Pages

Bienvenue au Blog du Chalet - Espace des étudiants en médecine -
News Algerie-Chalet: Juillet: Changement de la date du week-end en Algérie du Jeudi-Vendredi au Vendredi-Samedi prévu à partir du 14 août prochain. (18 Mai): Les programmes des contrôles vient d’être établie pour la 4eme année de la faculté de médecine de Constantine, qui va faire : un control de Neuro le 18 juin, un contrôle de Pneumo le 28 juin, et un contrôle d’Infectieux le 4 juillet. | La grève des hospitalo-universitaires s'est soldée ce 16 mai officiellement après un accord avec le 1er ministre Ahmed Ouyahia. le déroulement des contrôles est en cours d'études mais en aucun cas l'année ne sera prolongée comme annoncée ces derniers jours. (Debut Mai): Des rumeurs circulent que la grève des facultés de médecine en Algérie qui dure depuis avril, et qui consiste à ne pas faire les contrôles et les examens va être terminée le 17 mai 2009 prochain. (Avril): La grève sur les contrôles continue jusqu'au 13 Mai 2009 avant qu'ils ne prennent une nouvelle décision. (Mars): C'est le début des vacances du printemps et exactement le 21 mars. On dirait que tout est bien calculé. A noter une grève ambigüe le 21-22-23 mars aux hôpitaux qui risque de se renouveler chaque 3 premiers jours des semaines prochaines et qui concernera que les examens et non pas les études. (Fevrier): Tout à l'air de bien marcher, surtout apres avoir passé plusieurs examens et l'annualtion de la greve presumée.(Decembre): Apres les vancances du Aid Al-Adha qui ont pris une semaine, voilà une greve des medecins universitaires qui va prolonger l'incativité d'une autre semaine, jusqu'aux vacances d'hivers! (Novembre): Lors du dernier concours de résidanat et les examens des autres années, la direction a utilisé un appareil de brouillage du champ des téléphones portables.
Medecine News: (Octobre 2011): L'Afssaps révise la balance risque-bénéfice des médicaments de la famille du métoclopramide; Désormais: L'usage du Primpéran est déconseillé chez les moins de 18 ans. (Octobre 2010): Google surveille la progression de la « grippe A » par la mesure de la tendance des recherches effectuer sur son moteur de recherche ; selon Google, plus les gens sont malades, plus ils cherchent à s'informer sur le WEB, et ce, en utilisant des mots-clés bien spécifiques, le résultat de surveillance de la grippe chez Google est disponible sur cette adresse: http://www.google.org/flutrends/intl/fr/. (25 juin 2009): L’Agence européenne du médicament (EMEA), a décidé que L’opiacé dextropropoxyphène (DXP), retrouvé dans le médicament Di-Antalvic ® en association avec le paracétamol pour le traitement symptomatique des affections douloureuses d'intensité modérée à intense, sera bientôt interdit et progressivement retiré du marché européen! Et pour cause sa haute toxicité. En effet la dose thérapeutique est très proche de la dose toxique ce qui a engendré beaucoup d’accidents mortels et de suicides. (11 juin 2009): L’OMS déclare la grippe A(H1N1) ou anciennement "grippe porcine" comme une pandémie! c'est le niveau 6 maximal. (Avril): l'OMS déclare l'urgence devant la multiplication des cas de grippe procine au Mexique qui a était ravagé: 20 personnes sont déjà mortes et prés de 1000 personnes sont sous la surveillance. Plusieurs cas suspects se multiplient aussi au canada, aux USA, et en Europe qui ont d'ailleurs déclaré l'alerte. La grippe porcine est une infection virale hautement contagieuse des porcs due à un orthomyxovirus: Le virus influenza porcin (SIV), avec le type : A et souvent le sous-type H1N1 ou H3N2. Les virus de la grippe humaine et celui du porc ont une origine commune, et des échanges entre les deux espèces s’effectuent régulièrement. La directrice générale de l'OMS dit que: "le virus a un potentiel pandémique! et la situation est imprévisible!". La nouvelle mutation donne au virus de la grippe porcine le pouvoir virulent homme-homme. Un éventuelle vaccin est possible dans les prochains jours.

Les articles qui figurent dans ce blog son écris par moi-même. «Copier-Coller» le contenu de ce blog sur autres sites internet sans mon consentement est un vol! lundi 17 janvier 2000

LES ÉTATS DE CHOC

Liens sponsorisés

Cours: LES ÉTATS DE CHOC

LE CHOC HYPOVOLÉMIQUE

I- ÉTIOLOGIES
1) Déshydratation
2) Hémorragies. 

II- PHYSIOPATHOLOGIE :
En cas d'hémorragie, l'afflux de liquide vers le milieu vasculaire est estimé à 1 l/hr. 

III- DIAGNOSTIC POSITIF :
A- DIAGNOSTIC CLINIQUE
Il existe plusieurs degré dans la symptomatologie:
1- Signes neuro-sensoriels: +++ au début.
2- Signes généraux:
  • Conscience peu altérée. 
  • Hypothermie avec frissons. 
  • Soif. 
3- Signes cutanés:
  • Pâleur. 
  • Froideur.
  • Sueurs. 
  • Marbrures des genoux. 
4- Signes respiratoires:
  • Dyspnée.
  • Tachypnée (bon indicateur.)
5-Signes cardiovasculaires
  • Veines plates. 
  • Pouls filants. 
  • Hypotension. 
  • Bruits cardiaques sourds. 
B-DIAGNOSTIC PARACLINIQUE:
Hématocrite: Donne un mauvais reflet en cas d'hémorragie mais fidèle en cas de déshydratation extracellulaire. 


