Pages

Bienvenue au Blog du Chalet - Espace des étudiants en médecine -
News Algerie-Chalet: Juillet: Changement de la date du week-end en Algérie du Jeudi-Vendredi au Vendredi-Samedi prévu à partir du 14 août prochain. (18 Mai): Les programmes des contrôles vient d’être établie pour la 4eme année de la faculté de médecine de Constantine, qui va faire : un control de Neuro le 18 juin, un contrôle de Pneumo le 28 juin, et un contrôle d’Infectieux le 4 juillet. | La grève des hospitalo-universitaires s'est soldée ce 16 mai officiellement après un accord avec le 1er ministre Ahmed Ouyahia. le déroulement des contrôles est en cours d'études mais en aucun cas l'année ne sera prolongée comme annoncée ces derniers jours. (Debut Mai): Des rumeurs circulent que la grève des facultés de médecine en Algérie qui dure depuis avril, et qui consiste à ne pas faire les contrôles et les examens va être terminée le 17 mai 2009 prochain. (Avril): La grève sur les contrôles continue jusqu'au 13 Mai 2009 avant qu'ils ne prennent une nouvelle décision. (Mars): C'est le début des vacances du printemps et exactement le 21 mars. On dirait que tout est bien calculé. A noter une grève ambigüe le 21-22-23 mars aux hôpitaux qui risque de se renouveler chaque 3 premiers jours des semaines prochaines et qui concernera que les examens et non pas les études. (Fevrier): Tout à l'air de bien marcher, surtout apres avoir passé plusieurs examens et l'annualtion de la greve presumée.(Decembre): Apres les vancances du Aid Al-Adha qui ont pris une semaine, voilà une greve des medecins universitaires qui va prolonger l'incativité d'une autre semaine, jusqu'aux vacances d'hivers! (Novembre): Lors du dernier concours de résidanat et les examens des autres années, la direction a utilisé un appareil de brouillage du champ des téléphones portables.
Medecine News: (Octobre 2011): L'Afssaps révise la balance risque-bénéfice des médicaments de la famille du métoclopramide; Désormais: L'usage du Primpéran est déconseillé chez les moins de 18 ans. (Octobre 2010): Google surveille la progression de la « grippe A » par la mesure de la tendance des recherches effectuer sur son moteur de recherche ; selon Google, plus les gens sont malades, plus ils cherchent à s'informer sur le WEB, et ce, en utilisant des mots-clés bien spécifiques, le résultat de surveillance de la grippe chez Google est disponible sur cette adresse: http://www.google.org/flutrends/intl/fr/. (25 juin 2009): L’Agence européenne du médicament (EMEA), a décidé que L’opiacé dextropropoxyphène (DXP), retrouvé dans le médicament Di-Antalvic ® en association avec le paracétamol pour le traitement symptomatique des affections douloureuses d'intensité modérée à intense, sera bientôt interdit et progressivement retiré du marché européen! Et pour cause sa haute toxicité. En effet la dose thérapeutique est très proche de la dose toxique ce qui a engendré beaucoup d’accidents mortels et de suicides. (11 juin 2009): L’OMS déclare la grippe A(H1N1) ou anciennement "grippe porcine" comme une pandémie! c'est le niveau 6 maximal. (Avril): l'OMS déclare l'urgence devant la multiplication des cas de grippe procine au Mexique qui a était ravagé: 20 personnes sont déjà mortes et prés de 1000 personnes sont sous la surveillance. Plusieurs cas suspects se multiplient aussi au canada, aux USA, et en Europe qui ont d'ailleurs déclaré l'alerte. La grippe porcine est une infection virale hautement contagieuse des porcs due à un orthomyxovirus: Le virus influenza porcin (SIV), avec le type : A et souvent le sous-type H1N1 ou H3N2. Les virus de la grippe humaine et celui du porc ont une origine commune, et des échanges entre les deux espèces s’effectuent régulièrement. La directrice générale de l'OMS dit que: "le virus a un potentiel pandémique! et la situation est imprévisible!". La nouvelle mutation donne au virus de la grippe porcine le pouvoir virulent homme-homme. Un éventuelle vaccin est possible dans les prochains jours.

