Pages

Bienvenue au Blog du Chalet - Espace des étudiants en médecine -
News Algerie-Chalet: Juillet: Changement de la date du week-end en Algérie du Jeudi-Vendredi au Vendredi-Samedi prévu à partir du 14 août prochain. (18 Mai): Les programmes des contrôles vient d’être établie pour la 4eme année de la faculté de médecine de Constantine, qui va faire : un control de Neuro le 18 juin, un contrôle de Pneumo le 28 juin, et un contrôle d’Infectieux le 4 juillet. | La grève des hospitalo-universitaires s'est soldée ce 16 mai officiellement après un accord avec le 1er ministre Ahmed Ouyahia. le déroulement des contrôles est en cours d'études mais en aucun cas l'année ne sera prolongée comme annoncée ces derniers jours. (Debut Mai): Des rumeurs circulent que la grève des facultés de médecine en Algérie qui dure depuis avril, et qui consiste à ne pas faire les contrôles et les examens va être terminée le 17 mai 2009 prochain. (Avril): La grève sur les contrôles continue jusqu'au 13 Mai 2009 avant qu'ils ne prennent une nouvelle décision. (Mars): C'est le début des vacances du printemps et exactement le 21 mars. On dirait que tout est bien calculé. A noter une grève ambigüe le 21-22-23 mars aux hôpitaux qui risque de se renouveler chaque 3 premiers jours des semaines prochaines et qui concernera que les examens et non pas les études. (Fevrier): Tout à l'air de bien marcher, surtout apres avoir passé plusieurs examens et l'annualtion de la greve presumée.(Decembre): Apres les vancances du Aid Al-Adha qui ont pris une semaine, voilà une greve des medecins universitaires qui va prolonger l'incativité d'une autre semaine, jusqu'aux vacances d'hivers! (Novembre): Lors du dernier concours de résidanat et les examens des autres années, la direction a utilisé un appareil de brouillage du champ des téléphones portables.
Medecine News: (Octobre 2011): L'Afssaps révise la balance risque-bénéfice des médicaments de la famille du métoclopramide; Désormais: L'usage du Primpéran est déconseillé chez les moins de 18 ans. (Octobre 2010): Google surveille la progression de la « grippe A » par la mesure de la tendance des recherches effectuer sur son moteur de recherche ; selon Google, plus les gens sont malades, plus ils cherchent à s'informer sur le WEB, et ce, en utilisant des mots-clés bien spécifiques, le résultat de surveillance de la grippe chez Google est disponible sur cette adresse: http://www.google.org/flutrends/intl/fr/. (25 juin 2009): L’Agence européenne du médicament (EMEA), a décidé que L’opiacé dextropropoxyphène (DXP), retrouvé dans le médicament Di-Antalvic ® en association avec le paracétamol pour le traitement symptomatique des affections douloureuses d'intensité modérée à intense, sera bientôt interdit et progressivement retiré du marché européen! Et pour cause sa haute toxicité. En effet la dose thérapeutique est très proche de la dose toxique ce qui a engendré beaucoup d’accidents mortels et de suicides. (11 juin 2009): L’OMS déclare la grippe A(H1N1) ou anciennement "grippe porcine" comme une pandémie! c'est le niveau 6 maximal. (Avril): l'OMS déclare l'urgence devant la multiplication des cas de grippe procine au Mexique qui a était ravagé: 20 personnes sont déjà mortes et prés de 1000 personnes sont sous la surveillance. Plusieurs cas suspects se multiplient aussi au canada, aux USA, et en Europe qui ont d'ailleurs déclaré l'alerte. La grippe porcine est une infection virale hautement contagieuse des porcs due à un orthomyxovirus: Le virus influenza porcin (SIV), avec le type : A et souvent le sous-type H1N1 ou H3N2. Les virus de la grippe humaine et celui du porc ont une origine commune, et des échanges entre les deux espèces s’effectuent régulièrement. La directrice générale de l'OMS dit que: "le virus a un potentiel pandémique! et la situation est imprévisible!". La nouvelle mutation donne au virus de la grippe porcine le pouvoir virulent homme-homme. Un éventuelle vaccin est possible dans les prochains jours.

