Pages

Bienvenue au Blog du Chalet - Espace des étudiants en médecine -
News Algerie-Chalet: Juillet: Changement de la date du week-end en Algérie du Jeudi-Vendredi au Vendredi-Samedi prévu à partir du 14 août prochain. (18 Mai): Les programmes des contrôles vient d’être établie pour la 4eme année de la faculté de médecine de Constantine, qui va faire : un control de Neuro le 18 juin, un contrôle de Pneumo le 28 juin, et un contrôle d’Infectieux le 4 juillet. | La grève des hospitalo-universitaires s'est soldée ce 16 mai officiellement après un accord avec le 1er ministre Ahmed Ouyahia. le déroulement des contrôles est en cours d'études mais en aucun cas l'année ne sera prolongée comme annoncée ces derniers jours. (Debut Mai): Des rumeurs circulent que la grève des facultés de médecine en Algérie qui dure depuis avril, et qui consiste à ne pas faire les contrôles et les examens va être terminée le 17 mai 2009 prochain. (Avril): La grève sur les contrôles continue jusqu'au 13 Mai 2009 avant qu'ils ne prennent une nouvelle décision. (Mars): C'est le début des vacances du printemps et exactement le 21 mars. On dirait que tout est bien calculé. A noter une grève ambigüe le 21-22-23 mars aux hôpitaux qui risque de se renouveler chaque 3 premiers jours des semaines prochaines et qui concernera que les examens et non pas les études. (Fevrier): Tout à l'air de bien marcher, surtout apres avoir passé plusieurs examens et l'annualtion de la greve presumée.(Decembre): Apres les vancances du Aid Al-Adha qui ont pris une semaine, voilà une greve des medecins universitaires qui va prolonger l'incativité d'une autre semaine, jusqu'aux vacances d'hivers! (Novembre): Lors du dernier concours de résidanat et les examens des autres années, la direction a utilisé un appareil de brouillage du champ des téléphones portables.
Medecine News: (Octobre 2011): L'Afssaps révise la balance risque-bénéfice des médicaments de la famille du métoclopramide; Désormais: L'usage du Primpéran est déconseillé chez les moins de 18 ans. (Octobre 2010): Google surveille la progression de la « grippe A » par la mesure de la tendance des recherches effectuer sur son moteur de recherche ; selon Google, plus les gens sont malades, plus ils cherchent à s'informer sur le WEB, et ce, en utilisant des mots-clés bien spécifiques, le résultat de surveillance de la grippe chez Google est disponible sur cette adresse: http://www.google.org/flutrends/intl/fr/. (25 juin 2009): L’Agence européenne du médicament (EMEA), a décidé que L’opiacé dextropropoxyphène (DXP), retrouvé dans le médicament Di-Antalvic ® en association avec le paracétamol pour le traitement symptomatique des affections douloureuses d'intensité modérée à intense, sera bientôt interdit et progressivement retiré du marché européen! Et pour cause sa haute toxicité. En effet la dose thérapeutique est très proche de la dose toxique ce qui a engendré beaucoup d’accidents mortels et de suicides. (11 juin 2009): L’OMS déclare la grippe A(H1N1) ou anciennement "grippe porcine" comme une pandémie! c'est le niveau 6 maximal. (Avril): l'OMS déclare l'urgence devant la multiplication des cas de grippe procine au Mexique qui a était ravagé: 20 personnes sont déjà mortes et prés de 1000 personnes sont sous la surveillance. Plusieurs cas suspects se multiplient aussi au canada, aux USA, et en Europe qui ont d'ailleurs déclaré l'alerte. La grippe porcine est une infection virale hautement contagieuse des porcs due à un orthomyxovirus: Le virus influenza porcin (SIV), avec le type : A et souvent le sous-type H1N1 ou H3N2. Les virus de la grippe humaine et celui du porc ont une origine commune, et des échanges entre les deux espèces s’effectuent régulièrement. La directrice générale de l'OMS dit que: "le virus a un potentiel pandémique! et la situation est imprévisible!". La nouvelle mutation donne au virus de la grippe porcine le pouvoir virulent homme-homme. Un éventuelle vaccin est possible dans les prochains jours.

Les articles qui figurent dans ce blog son écris par moi-même. «Copier-Coller» le contenu de ce blog sur autres sites internet sans mon consentement est un vol! lundi 17 janvier 2000

TRAUMATISMES PÉNÉTRANTS

Liens sponsorisés

Cours: TRAUMATISMES PÉNÉTRANTS



I- LES PLAIES PÉNÉTRANTES DE L'ABDOMEN (PAR ARME BLANCHE OU ARME A FEU) : 
1- Stratégie de prise en charge immédiate:
1- Soit exploration chirurgicale systématique, permettant un bilan lésionnel précis et un traitement adéquat précoce mais au prix d'un fort taux de laparotomies blanches (30%)
2- Soit attitude sélective, visant uniquement les malades graves présentant:
  1. 1-Un syndrome péritonéal
  2. 2-Un syndrome hémorragique (état de choc.) 
  3. 3-Un pneumopéritoine
  4. 4-Un épanchement péritonéal à l'échographie. 
  5. 5-Une éviscération.
En l'absence de ces signes, la surveillance prolongée permet d'éviter des laparotomies blanches et de repérer certaines lésions non-déclarées d'emblée.
En cas d'état de choc:
2- Traitement de réanimation:
1- Mise en place de gros abords veineux, dont 1 central pour le contrôle de la PVC.
2- Remplissage vasculaire par les cristalloïdes, les colloïdes ou les transfusions sanguines.
En cas de non-amélioration:
3- Association d'Adrénaline, en attendant l'hémostase chirurgicale. En l'absence d'état de choc, le problème majeur reste la péritonite septique stercorale.


