Pages

Bienvenue au Blog du Chalet - Espace des étudiants en médecine -
News Algerie-Chalet: Juillet: Changement de la date du week-end en Algérie du Jeudi-Vendredi au Vendredi-Samedi prévu à partir du 14 août prochain. (18 Mai): Les programmes des contrôles vient d’être établie pour la 4eme année de la faculté de médecine de Constantine, qui va faire : un control de Neuro le 18 juin, un contrôle de Pneumo le 28 juin, et un contrôle d’Infectieux le 4 juillet. | La grève des hospitalo-universitaires s'est soldée ce 16 mai officiellement après un accord avec le 1er ministre Ahmed Ouyahia. le déroulement des contrôles est en cours d'études mais en aucun cas l'année ne sera prolongée comme annoncée ces derniers jours. (Debut Mai): Des rumeurs circulent que la grève des facultés de médecine en Algérie qui dure depuis avril, et qui consiste à ne pas faire les contrôles et les examens va être terminée le 17 mai 2009 prochain. (Avril): La grève sur les contrôles continue jusqu'au 13 Mai 2009 avant qu'ils ne prennent une nouvelle décision. (Mars): C'est le début des vacances du printemps et exactement le 21 mars. On dirait que tout est bien calculé. A noter une grève ambigüe le 21-22-23 mars aux hôpitaux qui risque de se renouveler chaque 3 premiers jours des semaines prochaines et qui concernera que les examens et non pas les études. (Fevrier): Tout à l'air de bien marcher, surtout apres avoir passé plusieurs examens et l'annualtion de la greve presumée.(Decembre): Apres les vancances du Aid Al-Adha qui ont pris une semaine, voilà une greve des medecins universitaires qui va prolonger l'incativité d'une autre semaine, jusqu'aux vacances d'hivers! (Novembre): Lors du dernier concours de résidanat et les examens des autres années, la direction a utilisé un appareil de brouillage du champ des téléphones portables.
Medecine News: (Octobre 2011): L'Afssaps révise la balance risque-bénéfice des médicaments de la famille du métoclopramide; Désormais: L'usage du Primpéran est déconseillé chez les moins de 18 ans. (Octobre 2010): Google surveille la progression de la « grippe A » par la mesure de la tendance des recherches effectuer sur son moteur de recherche ; selon Google, plus les gens sont malades, plus ils cherchent à s'informer sur le WEB, et ce, en utilisant des mots-clés bien spécifiques, le résultat de surveillance de la grippe chez Google est disponible sur cette adresse: http://www.google.org/flutrends/intl/fr/. (25 juin 2009): L’Agence européenne du médicament (EMEA), a décidé que L’opiacé dextropropoxyphène (DXP), retrouvé dans le médicament Di-Antalvic ® en association avec le paracétamol pour le traitement symptomatique des affections douloureuses d'intensité modérée à intense, sera bientôt interdit et progressivement retiré du marché européen! Et pour cause sa haute toxicité. En effet la dose thérapeutique est très proche de la dose toxique ce qui a engendré beaucoup d’accidents mortels et de suicides. (11 juin 2009): L’OMS déclare la grippe A(H1N1) ou anciennement "grippe porcine" comme une pandémie! c'est le niveau 6 maximal. (Avril): l'OMS déclare l'urgence devant la multiplication des cas de grippe procine au Mexique qui a était ravagé: 20 personnes sont déjà mortes et prés de 1000 personnes sont sous la surveillance. Plusieurs cas suspects se multiplient aussi au canada, aux USA, et en Europe qui ont d'ailleurs déclaré l'alerte. La grippe porcine est une infection virale hautement contagieuse des porcs due à un orthomyxovirus: Le virus influenza porcin (SIV), avec le type : A et souvent le sous-type H1N1 ou H3N2. Les virus de la grippe humaine et celui du porc ont une origine commune, et des échanges entre les deux espèces s’effectuent régulièrement. La directrice générale de l'OMS dit que: "le virus a un potentiel pandémique! et la situation est imprévisible!". La nouvelle mutation donne au virus de la grippe porcine le pouvoir virulent homme-homme. Un éventuelle vaccin est possible dans les prochains jours.

Les articles qui figurent dans ce blog son écris par moi-même. «Copier-Coller» le contenu de ce blog sur autres sites internet sans mon consentement est un vol! mardi 4 janvier 2000

CYTOBACTERIOLOGIE INFECTIONS URINAIRES

Liens sponsorisés

L’ETUDE CYTOBACTERIOLOGIQUE DES INFECTIONS URINAIRE

Les infections urinaires sont très fréquentes et très graves chez la femme enceinte, le diabétique et l’immunodéprimé. Elles sont dues le plus souvent à des BGN et en particulier aux genres ‘Escherichia coli’, ‘Proteus’, ‘Serratia’ et parfois à des ‘Staphylocoques blancs’. Ces germes sont incriminés dans les infections communautaires. Pour les infections nosocomiales et en plus des germes sus-cités, on rencontre aussi le groupe ‘KES’ (Klebsiella-Entérobacter-Serratia) et le ‘Pseudomonas’. Les infections urinaires évoluent souvent vers une guérison rapide. Mais parfois, elles évoluent vers la persistance et l’extension vers le parenchyme rénal d’où risque de septicémie et de néphrite.