Les articles qui figurent dans ce blog son écris par moi-même. «Copier-Coller» le contenu de ce blog sur autres sites internet sans mon consentement est un vol! jeudi 13 janvier 2000

LES SALPINGITES AIGUËS

Liens sponsorisés

LES SALPINGITES AIGUËS

I-DÉFINITION :

La salpingite aiguë "SA" est une infection annexielle aiguë.

C'est une urgence thérapeutique et un problème de santé publique car elle constitue la 1e cause de stérilité.

La SA est le plus souvent en rapport avec une MST dont la complication la plus redoutable est la stérilité.

II-ÉPIDÉMIOLOGIE :

Age: Touche la ♀ entre 20 et 30 ans (55% des cas <>

Propagation: Par voie canalaire ascendante (vagin Ö col Ö utérus Ö trompes Ö ovaires.)

Germes en causes: Il existe une flore bactérienne naturelle au niveau du vagin (variant selon l'age, le cycle, la G, les traitements

antérieurs et la glycémie.)

Cette flore peut devenir pathogène suite à un déficit hormonal (sécheresse), suite au post-partum ou au post-abortum. Il s'agit

• Chlamydia (30 à 50%) • Gonocoque (20%) Germes opportunistes (E. coli.)

III-DIAGNOSTIC POSITIF : A-MOTIF DE CONSULTATION: Il s'agit d'une ♀ jeune (<>

  1. Douleurs pelviennes uni ou bilatérales survenant depuis quelques jours. Ou bien

  2. Syndrome infectieux sévère (fièvre > 39°, frissons, pouls accéléré, langue saburrale, état général conservé.) Ou encore

  3. Leucorrhées abondantes, parfois purulentes. B-INTERROGATOIRE: Recherche

1. Les antécédents gynéco-obstétricaux

-Antécédents de salpingites. -Prurit.

-
Notion de contraception (stérilet ou pilule.) -Notion de multiplicité des partenaires.
-
Notion de geste iatrogène endo-utérin récent.

2. Les signes d'accompagnement (urinaires et digestifs) de type

-Brûlures mictionelles. -Nausées et vomissements. C-EXAMEN CLINIQUE:

La palpation douce révèle

1-Une douleur pelvienne avec

2-Une légère défense de l'hypogastre et 3-Un abdomen souple.

L'inspection de la vulve recherche

4-Au niveau de la vulve, Un écoulement sanglant ou purulent.

5-Au niveau du méat urétral, Un écoulement des glandes de Skène et de Bartholin.

L'examen au spéculum permet de

6-Vérifier le vagin, le col et la glaire cervicale et y effectuer des prélèvements.

Le TV révèle

7-Une douleur très vive, surtout lors de la mobilisation du col.

8-Un empâtement douloureux des culs-de-sac latéraux.

Le TR permet d'explorer le cul-de-sac de Douglas. ™ L'examen du sphincter anal. D-EXAMENS COMPLÉMENTAIRES:

1. NFS: Révèle une hyperleucocytose. 2. VS: Accélérée. 3. CRP: Elevée.

  1. Sérologie: Notamment de la syphilis, de l'hépatite et du VIH.

  2. Prélèvement bactériologiques: Pour l'identification du germe, l'adaptation de l'antibiogramme et l'épidémiologie (MST) 1) Culture du cochier dans le post-partum (pertes sanguines survenant 2 à 3 jrs après l'accouchement.)2) Hémoculture si fièvre > 39°. 3) ECBU.

  3. Echographie: Met en évidence les collections liquidiennes 1) Pyosalpinx. 2) Hydrosalpinx (trompes fermées.) 3) Collection du Douglas.

  4. Cœlioscopie: Examen de référence. Elle objective l'aspect des trompes avec 1) Pyosalpinx. 2) Exsudat fibrineux ou séro-purulent. 3) Inflammation de la trompe (rouge.) 4) Adhérences dans les infections anciennes.

