Pages

Bienvenue au Blog du Chalet - Espace des étudiants en médecine -
News Algerie-Chalet: Juillet: Changement de la date du week-end en Algérie du Jeudi-Vendredi au Vendredi-Samedi prévu à partir du 14 août prochain. (18 Mai): Les programmes des contrôles vient d’être établie pour la 4eme année de la faculté de médecine de Constantine, qui va faire : un control de Neuro le 18 juin, un contrôle de Pneumo le 28 juin, et un contrôle d’Infectieux le 4 juillet. | La grève des hospitalo-universitaires s'est soldée ce 16 mai officiellement après un accord avec le 1er ministre Ahmed Ouyahia. le déroulement des contrôles est en cours d'études mais en aucun cas l'année ne sera prolongée comme annoncée ces derniers jours. (Debut Mai): Des rumeurs circulent que la grève des facultés de médecine en Algérie qui dure depuis avril, et qui consiste à ne pas faire les contrôles et les examens va être terminée le 17 mai 2009 prochain. (Avril): La grève sur les contrôles continue jusqu'au 13 Mai 2009 avant qu'ils ne prennent une nouvelle décision. (Mars): C'est le début des vacances du printemps et exactement le 21 mars. On dirait que tout est bien calculé. A noter une grève ambigüe le 21-22-23 mars aux hôpitaux qui risque de se renouveler chaque 3 premiers jours des semaines prochaines et qui concernera que les examens et non pas les études. (Fevrier): Tout à l'air de bien marcher, surtout apres avoir passé plusieurs examens et l'annualtion de la greve presumée.(Decembre): Apres les vancances du Aid Al-Adha qui ont pris une semaine, voilà une greve des medecins universitaires qui va prolonger l'incativité d'une autre semaine, jusqu'aux vacances d'hivers! (Novembre): Lors du dernier concours de résidanat et les examens des autres années, la direction a utilisé un appareil de brouillage du champ des téléphones portables.
Medecine News: (Octobre 2011): L'Afssaps révise la balance risque-bénéfice des médicaments de la famille du métoclopramide; Désormais: L'usage du Primpéran est déconseillé chez les moins de 18 ans. (Octobre 2010): Google surveille la progression de la « grippe A » par la mesure de la tendance des recherches effectuer sur son moteur de recherche ; selon Google, plus les gens sont malades, plus ils cherchent à s'informer sur le WEB, et ce, en utilisant des mots-clés bien spécifiques, le résultat de surveillance de la grippe chez Google est disponible sur cette adresse: http://www.google.org/flutrends/intl/fr/. (25 juin 2009): L’Agence européenne du médicament (EMEA), a décidé que L’opiacé dextropropoxyphène (DXP), retrouvé dans le médicament Di-Antalvic ® en association avec le paracétamol pour le traitement symptomatique des affections douloureuses d'intensité modérée à intense, sera bientôt interdit et progressivement retiré du marché européen! Et pour cause sa haute toxicité. En effet la dose thérapeutique est très proche de la dose toxique ce qui a engendré beaucoup d’accidents mortels et de suicides. (11 juin 2009): L’OMS déclare la grippe A(H1N1) ou anciennement "grippe porcine" comme une pandémie! c'est le niveau 6 maximal. (Avril): l'OMS déclare l'urgence devant la multiplication des cas de grippe procine au Mexique qui a était ravagé: 20 personnes sont déjà mortes et prés de 1000 personnes sont sous la surveillance. Plusieurs cas suspects se multiplient aussi au canada, aux USA, et en Europe qui ont d'ailleurs déclaré l'alerte. La grippe porcine est une infection virale hautement contagieuse des porcs due à un orthomyxovirus: Le virus influenza porcin (SIV), avec le type : A et souvent le sous-type H1N1 ou H3N2. Les virus de la grippe humaine et celui du porc ont une origine commune, et des échanges entre les deux espèces s’effectuent régulièrement. La directrice générale de l'OMS dit que: "le virus a un potentiel pandémique! et la situation est imprévisible!". La nouvelle mutation donne au virus de la grippe porcine le pouvoir virulent homme-homme. Un éventuelle vaccin est possible dans les prochains jours.

