Pages

Bienvenue au Blog du Chalet - Espace des étudiants en médecine -
News Algerie-Chalet: Juillet: Changement de la date du week-end en Algérie du Jeudi-Vendredi au Vendredi-Samedi prévu à partir du 14 août prochain. (18 Mai): Les programmes des contrôles vient d’être établie pour la 4eme année de la faculté de médecine de Constantine, qui va faire : un control de Neuro le 18 juin, un contrôle de Pneumo le 28 juin, et un contrôle d’Infectieux le 4 juillet. | La grève des hospitalo-universitaires s'est soldée ce 16 mai officiellement après un accord avec le 1er ministre Ahmed Ouyahia. le déroulement des contrôles est en cours d'études mais en aucun cas l'année ne sera prolongée comme annoncée ces derniers jours. (Debut Mai): Des rumeurs circulent que la grève des facultés de médecine en Algérie qui dure depuis avril, et qui consiste à ne pas faire les contrôles et les examens va être terminée le 17 mai 2009 prochain. (Avril): La grève sur les contrôles continue jusqu'au 13 Mai 2009 avant qu'ils ne prennent une nouvelle décision. (Mars): C'est le début des vacances du printemps et exactement le 21 mars. On dirait que tout est bien calculé. A noter une grève ambigüe le 21-22-23 mars aux hôpitaux qui risque de se renouveler chaque 3 premiers jours des semaines prochaines et qui concernera que les examens et non pas les études. (Fevrier): Tout à l'air de bien marcher, surtout apres avoir passé plusieurs examens et l'annualtion de la greve presumée.(Decembre): Apres les vancances du Aid Al-Adha qui ont pris une semaine, voilà une greve des medecins universitaires qui va prolonger l'incativité d'une autre semaine, jusqu'aux vacances d'hivers! (Novembre): Lors du dernier concours de résidanat et les examens des autres années, la direction a utilisé un appareil de brouillage du champ des téléphones portables.
Medecine News: (Octobre 2011): L'Afssaps révise la balance risque-bénéfice des médicaments de la famille du métoclopramide; Désormais: L'usage du Primpéran est déconseillé chez les moins de 18 ans. (Octobre 2010): Google surveille la progression de la « grippe A » par la mesure de la tendance des recherches effectuer sur son moteur de recherche ; selon Google, plus les gens sont malades, plus ils cherchent à s'informer sur le WEB, et ce, en utilisant des mots-clés bien spécifiques, le résultat de surveillance de la grippe chez Google est disponible sur cette adresse: http://www.google.org/flutrends/intl/fr/. (25 juin 2009): L’Agence européenne du médicament (EMEA), a décidé que L’opiacé dextropropoxyphène (DXP), retrouvé dans le médicament Di-Antalvic ® en association avec le paracétamol pour le traitement symptomatique des affections douloureuses d'intensité modérée à intense, sera bientôt interdit et progressivement retiré du marché européen! Et pour cause sa haute toxicité. En effet la dose thérapeutique est très proche de la dose toxique ce qui a engendré beaucoup d’accidents mortels et de suicides. (11 juin 2009): L’OMS déclare la grippe A(H1N1) ou anciennement "grippe porcine" comme une pandémie! c'est le niveau 6 maximal. (Avril): l'OMS déclare l'urgence devant la multiplication des cas de grippe procine au Mexique qui a était ravagé: 20 personnes sont déjà mortes et prés de 1000 personnes sont sous la surveillance. Plusieurs cas suspects se multiplient aussi au canada, aux USA, et en Europe qui ont d'ailleurs déclaré l'alerte. La grippe porcine est une infection virale hautement contagieuse des porcs due à un orthomyxovirus: Le virus influenza porcin (SIV), avec le type : A et souvent le sous-type H1N1 ou H3N2. Les virus de la grippe humaine et celui du porc ont une origine commune, et des échanges entre les deux espèces s’effectuent régulièrement. La directrice générale de l'OMS dit que: "le virus a un potentiel pandémique! et la situation est imprévisible!". La nouvelle mutation donne au virus de la grippe porcine le pouvoir virulent homme-homme. Un éventuelle vaccin est possible dans les prochains jours.

Les articles qui figurent dans ce blog son écris par moi-même. «Copier-Coller» le contenu de ce blog sur autres sites internet sans mon consentement est un vol! vendredi 7 janvier 2000

ANAPATH LES GLOMERULONEPHRITES

Liens sponsorisés

LES GLOMÉRULONÉPHRITES

I-GÉNÉRALITÉS : Les néphropathies glomérulaires correspondent à des lésions inflammatoires dont le point de départ est le réseau capillaire glomérulaire. Cette atteinte individualise morphologiquement les glomérulonéphrites.

