Pages

Bienvenue au Blog du Chalet - Espace des étudiants en médecine -
News Algerie-Chalet: Juillet: Changement de la date du week-end en Algérie du Jeudi-Vendredi au Vendredi-Samedi prévu à partir du 14 août prochain. (18 Mai): Les programmes des contrôles vient d’être établie pour la 4eme année de la faculté de médecine de Constantine, qui va faire : un control de Neuro le 18 juin, un contrôle de Pneumo le 28 juin, et un contrôle d’Infectieux le 4 juillet. | La grève des hospitalo-universitaires s'est soldée ce 16 mai officiellement après un accord avec le 1er ministre Ahmed Ouyahia. le déroulement des contrôles est en cours d'études mais en aucun cas l'année ne sera prolongée comme annoncée ces derniers jours. (Debut Mai): Des rumeurs circulent que la grève des facultés de médecine en Algérie qui dure depuis avril, et qui consiste à ne pas faire les contrôles et les examens va être terminée le 17 mai 2009 prochain. (Avril): La grève sur les contrôles continue jusqu'au 13 Mai 2009 avant qu'ils ne prennent une nouvelle décision. (Mars): C'est le début des vacances du printemps et exactement le 21 mars. On dirait que tout est bien calculé. A noter une grève ambigüe le 21-22-23 mars aux hôpitaux qui risque de se renouveler chaque 3 premiers jours des semaines prochaines et qui concernera que les examens et non pas les études. (Fevrier): Tout à l'air de bien marcher, surtout apres avoir passé plusieurs examens et l'annualtion de la greve presumée.(Decembre): Apres les vancances du Aid Al-Adha qui ont pris une semaine, voilà une greve des medecins universitaires qui va prolonger l'incativité d'une autre semaine, jusqu'aux vacances d'hivers! (Novembre): Lors du dernier concours de résidanat et les examens des autres années, la direction a utilisé un appareil de brouillage du champ des téléphones portables.
Medecine News: (Octobre 2011): L'Afssaps révise la balance risque-bénéfice des médicaments de la famille du métoclopramide; Désormais: L'usage du Primpéran est déconseillé chez les moins de 18 ans. (Octobre 2010): Google surveille la progression de la « grippe A » par la mesure de la tendance des recherches effectuer sur son moteur de recherche ; selon Google, plus les gens sont malades, plus ils cherchent à s'informer sur le WEB, et ce, en utilisant des mots-clés bien spécifiques, le résultat de surveillance de la grippe chez Google est disponible sur cette adresse: http://www.google.org/flutrends/intl/fr/. (25 juin 2009): L’Agence européenne du médicament (EMEA), a décidé que L’opiacé dextropropoxyphène (DXP), retrouvé dans le médicament Di-Antalvic ® en association avec le paracétamol pour le traitement symptomatique des affections douloureuses d'intensité modérée à intense, sera bientôt interdit et progressivement retiré du marché européen! Et pour cause sa haute toxicité. En effet la dose thérapeutique est très proche de la dose toxique ce qui a engendré beaucoup d’accidents mortels et de suicides. (11 juin 2009): L’OMS déclare la grippe A(H1N1) ou anciennement "grippe porcine" comme une pandémie! c'est le niveau 6 maximal. (Avril): l'OMS déclare l'urgence devant la multiplication des cas de grippe procine au Mexique qui a était ravagé: 20 personnes sont déjà mortes et prés de 1000 personnes sont sous la surveillance. Plusieurs cas suspects se multiplient aussi au canada, aux USA, et en Europe qui ont d'ailleurs déclaré l'alerte. La grippe porcine est une infection virale hautement contagieuse des porcs due à un orthomyxovirus: Le virus influenza porcin (SIV), avec le type : A et souvent le sous-type H1N1 ou H3N2. Les virus de la grippe humaine et celui du porc ont une origine commune, et des échanges entre les deux espèces s’effectuent régulièrement. La directrice générale de l'OMS dit que: "le virus a un potentiel pandémique! et la situation est imprévisible!". La nouvelle mutation donne au virus de la grippe porcine le pouvoir virulent homme-homme. Un éventuelle vaccin est possible dans les prochains jours.

Les articles qui figurent dans ce blog son écris par moi-même. «Copier-Coller» le contenu de ce blog sur autres sites internet sans mon consentement est un vol! lundi 17 janvier 2000

L'INSUFFISANCE RESPIRATOIRE AIGUË

Liens sponsorisés

Cours: L'INSUFFISANCE RESPIRATOIRE AIGUË


I-DÉFINITION :  
L'insuffisance respiratoire aiguë "IRA" est l'incapacité de l'appareil respiratoire à assurer l'hémostase normale et à maintenir les constantes physiologiques:
  • PaO2 ↓ (norm › 85 mmHg), 
  • SaO2 ↓ (norm = 95 à 98%) et 
  • PaCO2 ↑ (norm = 38 à 42 mmHg).