II-LES PLAIES PÉNÉTRANTES DU THORAX PAR ARME BLANCHE
Leur mortalité est de 11.4% en cas d'atteinte pleuro-pulmonaire et 40% en cas d'atteinte médiastinale.

A-Stratégie diagnostic:
1. Evaluation par l'indice de triage qui dépend des paramètres vitaux de l'examen clinique:
  • 1-PAS.
  • 2-FR.
  • 3-Le coma Glasgow score.
  • 4-L'anémie.
  • 5-L'évolution des indications et des thérapeutiques. 
Il peut s'agir d'un patient eupnéique, asphyxique, en état de choc hémorragique ou en état de mort apparente.

2. Examen clinique: Permet de
1- Apprécier le siège de la plaie:
  • Une plaie médiastinale, est grave avec une mortalité de 40 à 84% avant l'admission à l'hôpital mais une survie de 80 à 90% après thoracotomie antéro-latérale immédiate.
  • Une plaie pleuro-pulmonaire, soufflante et hémorragique.
  • Une lésion abdominale associée.
2-Examiner l'orifice d'entrée.
3-Reconstituer le trajet: A la recherche d'une plaie thoraco-abdominale, notamment si le trajet passe en dessous du plan horizontal de l'arc antérieur de la 4e cote en expiration et de la 6e cote en inspiration. 
4-Rechercher les signes cliniques d'une tamponnade:
  • La triade de Beck (Hypotension artérielle, Assourdissement des bruits cardiaques, turgescence des jugulaires.)
  • Le signe de Mendor (dyspnée rendant insoutenable la position en décubitus.) 
5-Rechercher une plaie soufflante: Pose un problème thérapeutique immédiat. 

3. Examens paracliniques: 
1-Radiographie du thorax: Si l'état hémodynamique le permet. 
2-Echocardiographie: Si suspicion de plaie cardiaque. 
3-Echographie abdominale: Si suspicion d'un trajet abdominal, à la recherche d'un épanchement.

B- Stratégie thérapeutique: 
L'orientation médico-chirurgicale, au terme des examens, doit respecter la hiérarchie des urgences avec en priorité le rétablissement de l'hématose et la réalisation de l'hémostase d'une hémorragie importante. 
Drainage d'un hémothorax modéré. En cas d'hémothorax massif > 1500 cc à la pose du drain et se renouvelant de plus de 500 cc/hr pendant les 3 premières heures
Abord chirurgicale
En cas d'instabilité hémodynamique
  1. Thoracotomie antéro-latérale, car d'exécution rapide. 
  2. Remplissage vasculaire par des solutés cristalloïdes isotoniques à 0.9%, hypertoniques à 7.5% à raison de 4 ml/kg, plasma-gel, et transfusions sanguines.
  3. Association d'Adrénaline, 0.2 à 0.8 γ/kg/min pour éviter le désamorçage de la pompe cardiaque. 
En cas d'état hémodynamique stable: Faire une Thoracotomie postéro-latérale.

C-Pronostic: Aggravé par
  1. Les moyens de transport non-médicalisés et la longueur de distance entre le lieu de l'accident et l'hôpital.
  2. Le retard du traitement symptomatique.
  3. L'hésitation à la thoracotomie, malgré la fuite hémorragique.

III-LES PLAIES PÉNÉTRANTES DU THORAX PAR ARME A FEU :
Leur mortalité est de 60 à 80% en cas de plaie cardiaque, de 100% en cas de plaie vasculaire, de 48% en cas de lésions délabrantes et hémorragiques des poumons et de 31 à 52% en cas de polytraumatisme.
Le degré de destruction tissulaire dépend de l'énergie du projectile et des caractéristiques du tissu traversé.
A-Stratégie diagnostique: S'attache à rechercher
  1. Une plaie médiastinale, cardiaque ou vasculaire (gros vaisseaux.)
  2. Un délabrement de la paroi thoracique, induisant parfois une plaie soufflante.
  3. Une lésion abdominale associée.
  4. Des lésions tissulaires par effet "Blaste" ou onde de choc, entraînant des lésions inflammatoires latentes se traduisant secondairement par des complications tardives infectieuses, surtout si atteinte viscérale avec évolution vers la défaillance multiviscérale.
B-Stratégie thérapeutique: Identique à celle des armes blanches.

C-Pronostic: Lié au:
  1. Degré de destruction tissulaire. 
  2. L'atteinte des autres structures.
  3. Polytraumatisme.

0 comments :

Laisser un commentaire

Vous aimez, vous n'aimez pas ! Votre avis? Un point de vu? Une correction ou un ajout. Une contribution ou une proposition.. Vous êtes les bienvenus à vous exprimer librement. Vous avez à votre portée des simleys ;) Pour revenir à la page principale: cliquez ici: http://mehdi-mehdy.blogspot.com

Blog Du Chalet ;-) Headlines !

Blog Du Chalet & Des Chalistes ;-)

Derniers Commentaires