Pages

Bienvenue au Blog du Chalet - Espace des étudiants en médecine -
News Algerie-Chalet: Juillet: Changement de la date du week-end en Algérie du Jeudi-Vendredi au Vendredi-Samedi prévu à partir du 14 août prochain. (18 Mai): Les programmes des contrôles vient d’être établie pour la 4eme année de la faculté de médecine de Constantine, qui va faire : un control de Neuro le 18 juin, un contrôle de Pneumo le 28 juin, et un contrôle d’Infectieux le 4 juillet. | La grève des hospitalo-universitaires s'est soldée ce 16 mai officiellement après un accord avec le 1er ministre Ahmed Ouyahia. le déroulement des contrôles est en cours d'études mais en aucun cas l'année ne sera prolongée comme annoncée ces derniers jours. (Debut Mai): Des rumeurs circulent que la grève des facultés de médecine en Algérie qui dure depuis avril, et qui consiste à ne pas faire les contrôles et les examens va être terminée le 17 mai 2009 prochain. (Avril): La grève sur les contrôles continue jusqu'au 13 Mai 2009 avant qu'ils ne prennent une nouvelle décision. (Mars): C'est le début des vacances du printemps et exactement le 21 mars. On dirait que tout est bien calculé. A noter une grève ambigüe le 21-22-23 mars aux hôpitaux qui risque de se renouveler chaque 3 premiers jours des semaines prochaines et qui concernera que les examens et non pas les études. (Fevrier): Tout à l'air de bien marcher, surtout apres avoir passé plusieurs examens et l'annualtion de la greve presumée.(Decembre): Apres les vancances du Aid Al-Adha qui ont pris une semaine, voilà une greve des medecins universitaires qui va prolonger l'incativité d'une autre semaine, jusqu'aux vacances d'hivers! (Novembre): Lors du dernier concours de résidanat et les examens des autres années, la direction a utilisé un appareil de brouillage du champ des téléphones portables.
Medecine News: (Octobre 2011): L'Afssaps révise la balance risque-bénéfice des médicaments de la famille du métoclopramide; Désormais: L'usage du Primpéran est déconseillé chez les moins de 18 ans. (Octobre 2010): Google surveille la progression de la « grippe A » par la mesure de la tendance des recherches effectuer sur son moteur de recherche ; selon Google, plus les gens sont malades, plus ils cherchent à s'informer sur le WEB, et ce, en utilisant des mots-clés bien spécifiques, le résultat de surveillance de la grippe chez Google est disponible sur cette adresse: http://www.google.org/flutrends/intl/fr/. (25 juin 2009): L’Agence européenne du médicament (EMEA), a décidé que L’opiacé dextropropoxyphène (DXP), retrouvé dans le médicament Di-Antalvic ® en association avec le paracétamol pour le traitement symptomatique des affections douloureuses d'intensité modérée à intense, sera bientôt interdit et progressivement retiré du marché européen! Et pour cause sa haute toxicité. En effet la dose thérapeutique est très proche de la dose toxique ce qui a engendré beaucoup d’accidents mortels et de suicides. (11 juin 2009): L’OMS déclare la grippe A(H1N1) ou anciennement "grippe porcine" comme une pandémie! c'est le niveau 6 maximal. (Avril): l'OMS déclare l'urgence devant la multiplication des cas de grippe procine au Mexique qui a était ravagé: 20 personnes sont déjà mortes et prés de 1000 personnes sont sous la surveillance. Plusieurs cas suspects se multiplient aussi au canada, aux USA, et en Europe qui ont d'ailleurs déclaré l'alerte. La grippe porcine est une infection virale hautement contagieuse des porcs due à un orthomyxovirus: Le virus influenza porcin (SIV), avec le type : A et souvent le sous-type H1N1 ou H3N2. Les virus de la grippe humaine et celui du porc ont une origine commune, et des échanges entre les deux espèces s’effectuent régulièrement. La directrice générale de l'OMS dit que: "le virus a un potentiel pandémique! et la situation est imprévisible!". La nouvelle mutation donne au virus de la grippe porcine le pouvoir virulent homme-homme. Un éventuelle vaccin est possible dans les prochains jours.

Les articles qui figurent dans ce blog son écris par moi-même. «Copier-Coller» le contenu de ce blog sur autres sites internet sans mon consentement est un vol! dimanche 9 janvier 2000

VACCINATION ENFANT

Liens sponsorisés

LA VACCINATION

I-DÉFINITION : La vaccination est une prévention primaire individuelle et collective visant à empêcher et à éradiquer certaines maladies, notamment la tuberculose, le tétanos, la diphtérie, la rougeole, la coqueluche et la poliomyélite.

