Pages

Bienvenue au Blog du Chalet - Espace des étudiants en médecine -
News Algerie-Chalet: Juillet: Changement de la date du week-end en Algérie du Jeudi-Vendredi au Vendredi-Samedi prévu à partir du 14 août prochain. (18 Mai): Les programmes des contrôles vient d’être établie pour la 4eme année de la faculté de médecine de Constantine, qui va faire : un control de Neuro le 18 juin, un contrôle de Pneumo le 28 juin, et un contrôle d’Infectieux le 4 juillet. | La grève des hospitalo-universitaires s'est soldée ce 16 mai officiellement après un accord avec le 1er ministre Ahmed Ouyahia. le déroulement des contrôles est en cours d'études mais en aucun cas l'année ne sera prolongée comme annoncée ces derniers jours. (Debut Mai): Des rumeurs circulent que la grève des facultés de médecine en Algérie qui dure depuis avril, et qui consiste à ne pas faire les contrôles et les examens va être terminée le 17 mai 2009 prochain. (Avril): La grève sur les contrôles continue jusqu'au 13 Mai 2009 avant qu'ils ne prennent une nouvelle décision. (Mars): C'est le début des vacances du printemps et exactement le 21 mars. On dirait que tout est bien calculé. A noter une grève ambigüe le 21-22-23 mars aux hôpitaux qui risque de se renouveler chaque 3 premiers jours des semaines prochaines et qui concernera que les examens et non pas les études. (Fevrier): Tout à l'air de bien marcher, surtout apres avoir passé plusieurs examens et l'annualtion de la greve presumée.(Decembre): Apres les vancances du Aid Al-Adha qui ont pris une semaine, voilà une greve des medecins universitaires qui va prolonger l'incativité d'une autre semaine, jusqu'aux vacances d'hivers! (Novembre): Lors du dernier concours de résidanat et les examens des autres années, la direction a utilisé un appareil de brouillage du champ des téléphones portables.
Medecine News: (Octobre 2011): L'Afssaps révise la balance risque-bénéfice des médicaments de la famille du métoclopramide; Désormais: L'usage du Primpéran est déconseillé chez les moins de 18 ans. (Octobre 2010): Google surveille la progression de la « grippe A » par la mesure de la tendance des recherches effectuer sur son moteur de recherche ; selon Google, plus les gens sont malades, plus ils cherchent à s'informer sur le WEB, et ce, en utilisant des mots-clés bien spécifiques, le résultat de surveillance de la grippe chez Google est disponible sur cette adresse: http://www.google.org/flutrends/intl/fr/. (25 juin 2009): L’Agence européenne du médicament (EMEA), a décidé que L’opiacé dextropropoxyphène (DXP), retrouvé dans le médicament Di-Antalvic ® en association avec le paracétamol pour le traitement symptomatique des affections douloureuses d'intensité modérée à intense, sera bientôt interdit et progressivement retiré du marché européen! Et pour cause sa haute toxicité. En effet la dose thérapeutique est très proche de la dose toxique ce qui a engendré beaucoup d’accidents mortels et de suicides. (11 juin 2009): L’OMS déclare la grippe A(H1N1) ou anciennement "grippe porcine" comme une pandémie! c'est le niveau 6 maximal. (Avril): l'OMS déclare l'urgence devant la multiplication des cas de grippe procine au Mexique qui a était ravagé: 20 personnes sont déjà mortes et prés de 1000 personnes sont sous la surveillance. Plusieurs cas suspects se multiplient aussi au canada, aux USA, et en Europe qui ont d'ailleurs déclaré l'alerte. La grippe porcine est une infection virale hautement contagieuse des porcs due à un orthomyxovirus: Le virus influenza porcin (SIV), avec le type : A et souvent le sous-type H1N1 ou H3N2. Les virus de la grippe humaine et celui du porc ont une origine commune, et des échanges entre les deux espèces s’effectuent régulièrement. La directrice générale de l'OMS dit que: "le virus a un potentiel pandémique! et la situation est imprévisible!". La nouvelle mutation donne au virus de la grippe porcine le pouvoir virulent homme-homme. Un éventuelle vaccin est possible dans les prochains jours.