II-PATHOGÈNIE DES GLOMÉRULONÉPHRITES :

Les causes sont diverses
n Les causes immunologiques o Les causes thrombotiques.
p Les causes héréditaires. q Les causes métaboliques.
r Les causes vasculaires. s Idiopathiques.

Cependant, les phénomènes immunologiques sont les plus importants et interviennent selon 2 modalités principales
1-Fixation au niveau de la paroi des capillaires glomérulaires de complexes immuns circulants (Ag – Ac – Complément.)
2-Fixation au niveau de la membrane basale glomérulaire d'anticorps dirigés contre elle.

III-LÉSIONS ÉLÉMENTAIRES GLOMÉRULAIRES : n LES DÉPÔTS:

™ Selon la nature, on retrouve
1-Les dépôts non-immuns ou hyalins.
2-Les dépôts immuns: L'immunofluorescence distingue

  1. Les dépôts granuleux (complexes immuns.) les plus fréquents.

  2. Les dépôts linéaires (Ac – membrane basale glomérulaire.) rares.
    ™ Selon le siège, on retrouve
    1-Au niveau du mésangium: Des dépôts mésangiaux ou inter-capillaires. 
    2-Au niveau de la membrane basale:

  1. Sur le versant externe: Dépôts extra-membraneux.

  2. Sur le versant interne: Dépôts endo-membraneux.

  3. Au niveau de la membrane basale: Dépôts intra-membraneux.

LA PROLIFÉRATION CELLULAIRE: Le glomérule comporte 3 types différents de cellules

-
Les cellules épithéliales du feuillet viscéral de la capsule de Bowman.

-
Les cellules endothéliales du capillaire glomérulaire.

-
Les cellules mésangiales. La prolifération intéresse essentiellement les cellules mésangiales et épithéliales. La prolifération des cellules épithéliales est grave car les cellules des 2 feuillets se rejoignent formant un croissant cellulaire et comblant l'espace urinaire. A-TOPOGRAPHIE DES LÉSIONS: Les lésions peuvent intéresser l'ensemble ou une partie du glomérule.

1-Par rapport à l'ensemble des glomérules:
1-Si tous les glomérules sont touchés, on parle de glomérulonéphrite diffuse.
2-Si quelques glomérules sont touchés, on parle de glomérulonéphrite focale.

2-Par rapport à chaque glomérule:
1-Si tous les glomérules sont touchés, on parle d'atteinte globale.
2-Si quelques glomérules sont touchés, on parle d'atteinte segmentaire.

B- TERMINOLOGIE: Dans la classification des glomérulonéphrites, le qualificatif donné à la néphropathie glomérulaire tient
compte tantôt du dépôt, tantôt de la prolifération cellulaire. En se basant sur la lésion dominante

IV-CLASSIFICATION DES GLOMÉRULONÉPHRITES :

A-LES GLOMÉRULONÉPHRITES APPARAMMENT PRIMITIVES: Complexes du point de vue morphologique, immunologique et clinique. n LES GLOPÉRULONÉPHRITES AVEC LÉSIONS GLOMÉRULAIRES MINIMES:

➲ Clinique: C'est un syndrome néphrotique pur de l'enfant ou néphrose lipoïdique associant

-Protéinurie massive, sélective et sans hématurie. -Hypoprotidémie avec hypoalbuminémie.

-Hyperlipidémie.

-Œdèmes. -Fonction rénale et tension artérielle normales.

-Présence dans les urines de cylindres hyalins et granuleux et de corps biréfringents (gouttelettes lipidiques.)

  • Microscopie: Les glomérules sont sensiblement normaux au microscope optique. Il existe une hypertrophie du cytoplasme des cellules épithéliales ou une discrète élévation de la cellularité mésangiale. L'atteinte glomérulaire n'est visible qu'au microscope électronique.

  • Evolution:

  1. Avant l'ère des stéroïdes, l'évolution se faisait vers le décès par infection.

  2. Après l'avènement des corticoïdes et des immunosuppresseurs, le pronostic est devenu bon.

o LES GLOMÉRULONÉPHRITES DIFFUSES:
a-NON-PROLIFÉRATIVES:Représentées par la glomérulonéphrite extra-membraneuse (15% des GN Iives)

Clinique: C'est la cause la plus fréquente de syndrome néphrotique chez l'adulte; de règle idiopathique mais on a rapporté un grand nombre d'Ag

-
Ag externes infectieux (hépatite B, paludisme) et médicamenteux(mercure, or, Pénicilline)

-
Ag internes tumoraux (cancer colique, maladie d'Hodgkin) et du LED.

