Pages

Bienvenue au Blog du Chalet - Espace des étudiants en médecine -
News Algerie-Chalet: Juillet: Changement de la date du week-end en Algérie du Jeudi-Vendredi au Vendredi-Samedi prévu à partir du 14 août prochain. (18 Mai): Les programmes des contrôles vient d’être établie pour la 4eme année de la faculté de médecine de Constantine, qui va faire : un control de Neuro le 18 juin, un contrôle de Pneumo le 28 juin, et un contrôle d’Infectieux le 4 juillet. | La grève des hospitalo-universitaires s'est soldée ce 16 mai officiellement après un accord avec le 1er ministre Ahmed Ouyahia. le déroulement des contrôles est en cours d'études mais en aucun cas l'année ne sera prolongée comme annoncée ces derniers jours. (Debut Mai): Des rumeurs circulent que la grève des facultés de médecine en Algérie qui dure depuis avril, et qui consiste à ne pas faire les contrôles et les examens va être terminée le 17 mai 2009 prochain. (Avril): La grève sur les contrôles continue jusqu'au 13 Mai 2009 avant qu'ils ne prennent une nouvelle décision. (Mars): C'est le début des vacances du printemps et exactement le 21 mars. On dirait que tout est bien calculé. A noter une grève ambigüe le 21-22-23 mars aux hôpitaux qui risque de se renouveler chaque 3 premiers jours des semaines prochaines et qui concernera que les examens et non pas les études. (Fevrier): Tout à l'air de bien marcher, surtout apres avoir passé plusieurs examens et l'annualtion de la greve presumée.(Decembre): Apres les vancances du Aid Al-Adha qui ont pris une semaine, voilà une greve des medecins universitaires qui va prolonger l'incativité d'une autre semaine, jusqu'aux vacances d'hivers! (Novembre): Lors du dernier concours de résidanat et les examens des autres années, la direction a utilisé un appareil de brouillage du champ des téléphones portables.
Medecine News: (Octobre 2011): L'Afssaps révise la balance risque-bénéfice des médicaments de la famille du métoclopramide; Désormais: L'usage du Primpéran est déconseillé chez les moins de 18 ans. (Octobre 2010): Google surveille la progression de la « grippe A » par la mesure de la tendance des recherches effectuer sur son moteur de recherche ; selon Google, plus les gens sont malades, plus ils cherchent à s'informer sur le WEB, et ce, en utilisant des mots-clés bien spécifiques, le résultat de surveillance de la grippe chez Google est disponible sur cette adresse: http://www.google.org/flutrends/intl/fr/. (25 juin 2009): L’Agence européenne du médicament (EMEA), a décidé que L’opiacé dextropropoxyphène (DXP), retrouvé dans le médicament Di-Antalvic ® en association avec le paracétamol pour le traitement symptomatique des affections douloureuses d'intensité modérée à intense, sera bientôt interdit et progressivement retiré du marché européen! Et pour cause sa haute toxicité. En effet la dose thérapeutique est très proche de la dose toxique ce qui a engendré beaucoup d’accidents mortels et de suicides. (11 juin 2009): L’OMS déclare la grippe A(H1N1) ou anciennement "grippe porcine" comme une pandémie! c'est le niveau 6 maximal. (Avril): l'OMS déclare l'urgence devant la multiplication des cas de grippe procine au Mexique qui a était ravagé: 20 personnes sont déjà mortes et prés de 1000 personnes sont sous la surveillance. Plusieurs cas suspects se multiplient aussi au canada, aux USA, et en Europe qui ont d'ailleurs déclaré l'alerte. La grippe porcine est une infection virale hautement contagieuse des porcs due à un orthomyxovirus: Le virus influenza porcin (SIV), avec le type : A et souvent le sous-type H1N1 ou H3N2. Les virus de la grippe humaine et celui du porc ont une origine commune, et des échanges entre les deux espèces s’effectuent régulièrement. La directrice générale de l'OMS dit que: "le virus a un potentiel pandémique! et la situation est imprévisible!". La nouvelle mutation donne au virus de la grippe porcine le pouvoir virulent homme-homme. Un éventuelle vaccin est possible dans les prochains jours.