II-BASES IMMUNOLOGIQUES DE LA VACCINATION : A-Éléments de réponse immunologique: Immunité cellulaire, humorale ou mixte. B-Formation des anticorps:

ª La réponse primaire: La 1e injection vaccinale est suivie d'une période de latence (1 jour à 2 semaines) qui dépend du développement du système immunitaire, la nature, la dose et la forme de l'antigène. Elle est suivie d'une période de croissance avec élévation maximale du taux d'anticorps (4 jours à 4 semaines) qui reste en plateau pendant quelques jours. Ensuite survient la période de décroissance d'abord rapide puis lente (IgA et IgM puis IgG.)

ª La réponse secondaire: La réintroduction de l'antigène, après un délai suffisant, s'accompagne après quelques jours d'une réponse secondaire, rapide et intense avec une élévation maximale du taux d'anticorps (d'emblée IgG) Si la stimulation antigénique est trop rapprochée, la réponse sera inefficace. La mémoire antigénique persiste très longtemps, même lorsque le taux d'anticorps sériques est plus bas que le seuil de détection.

ª L'intervalle entre les prises est de 1 mois. L'intervalle entre la 1e et la 2e injection est de 3 mois, entre la 2e et la 3e de 6 mois et la 3e et le rappel de 24 mois. C-Facteurs influençant la réponse vaccinale: 1-Les anticorps maternels: Les IgG maternelles assurent la protection du nouveau-né les 1ers jours. Elles disparaissent

après 5 à 9 mois et peuvent gêner la vaccination surtout pour les vaccins vivants. 2-La dose du vaccin: Dépend du pouvoir antigénique. 3-Le mode d'administration: Oral, en sous-cutané "SC", en intra-musculaire "IM", en sous-dermique "SD". L'injection est

faite dans les zones les moins douloureuses (région scapulaire, deltoïde, fesse, cuisse.)

4-Les adjuvants: Il s'agit de stimulants non-spécifiques de l'immunité qui sont ajoutés à certains vaccins pour accroître le pouvoir immunogène. Ce sont des substances mixtes (hydroxyde d'alumine, phosphate d'alumine) qui entraînent un afflux de macrophage à l'origine d'un petit nodule sous-cutané dit "granulome vaccinal" dans lequel s'élaborent les anticorps.

5-L'état nutritionnel: La malnutrition protéino-énergétique induit une altération de l'immunité cellulaire (immunité humorale normale.) Donc les vaccins vivants atténués sont inefficaces (voir dangereux.) C'est ainsi que la BCG est injecté à la naissance, avant l'apparition de la malnutrition.

III-CLASSIFICATION DES VACCINS : A-LES VACCINS BACTÉRIENS: n LES VACCINS VIVANTS ATTÉNUÉS(BCG.)

LES VACCINS TUÉS (Typhoïde, Choléra, Coqueluche.) 
LES ANATOXINES (Diphtérie, Tétanos.) 
LES POLYSACCHARIDIQUES (anti-méningocoque A+C, Anti-pneumococcique 23, Anti-Hæmophilus.) 

B- LES VACCINS VIRAUX
LES VACCINS VIVANTS ATTÉNUÉS (Polio oral, R.O.R) 

LES VACCINS INACTIVÉS COMPLÈTS (Polio injectable, Rage, Grippe.) 
LES VACCINS INACTIVÉS A FRACTION ANTIGÉNIQUE(Hépatite A et B.) 

IV-CONSERVATION DES VACCINS : Les vaccins sont dénaturés par la modification du pH, la lumière et la chaleur. La thermosensibilité des vaccins est variable. Du plus stable au moins stable, on retrouve n L'Anatoxine D-T, o Le D-T-Coq,

p La Polio injectable, q Le BCG lyophilisé et enfin r L'anti-rougeoleux et la Polio orale. La congélation (réfrigérateur fixe et boite isotherme ou glacière mobile avec isolation par du papier entre l'accumulateur et les vaccins) n'est possible que pour les vaccins viraux et les vaccins vivants sans solvant (Polio orale, Rubéole, Oreillons et rougeole.) Le rangement se fait comme suit 1-Freezer: Anti-rougeoleux, Polio orale. 2-L'étage du dessous: BCG. 3-Plus bas: D-T-Coq

V-CONTRE-INDICATIONS DE LA VACCINATION : A-Les contre-indications légales:

  • Pour les vaccins inactivés, polysaccharidiques et les anatoxines
    ” Les maladies infectieuses évolutives (temporaires.)
    ” Les encéphalopathies pour l'Anti-coquelucheux(durable.)

