Pages

Bienvenue au Blog du Chalet - Espace des étudiants en médecine -
News Algerie-Chalet: Juillet: Changement de la date du week-end en Algérie du Jeudi-Vendredi au Vendredi-Samedi prévu à partir du 14 août prochain. (18 Mai): Les programmes des contrôles vient d’être établie pour la 4eme année de la faculté de médecine de Constantine, qui va faire : un control de Neuro le 18 juin, un contrôle de Pneumo le 28 juin, et un contrôle d’Infectieux le 4 juillet. | La grève des hospitalo-universitaires s'est soldée ce 16 mai officiellement après un accord avec le 1er ministre Ahmed Ouyahia. le déroulement des contrôles est en cours d'études mais en aucun cas l'année ne sera prolongée comme annoncée ces derniers jours. (Debut Mai): Des rumeurs circulent que la grève des facultés de médecine en Algérie qui dure depuis avril, et qui consiste à ne pas faire les contrôles et les examens va être terminée le 17 mai 2009 prochain. (Avril): La grève sur les contrôles continue jusqu'au 13 Mai 2009 avant qu'ils ne prennent une nouvelle décision. (Mars): C'est le début des vacances du printemps et exactement le 21 mars. On dirait que tout est bien calculé. A noter une grève ambigüe le 21-22-23 mars aux hôpitaux qui risque de se renouveler chaque 3 premiers jours des semaines prochaines et qui concernera que les examens et non pas les études. (Fevrier): Tout à l'air de bien marcher, surtout apres avoir passé plusieurs examens et l'annualtion de la greve presumée.(Decembre): Apres les vancances du Aid Al-Adha qui ont pris une semaine, voilà une greve des medecins universitaires qui va prolonger l'incativité d'une autre semaine, jusqu'aux vacances d'hivers! (Novembre): Lors du dernier concours de résidanat et les examens des autres années, la direction a utilisé un appareil de brouillage du champ des téléphones portables.
Medecine News: (Octobre 2011): L'Afssaps révise la balance risque-bénéfice des médicaments de la famille du métoclopramide; Désormais: L'usage du Primpéran est déconseillé chez les moins de 18 ans. (Octobre 2010): Google surveille la progression de la « grippe A » par la mesure de la tendance des recherches effectuer sur son moteur de recherche ; selon Google, plus les gens sont malades, plus ils cherchent à s'informer sur le WEB, et ce, en utilisant des mots-clés bien spécifiques, le résultat de surveillance de la grippe chez Google est disponible sur cette adresse: http://www.google.org/flutrends/intl/fr/. (25 juin 2009): L’Agence européenne du médicament (EMEA), a décidé que L’opiacé dextropropoxyphène (DXP), retrouvé dans le médicament Di-Antalvic ® en association avec le paracétamol pour le traitement symptomatique des affections douloureuses d'intensité modérée à intense, sera bientôt interdit et progressivement retiré du marché européen! Et pour cause sa haute toxicité. En effet la dose thérapeutique est très proche de la dose toxique ce qui a engendré beaucoup d’accidents mortels et de suicides. (11 juin 2009): L’OMS déclare la grippe A(H1N1) ou anciennement "grippe porcine" comme une pandémie! c'est le niveau 6 maximal. (Avril): l'OMS déclare l'urgence devant la multiplication des cas de grippe procine au Mexique qui a était ravagé: 20 personnes sont déjà mortes et prés de 1000 personnes sont sous la surveillance. Plusieurs cas suspects se multiplient aussi au canada, aux USA, et en Europe qui ont d'ailleurs déclaré l'alerte. La grippe porcine est une infection virale hautement contagieuse des porcs due à un orthomyxovirus: Le virus influenza porcin (SIV), avec le type : A et souvent le sous-type H1N1 ou H3N2. Les virus de la grippe humaine et celui du porc ont une origine commune, et des échanges entre les deux espèces s’effectuent régulièrement. La directrice générale de l'OMS dit que: "le virus a un potentiel pandémique! et la situation est imprévisible!". La nouvelle mutation donne au virus de la grippe porcine le pouvoir virulent homme-homme. Un éventuelle vaccin est possible dans les prochains jours.

Les articles qui figurent dans ce blog son écris par moi-même. «Copier-Coller» le contenu de ce blog sur autres sites internet sans mon consentement est un vol! vendredi 7 janvier 2000

Cours DIAGNOSTIC GROS REIN

Liens sponsorisés

LE DIAGNOSTIC D'UN GROS REIN

I-DIAGNOSTIC CLINIQUE : Interrogatoire: Doit préciser

  1. L'age. 2. Les antécédents personnels et familiaux.

  2. L'existence de signes infectieux. 4. L'existence de signes urologiques(hématurie, pollakiurie, etc.) Examen clinique: Par le palper d'Emmanuel(chez un patient allongé.) Normalement, le rein ne peut être palpé. Noter que chez les

sujets maigres, en inspiration profonde, le pole inférieur du rein droit, voir celui du rein gauche peuvent être palpés. Le reste de l'examen doit être complet et centré sur l'appareil urinaire.