Les articles qui figurent dans ce blog son écris par moi-même. «Copier-Coller» le contenu de ce blog sur autres sites internet sans mon consentement est un vol! mardi 4 janvier 2000

Cours STAPHYLOCOCCEMIES

Liens sponsorisés

LES STAPHYLOCOCCEMIE

Ce sont des affections très fréquentes en ambulatoire aussi bien qu’à l’hôpital. Elles constituent une urgence médicale voire médico-chirurgicale.

I-FORMES CLINIQUES : A-L’état séptico-pyohémique :

  • Lincubation (temps entre la primo-infection et l’apparition des premiers signes cliniques) est généralemen
    silencieuse. 

  • Le début est brutal, caractérisé par un ‘syndrome infectieux’ qui associe fièvre à 39-40°c, pouls accélérétachypnée et oligurie. L’examen clinique montre une splénomégalie récente (molle) au stade 1. Le reste de l’examen est négatif mais il peut retrouver une porte d’entrée le plus souvent cutanée (furoncle, plaie…).

    • Pendant la phase d’état, on observe des localisations secondaires :

      • Localisation cutanée : Toutes lésions confondues.

      • Localisation pleuro-pulmonaire : On peut avoir une pleurésie purulente ou une détresse respiratoire (matérialisée au télé thorax par une image de miliaire qui peut confluer en abcès du poumon).

      • Localisation cardiaque : Mise en évidence par la clinique. On peut retrouver une endocardite pouvant se greffer sur endocarde antérieurement sain ou lésé, une insuffisance aortique, unrétrécissement aortique, une insuffisance mitrale ou un rétrécissement mitral.

      • Localisation osseuse : Egalement diagnostiquée par la clinique. On retrouve une atteinte des os longs ou des vertèbres.

      • Localisation rénale : On peut retrouver un abcès du rein ou unphlegmon périnéphrétique.

      • Localisation prostatique : Le TR peut révéler un abcès de la prostate.

      • Localisation neurologique : Va de l’abcès méningo-encéphaliquejusqu’au coma.

∗ Localisation musculaire et endocrinienne très rarement. 
B-La forme septicémique pure : Elle est sans localisations secondaires. 
C-La forme suraiguë ‘La staphylococcie maligne de la face’ : Cette forme constitue une extrême urgence. 

  • Elle est secondaire à un furoncle ou à un anthrax de la lèvre supérieure, de l’aile du nez ou du pli naso-génien qui font l’objet de manœuvres intempestives. Ils vont réaliser une cellulite diffuse avec phlébite extensive.

  • Brusquement, survient une poussée inflammatoire douloureuse avec ascension thermique à 40°c, frisson et malaise intense.

  • La tuméfaction s’étend et gagne l’œil, c’est le ‘placard staphylococcique’ qui est rouge violacé, froid, peu douloureux, sans bourrelet périphérique et parsemé de vésiculo-pustules contenant des Staphylocoques.

  • Sur le front, le cuir chevelu et l’angle de l’œil, les cordons inflammatoires des veines thrombosées sont visibles et palpables. Le globe oculaire est saillant et immobilisé par l’œdème de l’orbite témoignant de la cellulite inflammatoire rétro-orbitaire ou d’une thrombophlébite du sinus caverneux traduite par uneophtalmoplégie avec manifestations méningo-encéphalitiques.

  • L’hémoculture est positive. Ce tableau met en évidence la valeur pathogène de la présence d’un Staphylocoque suivant le prélèvement :

  • La guérison ne peut être obtenue que par une antibiothérapie précoce, adaptée et ayant une bonne diffusion dans le tissu méningo-encéphalique.

PATHOGENICITE
CertaineProbableDiscutable
-Plusieurs hémocultures-Hémoculture isolée-Expectoration
-LCR-Infection cutanée ouverte-Coproculture
-Séreuses (Plèvre, synoviale…)-Urines-Muqueuses (ORL, conjonctive,
-Biopsie osseuse-Urètrevagin…)
-Collection sous-cutanée fermée-Coproculture (Staphylocoque =30% des
-Lavage et aspiration endotréchéobronchiqueflores)

II-PORTES D’ENTREE : Essentiellement cutanée mais on peut rencontrer la porte uro-génitale, dentaire ou ORL.