Les articles qui figurent dans ce blog son écris par moi-même. «Copier-Coller» le contenu de ce blog sur autres sites internet sans mon consentement est un vol! dimanche 9 janvier 2000

TRAITEMENT DU DIABETE DE L'ENFANT

Liens sponsorisés

LE TRAITEMENT DU DIABETE DE L'ENFANT

I-TRAITEMENT DU DIABETE EQUILIBRE : A-INSULINOTHERAPIE:

1. Schéma:

( Consultez le schema sur les cours téléchargeables en PDF. )

2. Pharmacodynamique:

  • L'insuline ordinaire ou rapide: Biodisponibilité après 15 – 20 mn, Durée d'action de 2 heures, Elimination après 6 heures

  • L'insuline intermédiaire ou NPH: Biodisponibilité après 90 – 150 mn, Elimination après 14 – 16 heures.

  • L'insuline lente: Biodisponibilité après 180 mn, Elimination après 22 – 24 heures.

  1. Objectifs: Obtenir 
    ª Une glycémie à jeun entre 0.6 et 1.2 g/l (0.7 à 1.4 g/l chez le nouveau-né.)
    ª Une glycémie post-prandiale entre 1.4 et 1.8 g/l (2 g/l chez le nouveau-né)
    ª Une glycémie au coucher ≥ 1.5 g/l 
    ª Une glycémie à 2h du matin ≥ 0.75 g/l 
    ª Une glycosurie nulle ou à l'état de traces 

    1. Adaptation des doses: Selon les signes cliniques et le dosage de la glycémie capillaire, répété 4 fois par jour (état immédiat) et non selon la chimie des urines (état accumulatif.) ™ Augmenter les doses si la glycémie > 1.4 à jeun et 2 g/l en post-prandial, après 2 ou 3 jours. De façon progressive,

    2. jamais > 4 UI/jr (phénomène de Somagyï ou hypoglycémie infra-clinique.) ™ Diminuer les doses si la glycémie <>
  2. Surveillance glycémique: Repose sur le cahier glycémique (inclut dates et heure d'injection, les résultats de surveillance et les horaires d'hypoglycémie.)

  3. Résultats:

  • Généralement, la rémission survient après 1 à 2 mois de traitement(L'insuline exogène protège les cellules β de Langherans) et les doses peuvent être diminuées. L'arrêt total du traitement est totalement contre-indiqué. La durée de rémission va de 1 à 2 mois (voir 3) avec un taux de peptide-C normal.

  • Si les 2 injections ne donnent pas de résultats, il faut passer à 3 voir 4 injection avec 2 (3) inj rapides à 7Hr et 12Hr (19Hr) et 1 inj intermédiaire à 19Hr (22Hr.) Pour les malades ayant des problèmes le jour comme la nuit, séparer les inj rapides des intermédiaires. Pour les malades qui font des hypoglycémie en milieu de la nuit et des hyperglycémie le matin, fractionner les injections.

B-MESURES DIETETIQUES : Expliquées par une diététicienne. 1-La ration calorique est normale, à 1000 + [100 x Age (année)] cal. Sauf en cas d'obésité. 2-La ration est répartie à 15% au petit déjeuner, 15% au goûter de 10Hrs, 30% au déjeuner, 10% au goûter de 16Hrs et 30%

au dîner. 3-La ration comprend 55% de glucides [surtout lents (pain, riz, pomme de terre) les sucres rapides étant ± exclus (sauf fruits] 15% de protéines (surtout viande blanche) et 30% de lipides (surtout végétales.) 4-Il ne faut ni sauter les repas, ni manger entre les repas.

C-ACTIVITE PHYSIQUE : 1-Recommandé en cas de diabète mais en présence d'insuline (fait pénétrer les sucres dans la cellule musculaire pour être

brûlé.) 2-L'activité physique élève l'affinité des récepteurs de l'insuline. 3-Elle a un effet psychologique. 4-L'activité est pratiquée le matin, le soir, une fois par semaine. La dose d'insuline est diminuée le matin du fait du risque

d'hypoglycémie. 5-L'injection ne doit pas se faire à coté du muscle qui travaille le sport. 6-Il faut consommer des sucres lents 2 heures avant le sport et des sucres rapides pendant l'effort et après les 3 1ers quarts

d'heure.

