Pages

Bienvenue au Blog du Chalet - Espace des étudiants en médecine -
News Algerie-Chalet: Juillet: Changement de la date du week-end en Algérie du Jeudi-Vendredi au Vendredi-Samedi prévu à partir du 14 août prochain. (18 Mai): Les programmes des contrôles vient d’être établie pour la 4eme année de la faculté de médecine de Constantine, qui va faire : un control de Neuro le 18 juin, un contrôle de Pneumo le 28 juin, et un contrôle d’Infectieux le 4 juillet. | La grève des hospitalo-universitaires s'est soldée ce 16 mai officiellement après un accord avec le 1er ministre Ahmed Ouyahia. le déroulement des contrôles est en cours d'études mais en aucun cas l'année ne sera prolongée comme annoncée ces derniers jours. (Debut Mai): Des rumeurs circulent que la grève des facultés de médecine en Algérie qui dure depuis avril, et qui consiste à ne pas faire les contrôles et les examens va être terminée le 17 mai 2009 prochain. (Avril): La grève sur les contrôles continue jusqu'au 13 Mai 2009 avant qu'ils ne prennent une nouvelle décision. (Mars): C'est le début des vacances du printemps et exactement le 21 mars. On dirait que tout est bien calculé. A noter une grève ambigüe le 21-22-23 mars aux hôpitaux qui risque de se renouveler chaque 3 premiers jours des semaines prochaines et qui concernera que les examens et non pas les études. (Fevrier): Tout à l'air de bien marcher, surtout apres avoir passé plusieurs examens et l'annualtion de la greve presumée.(Decembre): Apres les vancances du Aid Al-Adha qui ont pris une semaine, voilà une greve des medecins universitaires qui va prolonger l'incativité d'une autre semaine, jusqu'aux vacances d'hivers! (Novembre): Lors du dernier concours de résidanat et les examens des autres années, la direction a utilisé un appareil de brouillage du champ des téléphones portables.
Medecine News: (Octobre 2011): L'Afssaps révise la balance risque-bénéfice des médicaments de la famille du métoclopramide; Désormais: L'usage du Primpéran est déconseillé chez les moins de 18 ans. (Octobre 2010): Google surveille la progression de la « grippe A » par la mesure de la tendance des recherches effectuer sur son moteur de recherche ; selon Google, plus les gens sont malades, plus ils cherchent à s'informer sur le WEB, et ce, en utilisant des mots-clés bien spécifiques, le résultat de surveillance de la grippe chez Google est disponible sur cette adresse: http://www.google.org/flutrends/intl/fr/. (25 juin 2009): L’Agence européenne du médicament (EMEA), a décidé que L’opiacé dextropropoxyphène (DXP), retrouvé dans le médicament Di-Antalvic ® en association avec le paracétamol pour le traitement symptomatique des affections douloureuses d'intensité modérée à intense, sera bientôt interdit et progressivement retiré du marché européen! Et pour cause sa haute toxicité. En effet la dose thérapeutique est très proche de la dose toxique ce qui a engendré beaucoup d’accidents mortels et de suicides. (11 juin 2009): L’OMS déclare la grippe A(H1N1) ou anciennement "grippe porcine" comme une pandémie! c'est le niveau 6 maximal. (Avril): l'OMS déclare l'urgence devant la multiplication des cas de grippe procine au Mexique qui a était ravagé: 20 personnes sont déjà mortes et prés de 1000 personnes sont sous la surveillance. Plusieurs cas suspects se multiplient aussi au canada, aux USA, et en Europe qui ont d'ailleurs déclaré l'alerte. La grippe porcine est une infection virale hautement contagieuse des porcs due à un orthomyxovirus: Le virus influenza porcin (SIV), avec le type : A et souvent le sous-type H1N1 ou H3N2. Les virus de la grippe humaine et celui du porc ont une origine commune, et des échanges entre les deux espèces s’effectuent régulièrement. La directrice générale de l'OMS dit que: "le virus a un potentiel pandémique! et la situation est imprévisible!". La nouvelle mutation donne au virus de la grippe porcine le pouvoir virulent homme-homme. Un éventuelle vaccin est possible dans les prochains jours.

Les articles qui figurent dans ce blog son écris par moi-même. «Copier-Coller» le contenu de ce blog sur autres sites internet sans mon consentement est un vol! jeudi 6 janvier 2000

Cours Gastro LA PANCREATITE AIGUE

Liens sponsorisés

LA PANCREATITE AIGUË

I-DEFINITION – GENERALITES : La pancréatite aiguë est l'inflammation aiguë touchant un pancréas sain ou pathologique et entraînant une auto-digestion de

la glande. Elle touche les 2 sexes sans distinction. L'age de survenue étant entre 40 et 50 ans. Le diagnostic repose sur l'ensemble des données cliniques, radiologiques et biologiques. L'évolution est imprévisible, souvent favorable si l'atteinte est œdémateuse, parfois mortelle si l'atteinte est nécroso

hémorragique. Le traitement repose sur une réanimation efficace. La chirurgie ne trouve d'indication qu'en cas de complication.