I-DIAGNOSTIC : A-Prélèvement : Il doit être fait avec beaucoup de soins car c’est un prélèvement facile et naturel.

-Chez l’adulte et l’enfant jeune : On recueille les urines de préférence le matin après avoir fait un lavage soigneux avec une solution antiseptique. On rince le méat à l’eau et on élimine la 1e partie de la miction pour recueillir le milieu du jet dans un flacon stérile.

- Chez l’enfant : On nettoie soigneusement la région périnéale puis on fixe un sac collecteur en plastique à l’aide d’un adhésif. Ce sac ne doit par être laissé plus de 30mn. Au-delà de ce délai, le sac devra être remplacé après avoir refait le nettoyage.

- Chez les porteurs de sondes à demeure : On clampe le tuyau d’évacuation pendant 10mn pour laisser les urines s’accumuler en amant puis on ponctionne la tubulure après désinfection à l’alcool iodé. B-Acheminement : Le transport au laboratoire doit être rapide. S’il doit dépasser 30mn, le flacon devra être placé dans un récipient contenant de la glace. Il doit toujours être accompagné d’une fiche de renseignement. C-Techniques de mise en évidence : 1-L’examen direct : Sert à :

La numération des éléments figurés (Leucocytes et hématies) à l’aide d’une cellule de numération (cellule de Nageotte ou cellule de Malassez). Le résultat est exprimé en Leucocytes/mm3 et érythrocytes/mm3.

L’appréciation de l’abondance, la morphologie et l’aspect tinctorial des germes après coloration de Gram.

L’analyse microscopique pourrait suffire à elle seul pour les urines normales.

2- L’uroculture : Elle est à la fois quantitative et qualitative. La plupart des germes responsables d’infections urinaires ne sont pas exigeants. Alors on utilise des milieux comme la gélose nutritive ou la gélose lactosée au Bromo-Crésol Pourpre ‘BCP’ ou éventuellement la gélose au sang s’il y a présomption de Streptocoques ou de germes exigeants. L’ensemencement doit répondre à un double but ; De dénombrer et d’isoler la ou les bactéries en cause en obtenant des colonies bien distinctes en faisant appel à l’une des méthodes suivantes :

La méthode originelle de Kass.

La méthode simplifiée de Veron : On prélève 2 gouttes de 0.05ml chacune (soit 0.1ml) et on pratique une dilution à 1/100. On obtient 10ml de solution d’où on prélève encore 2 gouttes de 0.05ml chacune et on les étale sur une boite. Le résultat est multiplié par 1000 (100 pour les 2 premières gouttes et 10 pour les secondes).

La méthode des anses calibrées.

La durée d’incubation est de 24 à 48 heures
3-L’interprétation : 

Bactériurie <103élément/ml => Absence d’infection.

Bactériurie > 105 élément/ml => Infection certaine.

Bactériurie entre 103 et 105 élément/ml => Confrontation des données cliniques et bactériologiques.

Leucocyturie significative >10 éléments/mm3 (soit 104 élément/ml) mais il y a des cas litigieux.

Eléments de discussionS
Leucocyturie significativeBactériurie significativeColoniesEventualités possiblesECBU à refaireIdentificationuite à donnerAntibiogramme
--0ECBU normal---
+-0∗ Infection décapitée. ∗ Infection à germes exigeant (BK). ∗ Leucocytes extra urinaires.+--
∗ Infection à son début.
-+1 seul type∗ Sujet immunodéprimé. ∗ Simple souillure.+++
++1 seul type∗ Infection typique.après traitement++
--Plus d’un type∗ Souillure probable.---
+-∗ Infection polybactérienne sur
-+Plus d’un typesonde.---
++

4- L’antibiogramme : Pour tout ECBU pathologique, un antibiogramme est systématique. On doit utiliser des 
antibiotiques qui ont une bonne diffusion dans les voies urinaires. 

II- SURVEILLANCE PAR LE LABORATOIRE :

Au-cours du traitement, il faut demander une ECBU après 48 heures. La stérilisation des urines doit être rapide. En cas de persistance de la bactériurie, il pourra s’agir soit d’une antibiothérapie insuffisante ou mal adaptée, soit d’une bactérie devenue résistante soit d’une bactérie différente.

Après le traitement, il faut demander une ECBU de contrôle. Dans toutes les infections du tractus urinaire confirmées et traitées avec succès, il convient de garder les résultats antérieurs pour distinguer une rechute (due à la même bactérie) d’une récidive ou d’une réinfection (dues à une autre bactérie).

0 comments :

Laisser un commentaire

Vous aimez, vous n'aimez pas ! Votre avis? Un point de vu? Une correction ou un ajout. Une contribution ou une proposition.. Vous êtes les bienvenus à vous exprimer librement. Vous avez à votre portée des simleys ;) Pour revenir à la page principale: cliquez ici: http://mehdi-mehdy.blogspot.com

Blog Du Chalet ;-) Headlines !

Blog Du Chalet & Des Chalistes ;-)

Derniers Commentaires