  • Pour les vaccins vivants atténués
    ” Les maladies infectieuses évolutives (temporaires.)
    ” Le déficit immunitaire congénital (durable) ou acquis(temporaire.)
    ” Les injections récentes de γ globulines

NB: Les vaccins vivants sont repris 3 mois après l'arrêt du traitement corticoïde ou immunosuppresseur.

B- Les allergies: 
” 
Ne pas vacciner en cas de poussée allergique
” Eviter le vaccin contenant un antibiotique réputé dangereux chez l'allergique
” Eviter le vaccin préparé sur œuf embryoné (Rougeole, Rubéole, Grippe.) en cas d'allergie vraie aux œufs
” Utiliser les vaccins en cas d'eczéma. Eviter uniquement l'Antivariolique
” Le vaccin anti-rabique est fait d'office en cas de morsure par un chien suspect de rage

C-La grossesse: Eviter l'anti-rubéoleux. Les vaccins vivants(anti-rougeoleux, anti-pneumococcique, anti-méningococcique, anticoquelucheux, anti-oreillons) sont en principe déconseillés mais peuvent exceptionnellement être utilisés. Les vaccins inactivés peuvent être utilisés sur conseil médical (anti-tétanique, anti-cholérique, anti-polio, anti-grippal.)

D-Le diabète: Vacciner en période de stabilité.

VI-DIFFÉRENTS TYPES DE VACCINS : n LE BCG: C'est un vaccin vivant atténué

  • Schéma: 1 injection.

  • Forme lyophilisée à 10, 20 ou 50 doses.

  • Dose = 0.1 ml = 0.1 mg de vaccin sec.

  • Conservation: Au froid, entre –20 et +3°, à l'abri de la lumière.

  • Utilisation: Au maximum dans l'heure qui suit sa préparation. Après nettoyage à l'éther, injection directe de 0.1 ml en ID sur la face antérieure de l'avant-bras dans le sens longitudinal. L'injection SC est formellement contre-indiquée.

  • Résultats: Après 3 à 6 semaines, apparaît l'allergie post-vaccinale, mise en évidence par le virage de la cuti-réaction. Après 2 à 4 semaines, une papule apparaît localement au point d'injection qui peut disparaître, rougir ou s'abcéder et suppurer faisant une croûte laissant une cicatrice indélébile.

  • Incidents:

-Adénite axillaire dans 6 à 12% des cas, disparaissant sans séquelles.

- Suppuration de l'adénite dans 0.1 à 4% des cas pouvant se refermer en quelques jours ou mois, ou se calcifier et s'éliminer en bloc laissant un cratère qui cicatrisera par la suite.

LE VACCIN ANTI-DIPHTÉRIQUE "RAMON": C'est une anatoxine

  • Association: D-T, D-T-Coq et D-T-Coq-Polio.

  • Schéma: 3 injections à 1 mois d'intervalle puis rappel à 18 mois et à 5 ans.

  • Utilisation: Injection en SC profond ou en IM au niveau de la région scapulaire ou deltoïdienne.

  • Incidents:

-Réaction locale de type urticaire, œdème et allergie. 
LE VACCIN ANTI-TÉTANIQUE "RAMON": C'est une anatoxine. 

  • Association: Seul ou D-T, D-T-Coq, D-T-Coq-Polio

  • Indication de l'utilisation seule:

-Chez la femme enceinte, 1 injection au 7e mois puis 2einjection au 8e mois puis rappel tous les 5 ans.

-Plaies tétanigènes.

  • Incidents: Très bonne tolérance. 
    LE VACCIN ANTI-COQUELUCHEUX "SAUER": C'est un bacille tué.

  • Association: D-T-Coq et D-T-Coq-Polio dès le 3e mois.

  • Schéma: Obligatoire avant 1 an. 3 injections à 1 mois d'intervalle puis rappel à 18 mois.

  • Utilisation: Injection en SC profonde ou en IM, au niveau de la région sous-scapulaire, le deltoïde ou la fesse.

  • Résultats: Apparition d'un nodule indolore au point d'injection avec hyperthermie pendant 48 heures.