II-CLASSIFICATIONS :
Classification étiologique 
 
Commande respiratoire 
(centres bulbo-protubéranciels)
  • Traumas crâniens. 
  • Intox (barbituriques)
  • Comas.
Appareil de transmission (neurologique et neuromusculaire)
  • Polyradiculonévrite.
  • Myopathies.
  • Myasthénie
Appareil ventilatoire ► Voies aériennes
  • Laryngite. 
  • Asthme. 
  • Maladies chroniques.
  • Encombrement.
  • Sténoses.
► Cage thoracique
  • Traumas des cotes.
  • Pleurésies.
  • PNO
► Parenchyme pulmonaire
  • Infections pulmonaires.
  • Maladies chroniques.
  • OAP.


Classification humorale

Hypoxie sans hypercapnie (souvent hypocapnie par hyperventilation alvéolaire.)
  • Résistance à l'écoulement de l'air. 
  • Trouble du rapport Ventilation/Perfusion.
  • Troubles de la diffusion.
Hypoxie avec hypercapnie (acidose respiratoire)
  • Hypoventilation globale (volume.) 
  • Bradypnée (fréquence.)
  • Dépression des centres respiratoires. 
  • Paralysie musculaire étendue.
  • Obstacle majeur et résistance à l'écoulement de l'aire.


III-DIAGNOSTIC POSITIF
A- DIAGNOSTIC CLINIQUE: 
1- Rythme respiratoire: Plus il est accéléré, plus l'IRA est grave. 
  • Tachypnée. 
  • Bradypnée. 
  • Tirage (résistance à l'écoulement de l'air souvent inspiré.)
2-Signes cutanés:
  • Cyanose (Hb réduite › 5 mg/dl) 
  • Désaturation < 85% (en cas de polyglobulie ou d'anémie.) 
3-Signes circulatoire:
  • Tachycardie. 
  • Bradycardie d'épuisement. 
4-Signes neuropsychiques:
  • Ethylisme = hypoxie (Agitation, agressivité et hallucinations.)
  • Anesthésie = hypercapnie (sommeil…) 
5-Examen du thorax:
  • Ampliation thoracique. 
  • Déformation thoracique.
  • Respiration paradoxale.
B- DIAGNOSTIC PARACLINIQUE:  
1- Radiographie du thorax
2- Gazométrie artérielle: Pose le diagnostic de gravité. 
3- Saturomètre.


IV-TRAITEMENT :
1. Assurer la liberté des voies aériennes: 
Hyperextension de la tête et du cou, menton relevé et sub-luxé (dégager la langue.)
► Mise en position de sécurité, en décubitus latéral, tête et buste vers le bas (dégager la langue, éviter l'inhalation de liquides.)
► Intubation trachéale, par voie oro-trachéale, grâce à une sonde d'intubation en PVC, en utilisant un laryngoscope pour charge la langue, dégager la glotte et enfoncer la sonde dans la trachée (contourner un obstacle sur les voies aériennes.)
► Trachéotomie, via une canule de trachéotomie, ou autre tube, en incisant la peau sur 2 cm, à mi-distance entre le cartilage cricoïde et la fourche sternale, puis disséquer les tissus sous-cutanés et inciser la trachée au niveau du 2e ou 3e anneau et enfin enfoncer la canule dans le trou (contourner un obstacle organique sur les voies aériennes.)

2. Assurer un apport en oxygène (en cas de ventilation spontanée suffisante)
► Oxygénothérapie à haut débit, grâce à une sonde nasale, › 10 l/min en cas d'asphyxie et 1 à 2 l/min si hypercapnie sans asphyxie.

3. Assurer une aide ventilatoire (en cas de ventilation spontanée insuffisante): 
► Bouche à bouche ou Bouche à sonde, ou chez l'enfant, Bouche à nez, en cas d'extrême urgence, en appliquant la bouche sur celle du malade après lui avoir pincé le nez et en insufflant de l'air (l'air expiré ne contient que 16% d'O2), ou
► Ventilation au masque, via un masque adapté au visage et relié à un ballon (3 ampliations thoraciques correctes entraînent SaO2 › 90%) ou 
► Ventilation assistée, nécessitant un respirateur et une intubation ou trachéotomie préalable.

4. Exsuffler un pneumothorax
► Mise en place d'une aiguille, en l'enfonçant à travers la peau au niveau du 2e ou 3e EIC (chasser l'air, diminuer la détresse et préparer pour le drainage pleural.)
► Mise en place d'une aiguille branchée à une tubulure, en enfonçant comme précédemment l'aiguille, reliée à une tubulure plongée dans un bocal de sérum salé stérile posé à au moins 50 cm en dessous du malade (empêcher l'air de rentrer)
► Drainage pleural aspiratif, via un drain thoracique relié à une source d'aspiration, après nettoyage de la région antérieure du thorax, anesthésie locale au niveau du 2e ou 3e EIC, incision de 5 mm et introduction du drain (muni d'un guide) qui sera fixé à la peau puis une fois le guide retiré, sera raccordé à la source d'aspiration, réglée au max à –30 mmHg.

0 comments :

Laisser un commentaire

Vous aimez, vous n'aimez pas ! Votre avis? Un point de vu? Une correction ou un ajout. Une contribution ou une proposition.. Vous êtes les bienvenus à vous exprimer librement. Vous avez à votre portée des simleys ;) Pour revenir à la page principale: cliquez ici: http://mehdi-mehdy.blogspot.com

Blog Du Chalet ;-) Headlines !

Blog Du Chalet & Des Chalistes ;-)

Derniers Commentaires