IV- TRAITEMENT :  
But: Rétablir la volémie pour rétablir le QC et arrêter la réaction adrénergique.  
Moyens:
- Remplissage vasculaire par des Colloïdes, de l'Albumine ou du Sang.
- Traitement de l'hypoxie.
- Traitement de l'acidose.
- Traitement de l'hyperkaliémie.  
Surveillance:
1. Les éléments cliniques. 
2. La PVC. 
3. La TA. 
4. La diurèse.

LE CHOC SEPTIQUE


II. ÉTIOLOGIES :
1) Les Gram négatifs.
2) Les Gram positifs. 

III. PHYSIOPATHOLOGIE :
L'élément déclenchant est la libération des endotoxines (LPS) par la lyse cellulaire. Il s'ensuit une cascade de médiateurs, c'est la réaction inflammatoire, qui implique les Cytokines (TNF et IL), les activateurs de coagulation et le PAF. Le début du choc est un choc chaud par vasodilatation massive avec un profil hémodynamique hyperkinétique et un effondrement de l'extraction de l'O2. La mortalité est de 50%.

IV. DIAGNOSTIC POSITIF :
A- DIAGNOSTIC CLINIQUE:
1- Signes généraux:
  • Altération précoce de la conscience.
  • Fièvre ou hypothermie avec frissons.
  • Myalgies.
2- Signes cutanés:
  • Marbrures des genoux, du nez et du pourtour de la bouche.
3- Signes respiratoires:
  • Polypnée +++.
4- Signes digestifs:
  • Diarrhées profuses (Gram –)
  • Sub-ictère précoce.
B- DIAGNOSTIC PARACLINIQUE: 
1. FNS: Révèle une hyperleucocytose.
2. Bilan hépatique: Perturbé, TG, TGP, LDH et CPK ↑ 
3. Lactatémie: Elevée.
4. Glycémie: Basse = signe de gravité.  
5. Différence artério-veineuse en O2: Basse.

C- FORMES PARTICULIÈRES: 
1- La méningococcémie: Choc redoutable avec purpura généralisé.
2- Le Perfringens: En post-abortum, avec gangrène gazeuse

V. TRAITEMENT :  
But: 1. Rétablir l'oxygénation tissulaire.  
Moyens:
► En cas de choc hyperkinétique:
● Remplissage vasculaire par du Sang et des Colloïdes, en quantité suffisante pour élever la PVC. Il reste difficile du fait de l'incompétence cardiaque précoce.
● Drogues vasoactives: 1 Aramine. 2 Dopamine. 3 Dobutamine.
● Ventilation artificielle.
● Apport énergétique suffisant.
● Traitement de l'acidose.
● Traitement de l'hyperkaliémie.

► En cas de choc hypokinétique:
● Traitement de l'avenir: les anticorps anti-médiateurs.

LE CHOC ANAPHYLACTIQUE

I- ÉTIOLOGIES :
1) Les médicaments: Pénicillines, Cyclines, Salicylés, Anesthésiques, Vitamines B1, B6 et B12.
2) Les produits iodés.
3) Les tests de désensibilisation.
4) Les sérums.
5) Les venins.
6) Les aliments.

Les facteurs favorisants sont:
1. La voie d'introduction. 

2. La dose d'allergène (souvent infime.)
3. Le terrain atopique et la sensibilisation médicamenteuse.
 

II- PHYSIOPATHOLOGIE :
La dégranulation des mastocytes libère des médiateurs chimiques à l'origine de phénomènes complexes avec activation enzymatique membranaire, libération des histamines et SRSA qui agissent sur les cellules cibles (fibres musculaires lisses bronchiques, artériolaires et capillaires.) Il en résulte une vasodilatation artériolaire, une hyperperméabilité capillaire et une bronchoconstriction.
 

III- DIAGNOSTIC POSITIF :
DIAGNOSTIC CLINIQUE: Le choc gravissime
1- Signes généraux:

  • Malaise intense. 
  • Angoisse.
  • Perte de connaissance après un bref épisode convulsif.
2- Signes cutanés:
  • Faciès pâle.  
  • Sueurs.
3- Signes cardiovasculaires:
  • Hypotension +++  
  • Froideur des extrémités après une phase ± longue de vasodilatation.
IV- TRAITEMENT :
Moyens:

Adrénaline (bronchodilatation, vasoconstriction artériolaire et baisse de la perméabilité capillaire.)
Association de Corticoïdes (renforce l'action de l'adrénaline.)
Oxygénothérapie.

Propriétés des catécholamines


Contractilité Excitabilité Résistances Tension artérielle F. cardiaque
Dobutamine ↑↑↑
Dopamine ↑↑ ↑↑ ↑↑
Noradrénaline ↑↑↑ ↑↑↑ ↑↑↑
Adrénaline ↑↑ ↑↑↑ = ↑↑↑
Isoprénaline ↑↑ ↑↑↑ ↓↓↓ ↓↓ ↑↑↑

0 comments :

Laisser un commentaire

Vous aimez, vous n'aimez pas ! Votre avis? Un point de vu? Une correction ou un ajout. Une contribution ou une proposition.. Vous êtes les bienvenus à vous exprimer librement. Vous avez à votre portée des simleys ;) Pour revenir à la page principale: cliquez ici: http://mehdi-mehdy.blogspot.com

Blog Du Chalet ;-) Headlines !

Blog Du Chalet & Des Chalistes ;-)

Derniers Commentaires