III-DIAGNOSTIC POSITIF : Il est suspecté sur la clinique. Le diagnostic formel est obtenu après hémocultures (Faites sur milieu spécialisé, dans des conditions d’asepsie rigoureuses et au moment des frissons ou de l’acmé thermique).

IV-TRAITEMENT : A-Conduite à tenir :
  • Avant d’obtenir les résultats de l’hémoculture ou en cas de situation catastrophique, on utilise une association synergique de β Lactamines et d’Aminoside.

  • Après l’hémoculture, on se conforme aux résultats de l’antibiogramme.

  • Dans des situations particulières (Abcès…), on a recours à la chirurgie.

B- Choix des antibiotiques : 
1-Selon la sensibilité des Staphylocoques à la Méticilline : 

  • Pour les Staphylocoques méti-sensibles : On donne la Pénicilline M ou Céphalosporine ou Synergistine + Aminoside.

    • Pour les Staphylocoques méti-résistants : On donne :

      • La Rifampicine + Aminoside ou Fosfomycine ou Lincosanide ou Synergistine.

      • La Fosfomycine + Pénicilline M ou Céfotaxime ou Céfamandole ou Aminoside.

      • La Vancomycine + Aminoside ou Fosfomycine ou Rifampicine ou Pefloxacine.

∗ La Pefloxacine + Rifampicine. 
2-Selon le siège de l’infection : On donne : 

  • Localisation neuro-méningée : Fosfomycine + Céfotaxime ou Triméthoprime.

  • Localisation osseuse : Aminoside + Céfalotine ou Rifampicine. 
    3-Selon la gravité : Pour l’endocardite, on associe la Vancomycine avec un Aminoside ou avec la Fosfomycine. 

La durée du traitement est fonction de la gravité et du siège de l’infection. En dehors de la clinique, il n’y a pas de critères 
infaillibles pour affirmer la guérison. 

V- PRINCIPAUX ANTIBIOTIQUES ANTISTAPHYLOCOCCIQUES :

POSOLOGIE (Fonction rénale normale)

PRODUITS

VOIES

Enfant (mg/kg/jour)

Adulte (g/jour) β Lactamines

IM, IV 100-150

2-8

∗ Méthicilline

IM, IV, per os 100-150

2-8

∗ Oxacilline

IM; IV, per os 100-150

2-8

∗ Cloxacilline

IM, IV 100

4-8

∗ Céfalotine

IM, IV 100

4-8

∗ Céfazoline

IM, IV 100

4-6

∗ Céfamandole Aminosides IM, IV, SC 3

3mg/kg/jour

∗ Gentamicine

IM, IV, SC 3

3mg/kg/jour

∗ Tobramycine

IM, IV, SC 10-15

10-15mg/kg/jour Synergistines

∗ Amikacine

Per os

100

2-3

∗ Pristinamycine

Per os

100

2-3 
Lincosanides 

∗ Virginiamycine

IM, IV, per os 30-60

1.5-2

∗ Lincomycine

IV, per os 15-40

0.6-1.2 Divers

Clindamycine

Per os

Acide fusidique

IV, per os 16-20

2-4

∗ Rifampicine

IV

200

0.9-1.2

∗ Fosfomycine

IV

25-30

8-12

∗ Vancomycine

IV, per os

Contre-indiqué 1.5-2

∗ Pefloxacine

IM, IV, per os

6 TMP/30 SMZ

0.32 TMP/1.6 SMZ

∗ Cotrimoxazole

0 comments :

Laisser un commentaire

Vous aimez, vous n'aimez pas ! Votre avis? Un point de vu? Une correction ou un ajout. Une contribution ou une proposition.. Vous êtes les bienvenus à vous exprimer librement. Vous avez à votre portée des simleys ;) Pour revenir à la page principale: cliquez ici: http://mehdi-mehdy.blogspot.com

Blog Du Chalet ;-) Headlines !

Blog Du Chalet & Des Chalistes ;-)

Derniers Commentaires