Pages

Bienvenue au Blog du Chalet - Espace des étudiants en médecine -
News Algerie-Chalet: Juillet: Changement de la date du week-end en Algérie du Jeudi-Vendredi au Vendredi-Samedi prévu à partir du 14 août prochain. (18 Mai): Les programmes des contrôles vient d’être établie pour la 4eme année de la faculté de médecine de Constantine, qui va faire : un control de Neuro le 18 juin, un contrôle de Pneumo le 28 juin, et un contrôle d’Infectieux le 4 juillet. | La grève des hospitalo-universitaires s'est soldée ce 16 mai officiellement après un accord avec le 1er ministre Ahmed Ouyahia. le déroulement des contrôles est en cours d'études mais en aucun cas l'année ne sera prolongée comme annoncée ces derniers jours. (Debut Mai): Des rumeurs circulent que la grève des facultés de médecine en Algérie qui dure depuis avril, et qui consiste à ne pas faire les contrôles et les examens va être terminée le 17 mai 2009 prochain. (Avril): La grève sur les contrôles continue jusqu'au 13 Mai 2009 avant qu'ils ne prennent une nouvelle décision. (Mars): C'est le début des vacances du printemps et exactement le 21 mars. On dirait que tout est bien calculé. A noter une grève ambigüe le 21-22-23 mars aux hôpitaux qui risque de se renouveler chaque 3 premiers jours des semaines prochaines et qui concernera que les examens et non pas les études. (Fevrier): Tout à l'air de bien marcher, surtout apres avoir passé plusieurs examens et l'annualtion de la greve presumée.(Decembre): Apres les vancances du Aid Al-Adha qui ont pris une semaine, voilà une greve des medecins universitaires qui va prolonger l'incativité d'une autre semaine, jusqu'aux vacances d'hivers! (Novembre): Lors du dernier concours de résidanat et les examens des autres années, la direction a utilisé un appareil de brouillage du champ des téléphones portables.
Medecine News: (Octobre 2011): L'Afssaps révise la balance risque-bénéfice des médicaments de la famille du métoclopramide; Désormais: L'usage du Primpéran est déconseillé chez les moins de 18 ans. (Octobre 2010): Google surveille la progression de la « grippe A » par la mesure de la tendance des recherches effectuer sur son moteur de recherche ; selon Google, plus les gens sont malades, plus ils cherchent à s'informer sur le WEB, et ce, en utilisant des mots-clés bien spécifiques, le résultat de surveillance de la grippe chez Google est disponible sur cette adresse: http://www.google.org/flutrends/intl/fr/. (25 juin 2009): L’Agence européenne du médicament (EMEA), a décidé que L’opiacé dextropropoxyphène (DXP), retrouvé dans le médicament Di-Antalvic ® en association avec le paracétamol pour le traitement symptomatique des affections douloureuses d'intensité modérée à intense, sera bientôt interdit et progressivement retiré du marché européen! Et pour cause sa haute toxicité. En effet la dose thérapeutique est très proche de la dose toxique ce qui a engendré beaucoup d’accidents mortels et de suicides. (11 juin 2009): L’OMS déclare la grippe A(H1N1) ou anciennement "grippe porcine" comme une pandémie! c'est le niveau 6 maximal. (Avril): l'OMS déclare l'urgence devant la multiplication des cas de grippe procine au Mexique qui a était ravagé: 20 personnes sont déjà mortes et prés de 1000 personnes sont sous la surveillance. Plusieurs cas suspects se multiplient aussi au canada, aux USA, et en Europe qui ont d'ailleurs déclaré l'alerte. La grippe porcine est une infection virale hautement contagieuse des porcs due à un orthomyxovirus: Le virus influenza porcin (SIV), avec le type : A et souvent le sous-type H1N1 ou H3N2. Les virus de la grippe humaine et celui du porc ont une origine commune, et des échanges entre les deux espèces s’effectuent régulièrement. La directrice générale de l'OMS dit que: "le virus a un potentiel pandémique! et la situation est imprévisible!". La nouvelle mutation donne au virus de la grippe porcine le pouvoir virulent homme-homme. Un éventuelle vaccin est possible dans les prochains jours.