II-TRAITEMENT DE L'HYPOGLYCEMIE : Quasi-inévitable dans l'évolution d'un diabète traité, les signes cliniques sont en rapport avec la glucopénie et les réactions

adrénergiques de type ” Fatigue. ” Pâleur. ” Sueurs. ” Palpitations. ” Céphalées. ” Troubles de la vision (floue, double, amputée, etc.) ” Troubles du comportement (irritabilité, colère, etc.) ” Troubles de la conscience (perte de connaissance, convulsion, paralysie, coma, etc.) ª Selon le degré, donner 2 à 3 morceaux de sucre dilués dans de l'eau ou les mettre sous la langue et faire une inj de

glucagon à 1 mg (la moitié de l'ampoule pour les moins de 5 ans) qui agit après 10 min sur le foie en activant la glycogénolyse. Il faut donner ensuite des sucres lents pour maintenir une glycémie correcte.

ª En cas de coma hypoglycémique brutal avec agitation (souffrance cérébrale), rétention d'urine, convulsion, déficit moteur, ROT vifs et signe de Babinski. On vérifie d'abord la glycémie capillaire puis donner du sucre rapide même si la glycémie n'est pas très basse car elle témoigne qu'elle était grave auparavant. Donner du sérum glucosé hypertonique à 30% en IVD à la seringue, quantité = la moitié du poids. Poursuivre avec du SG à 10%, l'enfant doit se calmer et se réveiller dès le lendemain.

ª Diminuer l'insuline si la cause de l'hypoglycémie n'est pas expliquée.

III-TRAITEMENT DE L'HYPERGLYCEMIE :

A-L'acétonurie: Sucre + corps cétoniques dans les urines = carence importante en insuline. Donner des injections supplémentaires d'insuline rapide à 1/5e du poids chaque 4 heures jusqu'à disparition des corps cétoniques. On augmente de 3 UI d'insuline pour l'injection qui suit immédiatement l'hyperglycémie.

B-Le coma acidocétosique: C'est une acétonurie non-corigée s'installant lentement (hyperglycémie Ö acétonurie Ö acidocétose) c'est un coma sans signes neurologiques, calme avec amaigrissement, déshydratation avec diurèse conservée, odeur acétonémique de l'haleine, respiration de Kussmaul (en créneau, inspiration profonde + expiration profonde) Il faut évaluer le poids de l'enfant, rechercher un état de choc et le corriger avant de traiter le diabète par les groses molécules, à 20 cc/kg en 20 ou 30 min. Faire le bilan d'urgence avec glycémie, ionogramme sanguin à la recherche d'une dyskaliémie, pH sanguin et créatinine sanguine. ª Réhydratation avec insuline en perfusion. ª Insuline en IV car la voie IM est lente et la déshydratation donne une mauvaise distribution et l'acidocétose induit une

insulino-résistance. ª Les 2 1eres heures, SB à 14%, 10 ml/kg en 20 min si acidose clinique, SS à 9%, 20 ml/kg en 40 min et SS à 9% à 20 ml/kg

en 60 min. 
ª Faire ionogramme et glycémie qu'il ne faut pas baisser trop vite du fait du risque d'œdème cérébral. 
ª Les 24 heures suivantes, 3 l/m2 de surface corporelle de SGS à 10% avec 3 g/l de NaCl, 1.5 à 2 g/l de KCl, 1 g/l de 

gluconate de Ca et 0.5 g/l de Mg 
ª Surface corporelle (m2) = [4 x Poids (kg)+ 7] / [Poids (kg)+ 90] 
ª L4insuline est mise dans le flacon de perfusion à raison de 22 UI d'insuline / 500cc 
ª Si disparition de l'acidose dans les 2 1eres heures, SSI à 30 ml/kg pendant 60 min puis 20 ml/kg pendant 60 min 

0 comments :

Laisser un commentaire

Vous aimez, vous n'aimez pas ! Votre avis? Un point de vu? Une correction ou un ajout. Une contribution ou une proposition.. Vous êtes les bienvenus à vous exprimer librement. Vous avez à votre portée des simleys ;) Pour revenir à la page principale: cliquez ici: http://mehdi-mehdy.blogspot.com

Blog Du Chalet ;-) Headlines !

Blog Du Chalet & Des Chalistes ;-)

Derniers Commentaires