    • Microscopie: Le microscope optique révèle un épaississement de la paroi de la membrane basale des capillaires, lié à des dépôts

    • extra-membraneux.
      Le microscope électronique révèle des dépôts situé sur les podocytes.
      L'immunofluorescence révèle des dépôts granuleux d'IgG et de C3 le long de la paroi capillaire.
  • Evolution: Se fait vers la rémission spontané et complète mais les récidives sont fréquentes, entraînant une IR. 
    Le traitement corticoïde entraîne peu ou pas de résultats. 

b- PROLIFÉRATIVES: 1-LA GLOMERULONEPHRITE ENDOCAPILLAIRE PURE:

➲ Clinique: C'est une GNA qui suit souvent une infection streptococcique récente des voies aériennes supérieures, plus fréquente chez l'enfant avec

- Hématurie macroscopique. -Protéinurie abondante

- Oligurie. -HTA fréquente.

- Pas de syndrome néphrotique. -Taux de C3 diminué.

- IR parfois.

    • Microscopie: La biopsie rénale révèle Au microscope optique, de gros glomérules, gonflés du fait de la prolifération cellulaire, du groupement des cellules

    • endothéliales et de l'infiltration des floculus par les PN.
      L'immunofluorescence révèle un dépôts fait d'IgG et surtout de complément C3.
      Le microscope électronique confirme la topographie des Humps entre les podocytes et la membrane basale.
  • Evolution: Est en règle favorable et se fait vers la guérison ou la rémission clinique. Le pronostic chez l'enfant est excellent (dans 90% des cas), chez l'adulte, il est bon (dans 50 à 70% des cas)L'évolution défavorable est très rare et ce fait vers le décès par infection ou par complication cardiovasculaire.

2- LA GLOMERULONEPHRITE MEMBRANO-PROLIFÉRATIVE ou PARIETO-PROLIFERATIVE ou MSEANGIO-CAPILLAIRE: 10% des GN Iives. La glomérulonéphrite lobulaire fait parti de ce groupe.

  • Clinique: Se révèle dans 1/3 des cas par une GNA, sinon par un syndrome néphrotique avec hématurie microscopique et protéinurie asymptomatique, diminution du complément sérique et anémie.

  • Microscopie: La biopsie rénale révèle des glomérules gros (tous) avec épaississement de la paroi capillaire, une prolifération des cellules endothéliales et des dépôts sous-endothéliaux (Type I) ou denses intra-membraneux (type II.)

  1. Le type I: La paroi capillaire montre un double contour avec dépôts sous-endothéliaux et mésangiaux.
    L'immunofluorescence révèle un dépôts fait d'Ig et de la fraction C3du complément.

  2. Le type II: Aspect rubané des capillaires avec dépôt au niveau de la membrane basale. L'immunofluorescence révèle un dépôts fait surtout de C3.

  • Evolution: Se fait en quelques mois (ou années) vers l'IRC.
    3-LA GLOMERULONEPHRITE ENDO-CAPILLAIRE ET EXTRA-CAPILLAIRE: 5% des GN Iives.

  • Clinique: Les signes dépendent de l'étiologie. Le début est brutal avec

- Hématurie macroscopique. -Protéinurie.

-IR en quelques semaines (ou mois.)
Parfois un syndrome néphrotique, au cours d'affections diverses (péri-artérite noueuse, maladie de Wegener, polyarthrite
rhumatoïde, endocardite bactérienne, GN post-streptococcique.)

Microscopie: La biopsie rénale révèle au niveau de tous les glomérules des croissants épithéliaux occupant l'espace de Bowman et comprimant le banquet des capillaires glomérulaires. Avec souvent des traînées de fibrine entre les cellules épithéliales. Le banquet capillaire comprimé peut présenter des foyers de nécrose. Nécrose + croissants = sclérose.

p LA SCLÉROSE GLOMERULAIRE FOCALE:
1-LA HYALINOSE SEGMENTAIRE FOCALE:

  • Clinique: C'est un syndrome néphrotique sans HTA avec un sédiment urinaire de type néphrotique avec hématurie souvent microscopique.

  • Microscopie: La biopsie rénale révèle
    Au microscope optique, une hyalinisation segmentaire de certains glomérules.
    Le microscope électronique révèle que les glomérules hyalinisés sont le siège d'un dépôts de complexes immuns.

  • Evolution: Se fait rarement vers une rémission spontanée et complète. Souvent, il y a une résistance au traitement avec apparition d'IRC. 1-LA SCLÉROSE GLOBALE: Survient lorsque 15 à 20% des glomérules sont hyalinisés. La présentation clinique etbiologique est la même que celle de la hyalinose segmentaire. 

B-LES GLOMÉRULONÉPHRITES SECONDAIRES.


1 comments :

Vous aimez, vous n'aimez pas ! Votre avis? Un point de vu? Une correction ou un ajout. Une contribution ou une proposition.. Vous êtes les bienvenus à vous exprimer librement. Vous avez à votre portée des simleys ;) Pour revenir à la page principale: cliquez ici: http://mehdi-mehdy.blogspot.com

Blog Du Chalet ;-) Headlines !

Blog Du Chalet & Des Chalistes ;-)

Derniers Commentaires