de déceler d'éventuelles lésions associées. C-Artériographie lipiodolée: Elle permet l'opacification de l'arbre trachéo-bronchique et montre un aspect d'arbre mort. D-Fibroscopie bronchique: Révèle l'existence d'inflammation, précise son étendue ainsi que l'aspect et l'abondance

des secrétions bronchiques et élimine une éventuelle cause locale (corps étranger.) 
E-Biopsie: Recherche une dysmitose bronchique. 
F-Exploration fonctionnelle respiratoire

1-L'étude des volumes: Apprécie l'existence d'éventuels troubles statiques et montre

  • CV basse. • CPT normale ou élevée.

  • CRF élevée. • VR élevé.

  • VR/CPT augmenté traduisant la distension thoracique. 
    2-L'étude des débits: Apprécie l'existence d'éventuels troubles dynamiques. Elle montre 

  • VEMS bas. • DE diminué entre 25 et 75% de la CV.

  • CV basse. • Pression CRF basse.

  • VEMS/CV = T bas. • Pression statique maximale "PSM" basse.

  • DLCO bas.

  • PaO2 basse avec ou sans PaCO2 élevée et acidose.
    G-Bilan biologique. 
    H-ECG. 

V-EVOLUTION : A-Stade de Bronchite chronique catarrhale ou simple(début): Absence d'anomalies respiratoires fonctionnelles.

B-Stade de Bronchite chronique avec troubles ventilatoires obstructifs: Avec ou sans insuffisance respiratoire. 
Caractérisée par 

  • Dyspnée d'effort ou exacerbée par les changements climatiques (dyspnée paroxystique asthmatiforme.)

  • Poussée de cyanose.

  • Râles ronflants avec râles sibilants.

  • Signes de distension thoracique et/ou de destruction parenchymateuse.

  • VEMS bas, CV basse, T bas, VR élevé, CPT normale, Elasticité pulmonaire conservée mais résistances

augmentées. 
L'ATS distingue 3 classes: 
1-Bronchite chronique modérée pour un VEMS entre 50 et 80%. 
2-Bronchite chronique modérément sévère pour un VEMS entre 35 et 50%. 
3-Bronchite chronique sévère pour un VEMS inf à 35%. 

C- Stade de Bronchite chronique avec insuffisance respiratoire: Elle doit être impérativement corrigée. Sinon, elle sera à l'origine d'hypoxie avec ou ans hypercapnie (sévère si sup ou égale à 60mmHg), de polyglobulie, d'HTAP, d'IVD et d'oligurie. Le syndrome obstructif est aggravé avec CPT augmentée.

VI-TRAITEMENT :

A-Traitement préventif
¾ 
Dépistage des sujets à risque.
¾ Suppression des différentes sources de pollution. 
¾ Localisation et traitement des infections. 

B-Traitement curatif:

1-Stade catarrhal
¾ Kinésithérapie respiratoire. 
¾ Antibiothérapie si infection. 

2-Stade obstructif
¾ Broncho-dilatateurs. 
¾ Kinésithérapie respiratoire. 
¾ Antibiothérapie si infection. 
¾ Amaigrissement si obésité. 
¾ Jamais d'antitussifs. 

3-Stade d'insuffisance respiratoire
¾ 
Oxygénothérapie ou ventilation assistée. 
¾ Broncho-dilatateurs. 
¾ Saignées si polyglobulie. 
¾ Diurétiques et anticoagulants. 

0 comments :

Laisser un commentaire

Vous aimez, vous n'aimez pas ! Votre avis? Un point de vu? Une correction ou un ajout. Une contribution ou une proposition.. Vous êtes les bienvenus à vous exprimer librement. Vous avez à votre portée des simleys ;) Pour revenir à la page principale: cliquez ici: http://mehdi-mehdy.blogspot.com

Blog Du Chalet ;-) Headlines !

Blog Du Chalet & Des Chalistes ;-)

Derniers Commentaires