Les articles qui figurent dans ce blog son écris par moi-même. «Copier-Coller» le contenu de ce blog sur autres sites internet sans mon consentement est un vol! mardi 18 janvier 2000

LES INTERACTIONS MÉDICAMENTEUSES

Liens sponsorisés

LES INTERACTIONS MÉDICAMENTEUSES

I-INTRODUCTION :
Les interactions médicamenteuses "IM", avec leurs avantages et inconvénients, ont été favorisées par:
- La mise sur le marché de produit de plus en plus actifs, donc plus agressifs. 
- La prescription de plusieurs médicaments chez le même malade. 
- Le développement de la pharmacocinétique.
Les études statistiques de la prescription médicamenteuse révèlent une moyenne de 3 spécialités, avec parfois plusieurs produits actifs pour chaque spécialité. Les affections chroniques, nécessitant des traitements de longue durée, rendent la polyprescription obligatoire. Avec cette polyprescription, le nombre d'interférences augmente d'une manière géométrique. Ex: Diabétique Hypertendu qui fait un IDM: 2 ou 3 Antihypertenseurs + 1 ou 2 antidiabétiques + Anticoagulant + somnifère + Anticonstipant
(automédication.)


II- TYPES D'ASSOCIATIONS
A-Les associations fixées d'avance: Rejetées scientifiquement du fait de la grande variation individuelle. 
B-Les associations fixées par le médecin: Le choix de l'association et le rapport des doses revient au médecin. En
principe, il faut éviter, autant que possible, d'administrer à la fois et par une seule indication plus de 3 drogues de catégories différentes.
C-Les associations fortuites: C'est l'automédication alors que le malade est déjà sous traitement (Ex: Aspirine® + Cure d'Anticoagulants.) Les interférences vont soit vers l'inhibition, soit vers la potentialisation, exposant le malade à une diminution ou une augmentation de l'activité thérapeutique, donc à un sous-dosage ou un surdosage.


III- NIVEAUX D'ACTION DES INTERACTIONS MÉDICAMENTEUSES (MÉCANISMES – IMPACTS D'ACTION)
1-INTERACTIONS DIRECTES DANS LE MÉLANGE DE SOLUTÉ EN PERFUSION:
  • L'inactivation par le solvant, liée 1-Le pH: Ex: Solutés glucosés (pH acide) (inactivent)→ β Lactamines et les Céphalosporines. 2-L'instabilité en solution aqueuse: Ex: Pénicillines.
  • L'inactivation entre 2 médicaments, avec ou sans précipitation: 1-Sans précipitation: Ex: Pénicillines, Aminosides ou Tétracycline. 2-Avec précipitation: Par modification de la polarité.
  • L'interaction directe entre acides et bases: Ex: Protamines et Héparine (acide.)
  • L'inactivation par fixation d'un médicament sur l'autre: Ex: Hydrolysât de protéines (fixe)→ Digitaliques et Tétracyclines.
  • L'inactivation par photo-oxydation de substances très réductrices: Ex: Tétracyclines. 
2-INTERACTIONS AU NIVEAU DE LA RÉSORPTION DIGESTIVE: Par inhibition ou accélération, soit d'un médicament sur un autre, soit d'une transformation métabolique d'un médicament dans l'intestin. Ex: Cholestyramine (fixe et retarde l'absorption digestive)→ Aspirine®, Thyroxine et Morphine. Phénobarbital (inhibe l'absorption digestive)→ Griséofulvine. Lipides (accélère l'absorption digestive)→ Griséofulvine. Métoclopramide (accélère l'absorption digestive)→ Alcool. Caféine (accélère l'absorption digestive)→ Ergotamine.
Les mécanismes sont:
1-La modification du pH gastrique ou intestinal: Ex: Antiacides. 
2-La modification de la motilité gastro-intestinale: Ex: Laxatifs et Antispasmodiques.
3-La chélation: Ex: Tétracyclines, Mg, Al et Fe. 
4-L'adsorption: Ex: Charbon et Kaolin. 
5-La fixation sur résine: Ex: Médicaments à caractère acide (fixent)→ Cholestyramine. 
6-Mécanismes inconnus: Ex: Phénobarbital et Griséofulvine.
7-Biotransformation par certains enzymes