Les articles qui figurent dans ce blog son écris par moi-même. «Copier-Coller» le contenu de ce blog sur autres sites internet sans mon consentement est un vol! mardi 4 janvier 2000

LE PALUDISME

Liens sponsorisés

LE PALUDISM

I-DEFINITION – EPIDEMIOLOGIE:

Le paludisme ou malaria est une parasitose endémo-épidémique majeure. Sa répartition géographique intéresse la zone tropico-équatoriale (ceinture de pauvreté.) Et son caractère endémique, épidémique ou endémo-épidémique varie selon les conditions climatiques. L'Algérie fut un pays impaludé. Les compagnes d'éradication ont permis une limitation de l'extension mais il persiste encore des zones de paludisme autochtone (surtout le sud.) Il existe aussi un paludisme d'importation lié au développement des moyens de communication et de voyage des sujets qui n'observent pas de chimioprophylaxie antipaludéenne.

Il est dû à un hématozoaire appelé 'Plasmodium' qui comprends 4 espèces, 'Plasmodium falciparum', 'Plasmodium vivax', 'Plasmodium ovale' et 'Plasmodium malariae'.

Elle est transmise à l'homme par un vecteur, l'"Anophèle femelle".

Le réservoir est strictement humain.

II-CLINIQUEA-Le paludisme de primo-invasion:

L'incubation est silencieuse, dure 12 à 20 jours pour les Plasmodium vivax, ovale et malariae, et 8 à 15 jours pour Plasmodium falciparum.

La forme moyenne du paludisme est l'apanage de Plasmodium vivax, ovale et malariae. Elle associe: 
-Une fièvre continue. 
-Des troubles digestifs à type d'anorexie, diarrhées et vomissements. 
A l'examen clinique, on note: 
-Une hépatomégalie modérée et sensible. 
-Et rarement une splénomégalie. 
En zone d'endémie, cette symptomatologie doit faire évoquer le paludisme. 
Le diagnostic est confirmé par la recherche du parasite sur goutte épaisse et frottis sanguin. 

La forme grave du paludisme est habituellement due à Plasmodium falciparum. Elle associe: 
-Une fièvre d'installation brutale, rémittente avec de grandes oscillations de 1 à 2°c. 
-Des céphalées très intenses. 

- Asthénie profonde. 
-Adynamie à l'état d'obnubilation ou d'agitation.
-Un ictère hémolytique. 
Non traitée, cette forme évolue vers l'accès pernicieux. 

B- L'accès palustre (intermittent): Il est dû à la réviviscence schizogonique. La symptomatologie est déclenchée et rythmée par l'éclatement des rosaces. Pour Plasmodium falciparum, les accès sont précoces par rapport à la primo-invasion et de rythme tierce (24 heures d'accès puis 48 heures de repos.) Pour le Plasmodium ovale et vivax, les accès sont tardifs et de rythme tierce également. Plasmodium malariae détermine un accès quarte (24 puis 72 heures.)

Le début est brutal avec: 
-Des frissons intenses durant 30 à 60 minutes. 
-Puis une fièvre d'installation brutale à 39-40°c. 
-Une sensation de chaleur très intense. 

Après 2 ou 3 heures d'évolution, survient une défervescence thermique tandis qu'apparaissent: 
-Des sueurs très abondantes. 
-Et des algies diffuses avec céphalées et myalgies. 
-Des troubles digestifs à type de nausées et vomissements. 
L'examen clinique révèle: 

-
Une splénomégalie.

-
Rarement une hépatomégalie.

✵ En absence de traitement, les accès se répètent puis cessent spontanément après quelques semaines.
Le diagnostic est toujours confirmé par la recherche du parasite sur goutte épaisse et frottis sanguin. 