Les articles qui figurent dans ce blog son écris par moi-même. «Copier-Coller» le contenu de ce blog sur autres sites internet sans mon consentement est un vol! vendredi 14 janvier 2000

COURS: DIAGNOSTIC DES ÉPISTAXIS

Liens sponsorisés

DIAGNOSTIC DES ÉPISTAXIS

I-INTRODUCTION : L'épistaxis est l'urgence la plus fréquente de la sphère cervico-faciale. Elle est le plus souvent bénigne mais elle peut être grave, nécessitant un traitement d'urgence.

II-RAPPEL ANATOMIQUE : La vascularisation des fosses nasales est assurée par le système de la carotide externe (artère sphéno-palatine et faciale), le système de la carotide interne (artères ethmoïdales antérieures et accessoirement postérieures) et les anastomoses des 2 systèmes.

III-DIAGNOSTIC POSITIF
A-DIAGNOSTIC CLINIQUE
L'interrogatoire: Précise
-L'age.
-La profession.
-Les antécédents, surtout hémorragiques.
-La prise éventuelle d'Anticoagulants.
L'examen ORL:
  • La rhinoscopie antérieure: Après mouchage et aspiration, recherche un foyer hémorragique antérieur.
  • L'examen de l'oropharynx: Recherche un saignement postérieur.
  • La rhinoscopie postérieure: Recherche une lésion cavaire causale. ™ L'examen général: Apprécie le retentissement sur l'état général et recherche des adénopathies et hépato-splénomégalie. 
B-DIAGNOSTIC PARACLINIQUE
Bilan biologique d'urgence:  
1) Groupage. 2) Hématocrite. 3) FNS. 4) Etude simple de l'hémostase.
 
Bilan biologique à froid: 1) TS. 2) TC. 3) TP. 4) Dosage du fibrinogène. 5) Dosage des facteurs de coagulation. 6) Etude morphologique des plaquettes. 7) Urée / Créatinine.

L'épistaxis bénigne
C'est la forme la plus fréquente, touchant l'enfant et l'adulte jeune, souvent de faible abondance et s'arrêtant d'elle-même.
L'examen rhinologique: Après mouchage des caillots sanguins ou aspiration est facile
La rhinoscopie antérieure: Révèle un saignement provenant de la tache vasculaire.
L'examen général: Est normal. Il n'y a pas de retentissement. Le traitement local simple fait céder l'hémorragie.


L'épistaxis grave
Rare mais inquiétante par son abondance et/ou sa répétition.
► L'épistaxis abondante: C'est une hémorragie importante, souvent surestimée par l'entourage.
L'examen rhinologique: Est difficile.
  • L'inspection: Révèle un saignement le plus souvent antérieur, par les narines.
  • La rhinoscopie antérieure: Ne permet souvent que de suspecter le siège antérieur de l'épistaxis.
  • L'examen de l'oropharynx: Peut retrouver un saignement postérieur, par les choanes, accompagné de vomissements et de crachats. Mais ne permet que de suspecter le siège postérieur de l'épistaxis. 
L'examen général: Précise le retentissement général de la spoliation sanguine de type: Angoisse, Pâleur, Sueurs.
Pouvant aller jusqu'à l'état de choc hémorragique, imposant l'hospitalisation avec réanimation d'urgence. L'examen doit être complété par une prise du pouls, TA en demandant en urgence Groupage/Hématocrite/FNS/Étude simple de l'hémostase.

L'épistaxis répétée: C'est une hémorragie récidivante, souvent l'apanage des hémopathies chroniques.
L'examen rhinologique:
La rhinoscopie antérieure: Révèle de petits saignements multiples, disséminés à la surface de la cloison et des cornets. L'hémorragie finie par s'arrêter mais récidive souvent et tout traitement local risque de l'exacerber.

IV-DIAGNOSTIC DIFFÉRENTIEL
1/ L'hémoptysie et l'hématémèse: Peuvent errer le diagnostic en cas d'épistaxis du sujet en décubitus dorsal. 
2/ L'hématémèse abondante: Peut s'extérioriser par le nez.

V-DIAGNOSTIC ÉTIOLOGIQUE
ÉPISTAXIS PROVOQUÉE:
1-Traumatisme externe:  
1) Traumatisme nasal sans fracture.  
2) Traumatisme nasal avec fracture de la pyramide nasale.  
3) Traumatisme facial important.  
4) Lésions traumatiques et anévrismales de la carotide interne.