3- INTERACTIONS PAR COMPÉTITION AU NIVEAU DES PROTÉINES PLASMATIQUES: Le fait de délier un médicament des protéines augmente sa forme libre et donc potentialise son effet et augmente sa toxicité. Ce fait peut à l'inverse diminuer l'action en accélérant son élimination. Ex: Les médicaments à caractère acide et liposoluble sont souvent fortement liés aux protéines. Les médicaments à caractère basique sont peu liés aux protéines plasmatiques, sauf la Phénitoïne. La compétition s'applique aux médicaments acides utilisés à fortes doses, très fortement liés aux protéines, d'élimination lente avec une marge thérapeutique étroite.
► Albumine  + (AINS + Anticoagulant) → Concentration plasmatique de l'Anticoagulant ↑↑ → Risque d'hémorragie

► Albumine  + (AINS + Sulfamide (ADO)) → Concentration plasmatique du Sulfamide ↑↑ → Risque d'hypoglycémie
Il faut donc penser aux IM chez le diabétique et le cardiaque sous Anticoagulant, surtout que les AINS sont largement utilisés.

4- INTERACTIONS PAR COMPÉTITION AU NIVEAU DES RÉCEPTEURS CELLULAIRES: Cette interaction est parfois utilisée exprès.
Ex: β bloquant (bloquent l'effet)→ Catécholamines et inhibiteurs de l'Angiotensine II dans l'HTA.
Antifolique: Méthotrexate (bloquent l'incorporation cellulaire)→ Acide folique.
Vitamine K (bloque par antagonisme compétitif)→ Antivitamine K (traitement du surdosage aux AVK)
Parfois, il y a effet additif Ex: Curarisants → Aminoglycosides. Tranquillisants → Hypnotiques.

5-INTERACTIONS PAR INDUCTION OU INHIBITION ENZYMATIQUE DE LA BIOTRANSFORMATION MÉDICAMENTEUSE
Un médicament peut stimuler ou inhiber la dégradation d'un autre médicament et ainsi, respectivement,
inhiber ou augmenter son action thérapeutique.
Cette action est liée aux enzymes microsomiaux du réticulum endoplasmique hépatocytaire (Cytochrome P450 et ALA synthétase) responsables de la métabolisation des médicaments. Cette action est lente à s'installer et demande quelques jours à quelques semaines.
Ces inducteurs sont des médicaments liposolubles, à demi-vie longue et d'élimination lente avec une concentration hépatique. Ex: Anticonvulsivants (Phénobarbital) et Antibiotiques (Rifampicine et Griséofulvine.) Les effets thérapeutiques ou toxiques du produit induit sont diminués. Cependant, les métabolites peuvent être plus toxiques. Le médicament induit doit
  1. Faire partie des médicaments qui subissent une transformation métabolique intense.
  2. Etre métabolisé en métabolites inactifs.
Ex: Rifampicine (induit)→ INH → Devient plus toxique = ictère. Phénobarbital (induit)→ Pilule → Dégradation importante = risque de grossesse. Phénobarbital (induit)→ Glycuronyl-transférase → Diminution de l'ictère dans la maladie de Gilbert. Phénobarbital et Tegretol® (induit)→ ALA synthétase → Crise douloureuse dans la porphyrie.

6- INTERACTION PAR COMPÉTITION AU NIVEAU DE L'EXCRÉTION MÉDICAMENTEUSE: Se fait soit par Accélération: Ex: Alcalinisants (accélèrent l'élimination)→ Barbituriques (traitement de l'intoxication au Gardénal®.)
Blocage: Ex: Probénécide (bloque l'élimination)→ Pénicilline. Diurétiques (bloquent l'élimination)→ Acide urique.


IV- CONCLUSION :
La pathologie chronique impose une polymédication qui augmente le risque d'IM.
Le praticien doit toujours penser au risque d'interaction, surtout les plus courantes pour éviter les accidents.

0 comments :

Laisser un commentaire

Vous aimez, vous n'aimez pas ! Votre avis? Un point de vu? Une correction ou un ajout. Une contribution ou une proposition.. Vous êtes les bienvenus à vous exprimer librement. Vous avez à votre portée des simleys ;) Pour revenir à la page principale: cliquez ici: http://mehdi-mehdy.blogspot.com

Blog Du Chalet ;-) Headlines !

Blog Du Chalet & Des Chalistes ;-)

Derniers Commentaires