C-L'accès pernicieux (neuropaludisme ou paludisme cérébral): C'est l'apanage exclusif de Plasmodium falciparum. Il reste la complication majeure de la primo-invasion. Cet accès survient chez le nourrisson et le petit enfant et le sujet nonimmun en zone d'endémie. L'accès est lié au développement massif et très rapide de la parasitémie dans les capillaires cérébraux. L'évolution est mortelle en l'absence d'un traitement précoce. Le tableau clinique est largement dominé par la triade "Fièvre-Coma-Convultions". Il s'agit d'un tableau de "méningo-encéphalite fébrile" avec:

-Fièvre au-delà de 40°c. 
-Coma variant de l'obnubilation au coma carus. 
-Convulsions généralisées très fréquentes chez l'enfant. 
-Avec des signes méningés telles céphalées, vomissements, raideur de la nuque, LCR eau de roche, réaction 

cellulaire de type Lymphocytaire et protéinorachie légèrement augmentée.
L'examen clinique retrouve: 

-
Une hépatomégalie.

-
Une splénomégalie. 
-Un ictère conjonctival. 

-Un syndrome hémorragique avec purpura et/ou hématurie voire une CIVD.
-Et une insuffisance rénale aiguë. 
En zone d'endémie, la triade doit impérativement faire évoquer le neuropaludisme. 

D-La fièvre bilieuse hémoglobinurique: Elle est aussi l'apanage de Plasmodium falciparum. C'est un accident 
hémolytique aigu majeur imputable à la Quinine. 

✵ Le début est brutal associant:

-
Une fièvre. 
-Une sensation de malaise. 
-Suivie de signes d'hémolyse massive à type d'anémie, ictère et hémoglobinurie. 

-
Une tachycardie. 
-Une hypotension artérielle. 
-Et une dyspnée. 

E-Le paludisme viscéral évolutif: Il représente la forme chronique, s'observe en zone d'endémie et est dû à Plasmodium falciparum. Il touche l'enfant. C'est la conséquence des réinfestations répétées et des phénomènes de prémunition. Le tableau est polymorphe avec:

-Anémie et pancytopénie.

-
Hypergammaglobulinémie.

-
Une hépatomégalie.

-
Une splénomégalie.

- Et souvent un retard staturo-pondéral. Le diagnostic doit être précoce -notamment quand la suspicion de Plasmodium falciparum est grande- car il y a risque d'évolution vers l'accès pernicieux. La notion de séjour en zone d'endémie et les données cliniques doivent orienter vers la recherche du parasite dans le sang sur frottis sanguin et sur goutte épaisse. Le diagnostic sérologique n'a d'intérêt que si la goutte et le frottis sont négatifs.

III-TRAITEMENTA-Les moyens:

1. Les schizontocides:

Quinine.

Amino-4-Quinoléines telles la Chloroquine (comprimé dosé à 100 mg) et l'Amoniaquine (forme retard, comprimé dosé à 300 mg.)

2Les gamétocides:

Antifoliques.

Antifoliniques.

Sulfadiazine - Pyriméthamine.

B-Les indications
Accès palustre: Chloroquine, 0.6g pendant 2 jours puis 0.40g pendant 3 jours. 
Accès pernicieux: Quinine en Iv, 1 à 2 g/jour pendant 5 jours avec traitement adjuvant en unité de soin intensif 

(réhydratation, analeptiques cardio-vasculaires, transfusion sanguine.)

Chimioprophylaxie: Elle doit être entamée le 1er jour de départ et maintenue 6 à 8 semaines après le retour. Chloroquine, 100 mg/jour 6 jours/7 pendant tout le séjour en zone d'endémie. Ou Flavoquine, 3 comprimés un jours fixe par semaine pendant toute la durée du séjour.

C-La prévention:

Chimioprophylaxie.

Lutte contre le vecteur (insecticides, moustiquaire…etc.)

2 comments :

  1. DES COURS PRATIQUES MAIS JE TROUVE QUE C UN PEU INSUFFISANT POUR QUELQU'un qui prepare le residanat enfin ça srait chouett si on pouvait avoir les cours du cycle de bon pasteur surtout ceux preparer par les professeur pas maitre assistants

    RépondreSupprimer

Vous aimez, vous n'aimez pas ! Votre avis? Un point de vu? Une correction ou un ajout. Une contribution ou une proposition.. Vous êtes les bienvenus à vous exprimer librement. Vous avez à votre portée des simleys ;) Pour revenir à la page principale: cliquez ici: http://mehdi-mehdy.blogspot.com

Blog Du Chalet ;-) Headlines !

Blog Du Chalet & Des Chalistes ;-)

Derniers Commentaires