2-Traumatisme interne:  
1) Grattage intempestif.  
2) Corps étranger intra-nasal.  
3) Traumatismes opératoires
 
ÉPISTAXIS SPONTANÉE
A-D'origine locale
1-L'épistaxis maladie: Touche le sujet jeune, c'est une hémorragie modérée unilatérale, siégeant souvent au niveau de la tache vasculaire et favorisée par le grattage et l'exposition au soleil.

2-L'épistaxis symptôme:
a-Causes infectieuses: Telle: Le rhume.  

b-Causes vasculaires: Telle  
1) La capillarite.  
2) La maladie de Willebrand.  

c-Causes tumorales:
Les tumeurs bénignes: Telle
1) Le fibrome nasopharyngien: Le diagnostic est orienté par la clinique (touche uniquement les garçons entre 12 et 20 ans et pouvant atteindre un volume considérable déformant la face et le crâne) il est évoqué à la rhinoscopie postérieure (masse volumineuse, souvent parcourue par des vaisseaux) et confirmé par l'artériographie. La biopsie étant contre-indiquée.
2) L'angiome de la cloison.  
3) L'angiofibrome de la cloison ou polype saignant.
Les tumeurs malignes des fosses nasales, du cavum ou des sinus: Peuvent être révélées par une épistaxis. Telle:
1) Le carcinome épidermoïde des fosses nasales.  
2) L'adénocarcinome.  
3) Le cylindrome ou sarcome.

B- D'origine générale
a-Les maladies infectieuses: Telle:  
1) La grippe.  
2) La fièvre typhoïde
3) Les maladies éruptives

b-Les maladies hématologiques:
  • Les troubles de l'hémostase primaire: 1) Les leucoses aiguës. 2) Les myélomes. 3) L'aplasie médullaire. 4) Les thrombopénies. 5) Le purpuras allergique et idiopathique. 6) La maladie de Willebrand.
  • Les troubles de l'hémostase secondaire: 1) Les traitements anticoagulants. 2) L'hémophilie A et B. 3) L'insuffisance hépatique.
c-Les maladies vasculaires: Telle: 
1) L'HTA du sujet jeune: L'épistaxis est rare mais souvent importante.  
2) L'HTA du sujet âgé: L'épistaxis est abondante et souvent postérieure.

d- Les causes et maladies endocriniennes: Telle:  
1) La grossesse: Induisant une hyperhémie de la muqueuse pituitaire.  
2) La maladie de Randu – Osler.

VI-TRAITEMENT :
→ Traitement de l'épistaxis
Pencher la tête en avant
Mouchage, narine après narine, qui permet parfois d'arrêter l'hémorragie.  
Hémostase locale, par l'une des 3 méthodes:
1 ) Compression bidigitale pendant au moins 10 mn.
2 ) Tamponnement vestibulaire, par du coton imprégné d'Eau oxygénée ou de Xylocaïne 1) Méchage ou Tamponnement antérieur, par une mèche résorbable ou du Tulle gras. 2) Tamponnement postérieur, en cas d'épistaxis haute et postérieure. Il s'agit d'un geste douloureux nécessitant une
prémédication si la situation le permet.
3 ) Ballonnets.

Hémostase régionale, par l'une des 2 méthodes:
1- Ligature chirurgicale de l'artère carotide externe ou des artères ethmoïdales, sous anesthésie générale selon le siège.
2- Embolisation.

Hémostase générale, associant:
1- Hémostatiques, Type Dicynone ®.
2- Corticothérapie.
3- Vitaminothérapie.

→ Traitement étiologique.

0 comments :

Laisser un commentaire

Vous aimez, vous n'aimez pas ! Votre avis? Un point de vu? Une correction ou un ajout. Une contribution ou une proposition.. Vous êtes les bienvenus à vous exprimer librement. Vous avez à votre portée des simleys ;) Pour revenir à la page principale: cliquez ici: http://mehdi-mehdy.blogspot.com

Blog Du Chalet ;-) Headlines !

Blog Du Chalet & Des Chalistes ;-)

Derniers Commentaires