  • Incidents:

-Convulsion. -Encéphalite. -Etat de choc.

Contre-indication:

-Convulsion. -Encéphalopathies.
LE VACCIN ANTI-POLIO: C'est un vaccin vivant inactivé "SALK-LEPINE" ou vivant atténué "SABIN" 

  • Association: D-T-Polio et D-T-Coq-Polio.

  • Utilisation: L'injection doit se faire dans les 3 heures suivant sa préparation pour le vaccin tué. Le vaccin vivant est administré par voie orale, 2 gouttes sous la langue.

  • Incidents:

-Paralysies authentiques touchant l'enfant et son entourage.
LE VACCIN ANTI-ROUGEOLEUX "ROUVAX": C'est un vaccin vivant atténué. 

  • Association: Seul ou R.O.R. Doit se faire entre 9 mois et 4 ans.

  • Forme: lyophilisé à 10, 20 ou 50 doses.

  • Dose: 0.5 ml.

  • Conservation: Au froid, à –20°. Mais peut être conservé entre +4 et +8° pendant 1 à 4 mois. A l'abri de la lumière.

  • Utilisation: L'injection doit se faire dans l'heure qui suit la préparation, 1 seule dose en SC.

  • Incidents:

-Fièvre avec éruption entre le 6e et le 10e jour (rougeole minime) rétrocédant rapidement.

-Convulsion hyperthermique. 
LE VACCIN CONTRE L'HÉPATITE B

Indications:

-Nouveau-né de mère porteuse du virus HB -Population à risque

Schéma:

  • Pour le nourrisson: Doit être adapté au calendrier D-T-Coq-Polio-HIB, 3 injections dès le 2e mois à 1 mois d'intervalle avec rappel à 18 mois.

  • Pour l'adulte: 3 injections à 0, 1 puis 6 mois d'intervalle.
    LE VACCIN ANTI-HÆMOPHILUS B

Schéma: Avant 2ans. Primo-vaccination avant 6 mois: 3 doses. Primo-vaccination entre 6et 12 mois: 2 doses. Primo-vaccination après 1 ans: 1 dose. 

LE VACCIN ANTI-PNEUMOCOCCIQUE 23

Indication: Recommandé tous les 5 ans pour

-Drépanocytaires. -Splénectomisés.

-Syndrome néphrotique. -Brèche ostéo-méningée.
LE VACCIN R.O.R "ROUGEOLE – OREILLONS – RUBÉOLE"

Après 12 mois chez la ♀ et le ♂

VII-PEV 1) A la naissance: BCG-Polio oral 2) A 6 semaines: D-T-Coq-Polio 1ere prise. 3) A 10 semaines: D-T-Cos-Polio 2eme prise. 4) A 14 semaines: D-T-Coq-Polio 3eme prise. 5)A 9 mois: ROUVAX. 6) A 18 mois: D-T-Coq-Polio rappel. 7)A 15 ans: Tétanos pour les femmes.

VIII-SCHÉMA NATIONAL :

DateVaccin
A la naissanceBGC + Polio oral + Hépatite B "1ere prise"
A 1 moisHépatite B "2emeprise"
A 3 moisD-T-Coq-Polio "1ereprise"
A 4 moisD-T-Coq-Polio "2emeprise"
A 5 moisD-T-Coq-Polio "3eme" prise + Hépatite B "3eme prise"
A 9 moisAnti-rougeoleux
A 18 moisD-T-Coq-Polio "rappel"
A 6 ansAnti-rougeoleux + D-T-Coq-Polio enfant
A 11 – 13 ansD-T adulte + Polio
A 16 – 18 ansD-T adulte + Polio
Après 18 ans et tous les 10 ansD-T adulte

Toutes les associations vaccinales sont pratiquement possible à part l'association T.A.B (anti-typhoïdique) + Polio et toutes les associations + fièvre jaune.

Le rattrapage vaccinal peut se faire en injectant le même jour D, T, Coq, Polio, Rougeole et faire le BCG.

0 comments :

Laisser un commentaire

Vous aimez, vous n'aimez pas ! Votre avis? Un point de vu? Une correction ou un ajout. Une contribution ou une proposition.. Vous êtes les bienvenus à vous exprimer librement. Vous avez à votre portée des simleys ;) Pour revenir à la page principale: cliquez ici: http://mehdi-mehdy.blogspot.com

Blog Du Chalet ;-) Headlines !

Blog Du Chalet & Des Chalistes ;-)

Derniers Commentaires