IV-DIAGNOSTIC ÉTIOLOGIQUE : n SALPINGITE D'ORIGINE VÉNÉRIENNE ou MST: 1-A Chlamydia trachomatis. 2-A Gonocoque. 3-A Mycoplasma hominis.

o SALPINGITE D'ORIGINE IATROGÈNE:

1. Curetage. 2. Révision utérine.

3. DIU. 4. Interruption volontaire de la G "IVG".

5. Hystérosalpingographie. p SALPINGITE D'ORIGINE ENDOGÈNE: Survient sur des antécédents d'infections pelviennes et se transmettent par contiguïté (ovarite, pelvipéritonite, appendicite.)

V-DIAGNOSTIC DIFFÉRENTIEL :

1. GEU. 2. Appendicite.

3. Infections urinaires basses.

VI-ÉVOLUTION – COMPLICATIONS – PRONOSTIC : n L'évolution spontanée (en dehors du traitement) est défavorable avec des complications A court terme, de type tableau aigu d'abdomen chirurgical avec syndrome infectieux et AEG. L'infection se propage par contiguïté imposant la chirurgie

1-Pyosalpinx.2-Appendicite aiguë.3-Pelvipéritonite.
2A long terme, Les formes silencieuses laissent des séquelles de type
1-Douleurs pelviennes chronique ou des dyspareunies.
2-Risque de GEU.
3-Stérilité tubaire définitive.

o L'évolution sous traitement adapté et précoce est favorable. Les séquelles sont cependant imprévisibles, à type de récidive et stérilité.

VII-TRAITEMENT :

Traitement curatif

n Hospitalisation.

o Antibiothérapie

1 Bi-antibiothérapie de 1e intention par voie parentérale puis relais oral.

2 Adaptation de l'antibiothérapie selon l'antibiogramme. p Anti-inflammatoire, AINS ou corticoïdes. q Repos. r Traitement des partenaires.

 En cas de forme sévère (pelvipéritonite, collections abcédées) s Chirurgie.

Prévention

n Information sur les MST. o Dépistage précoce chez les adolescents.

LES MALADIES SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLES

I. INTRODUCTION : Les MST, autrefois appelées maladies vénériennes représentent un syndrome hétérogène infectieux (viral, bactérien ou parasitaire)

dont le dénominateur commun est la transmission par voie sexuelle. La notion de maladie honteuse favorise le retardement du diagnostic et augmente le risque de contamination.

II. ÉPIDÉMIOLOGIE : Age: Surtout de 15 à 35 ans. Fréquence: En augmentation au cours de la dernière décade, favorisée par la liberté sexuelle.

III. TYPES :

A-LES INFECTIONS A HUMAN PAPILLOMAVIRUS "HPV": C'est une prolifération papillomateuse des revêtements cutanées et muqueux (épithéliums.) Il en existe 2 types

1-Le condylome acuminé: Lésion bénigne due à l'HPV 6 et 11. C'est une verrue arrondi, touchant aussi bien l'♂ que la ♀ (crête de coq)

2-Le condylome plan: C'est une lésion à haut risque de malignité, due à l'HPV 16 et 18.

B-LES INFECTIONS A HUMAN IMMUNODEFISCIENCE VIRUS "HIV": C'est un rétrovirus dont le meilleur traitement reste la prévention.

C-LES INFECTIONS A HERPES VIRUS SIMPLEX "HSV": Se traduisent par une vulvite aiguë œdémateuse et vésiculeuse qui guérit en 2 ou 3 smn. D-LES GONOCOCCIES: C'est une infection très fréquence en Algérie, due à Neisseria gonorrhœae, source de stérilité du couple.

E-LES INFECTIONS A CHLAMYDIA TRACHOMATIS: C'est la MST majeure touchant les couples jeunes (20 à 30 ans) et se traduisant dans 60% des cas par une urétrite et dans 40

à 50% des cas par une salpingite. Le traitement repose sur les cyclines.

F-LA SYPHILIS.

G-L'HÉPATITE B.

0 comments :

Laisser un commentaire

Vous aimez, vous n'aimez pas ! Votre avis? Un point de vu? Une correction ou un ajout. Une contribution ou une proposition.. Vous êtes les bienvenus à vous exprimer librement. Vous avez à votre portée des simleys ;) Pour revenir à la page principale: cliquez ici: http://mehdi-mehdy.blogspot.com

Blog Du Chalet ;-) Headlines !

Blog Du Chalet & Des Chalistes ;-)

Derniers Commentaires