II-DIAGNOSTIC PARACLINIQUE :

A-BIOLOGIE: 1-FNS. 2-VS. 3-Ionogramme sanguin. 4-Urée et Créatinine sanguins. 5-Chimie des urines. 6-ECBU. 7-Protéinurie de 24hrs.

B-IMAGERIE: 1-Echographie abdomino-pelvienne: Précise

  1. Les dimensions du rein. 2. Les limites.

  2. La nature liquide ou solide déformant le rein. 4. L'état du rein controlatéral.

  3. En cas de rein muet, présence ou non d'une dilatation des cavités excrétrices.

2- Urographie intra-veineuse: Après vérification de la créatinine sanguine, l'ASP, les clichés précoces et les coupes
tomographiques révèlent:

  1. La taille des reins. 2. Les contours réguliers ou non.

  2. La présence d'une surélévation de la coupole diaphragmatique ou d'un refoulement des clartés digestives.

  3. La présence de signes d'orientation (ex: lithiase, métastase osseuse, etc.)

  4. L'état des cavités excrétrices (normales, dilatées, refoulées de façon harmonieuse ou disharmonieuse.)
    3-Scanner/IRM. 4-Artériographie rénale. 5-Scintigraphie rénale.

III-DIAGNOSTIC DIFFÉRENTIEL :

La radiologie élimine
1) Un rein ptosé ou ectopique.
2) Une tumeur de la surrénale
3) Une splénomégalie à gauche. 4) Une hépatomégalie à droite.
5) Une tumeur de la queue du pancréas.

IV-DIAGNOSTIC ÉTIOLOGIQUE :

A- L'échographie précise la nature de la masse liquide, solide ou mixte.

L'UIV révèle des cavités excrétrices refoulées de façon harmonieuse (syndrome tumoral sans signes de malignité) ou
disharmonieuse (syndrome tumoral malin)

SYNDROME TUMORAL MALIN: Il s'agit généralement d'
Un adénocarcinome rénal. parfois,

Une métastase rénale ou p Une tuberculose rénale.
Le scanner confirme le diagnostic et permet le bilan d'extension. 

SYNDROME TUMORAL SANS SIGNES DE MALIGNITÉ:

• Par masse liquidienne homogène:

n Kyste rénal: Unique ou multiple, souvent asymptomatique, ne nécessitant aucun traitement. En cas de doute sur sa nature, le scanner et l'artériographie rénale confirment si c'est un kyste bénin ou une tumeur liquidienne avasculaire. Si le doute persiste, la ponction écho-guidée ou l'exploration chirurgicale confirment le diagnostic.

o Kystes bilatéraux ou multiples: Rentrent dans le cadre de la polykystose hépato-rénale. Le diagnostic est orienté par le contexte familiale. L'affection doit être surveillée du fait de son évolution vers l'IR et l'HTA.

p Kyste hydatique: Le diagnostic est orienté devant la notion de contage (zone d'endémie.) La sérologie hydatique est en règle (+) et il existe souvent des calcifications cernant le kyste. La ponction est contre-indiquée.

Par masse liquidienne hétérogène:
Abcès du rein: Le diagnostic est orienté par le contexte infectieux.

Cancer du rein nécrosé.

• Par masse pleine:

n Angiomyolipome: C'est une tumeur bénigne (faite de fibres musculaires lisses, de tissu adipeux et de nombreux vaisseaux.) Qui touche souvent la ♀. L'échographie révèle une tumeur hyperéchogène et le scanner objective une masse de densité graisseuse. Cette tumeur s'intègre parfois dans le cadre d'une phacomatose.

Adénome du rein: Le diagnostic différentiel avec le cancer est difficile, apporté par l'exploration chirurgicale. p

B-L'échographie confirme la dilatation des voies excrétrices et précise le degré d'atrophie du parenchyme rénal. L'UIV révèle une dilatation des voies excrétrices ou une gêne à l'évacuation des urines se traduisant par un retard de sécrétion et/ou un retard d'opacification des cavités excrétrices.

Lithiase. o Syndrome de jonction.

Compression tumorale (intrinsèque ou extrinsèque.) 

Traumatisme (iatrogène.)

Sténose post-radique

Sténose urétérale.

Méga-uretère

Dilatation congénitale.

Reflux vésico-urétéral

Tuberculose urogénitale 

et  fibrose rétro-péritonéale

C- C'est une hypertrophie globale du rein, sans tumeur et sans dilatation des cavités excrétrices. n Néphropathie (diabète, amylose, collagénose, etc.) o Hypertrophie rénale compensatrice (rein unique.) p Thrombose de la veine rénale (évolue vers l'infarctus.)

0 comments :

Laisser un commentaire

Vous aimez, vous n'aimez pas ! Votre avis? Un point de vu? Une correction ou un ajout. Une contribution ou une proposition.. Vous êtes les bienvenus à vous exprimer librement. Vous avez à votre portée des simleys ;) Pour revenir à la page principale: cliquez ici: http://mehdi-mehdy.blogspot.com

Blog Du Chalet ;-) Headlines !

Blog Du Chalet & Des Chalistes ;-)

Derniers Commentaires