II-PATHOGENIE : Elle est très mal définie. 4 théories tendent à l'expliquer

AThéorie canalaire: Par obstruction au niveau du sphincter d'Oddi entraînant un reflux de la bile vers le canal de 
Wirsung. C'est la théorie admise actuellement. 

B. Théorie vasculaire: L'ischémie glandulaire est à l'origine de la fuite enzymatique lipo et protéolytique.

C. Théorie nerveuse: Par hyperstimulation splanchnique.

D. Théorie allergique: Tel le venin de serpent.

III-PHYSIOPATHOLOGIE : La pancréatite aiguë est due à la libération massive d'enzymes pancréatiques activées. L'amylase joue un rôle négligeable. La Trypsine, agent principal qui fragmente les protéines, entraîne une nécrose cellulaire. La Lipase, qui hydrolyse les graisses neutres, entraîne une stéatonécrose (tâche de bougie sur les parties graisseuses.) L'Elastase est responsable de l'altération de la paroi vasculaire (syndrome hémorragique.)

IV-ANATOMIE PATHOLOGIQUE :

A. Pancréatite œdémateuse ou interstitielle: Le pancréas est tuméfié, turgescent et luisant d'œdème. A la coupe, le 
parenchyme est friable, les capillaires congestifs et les lymphatiques dilatés. 

B. Pancréatique nécrosante: Le parenchyme est le siège d'une nécrose graisseuse (stéatonécrose) avec lésions 
lymphatiques et thromboses vasculaires. 

C. Pancréatite hémorragique: Par lésions vasculaires.

D. Abcès pancréatique: Par surinfection des plaques de nécrose.

V-DIAGNOSTIC CLINIQUE : 
Signes fonctionnels, à début brutal réalisant un COUPDETONNERREDANSUNCIELSEREIN

1. Douleur, signe constant et capital

  • Très intense.

  • Siège épigastrique ou au niveau de l'HCG.

  • Irradiation transfixiante, en barre ou scapulaire, le plus souvent à gauche.

  • Résistante aux antalgiques.

  • Persistante pendant 24 à 48H sans fluctuation (sans variation.)

  1. Vomissements alimentaires, bilieux ou aqueux.

  2. Arrêt des matières et des gaz, inconstant et fonctionnel (réflexe temporaire.)

Signes généraux

  • Retentissement hémodynamique: Ce sont les signes d'état de choc 
    1-Sueurs froides. 3-Pouls faible et rapide. 
    2-Pâleur cutanéo-muqueuse. 4-HypTA.
    5-Extrémités froides et cyanosées. 

  • Retentissement respiratoire:

  1. Polypnée.

  2. Douleur thoracique par épanchement basi-thoracique.

Retentissement neurologique (Trd la nécrose = destruction cellulaire = libération de toxines dans la circulation systémique.) 1-Angoisse. 2-Agitation. 3-Parfois confusion mentale.

Signes physiques, souvent modérés, contrastant avec la richesse du tableau fonctionnel.

A l'inspection

  1. Météorisme abdominal.

  2. Absence d'ondes péristaltiques.

  3. Sub-ictère conjonctival.

  4. Ecchymoses péri-ombilicales.

A la palpation

1-Discrète défense épigastrique, rarement une contracture
2-Signe de Mallet Guy ou douleur provoquée à la palpation sous-costale gauche. 
3-Signe de Mayo Robinson ou douleur provoquée à la palpation de l'angle costo-vertébral gauche. 
4-Signe de Christian – Weber ou nodosité sous-cutanée de stéatonécrose.

La percussion recherche une matité des flancs, signe d'épanchement péritonéal ou une matité basi-thoracique signe d'épanchement pleural.

Imagerie

A. Téléthorax: Retrouve 
1) Epanchement pleural souvent à gauche. 
2) Aspect feuilleté des coupoles diaphragmatiques. 

B. ASP: retrouve

  1. Un iléus paralytique localisé, le plus souvent épigastrique avec dilatation segmentaire.

  2. L'anse sentinelle, soit une clarté au niveau du duodénum, soit une distension localisée du colon transverse.

  3. Absence de pneumopéritoine.

C. Echographie abdominale: C'est un examen anodin mais gêné par l'iléus. Elle retrouve
1-Un pancréas augmenté de volume, aux contours flous et hyperéchogènes. 
2-Un épanchement péri-pancréatique et dans les recessus péritonéaux (coulée de nécrose.)
3-Eventuelle lithiase biliaire. 

D. TDM: Son indication est précoce et large, non-gênée par l'iléus, elle permet de donner un bilan lésionnel exact.

CLASSIFICATION TOMODENSITOMETRIQUE DE BALTHAZAR

TYPEDESCRIPTIONPOINTS
Type APancréas normal0
Type BHypertrophie localisée ou diffuse de la glande pancréatique.1
Type CFlou péri-pancréatique (infiltration graisseuse) ou présence d'anomalies associées (Malformations notamment.)2
Type DCollection unique mal-définie (coulée de nécrose.)3
Type EPrésence d'au moins 2 collections liquidiennes mal-définies ou présence de bulle de gaz4

Si inf à 3, pancréatite aiguë modérée. Si sup ou égal à 4, pancréatite aiguë sévère.

A-1. 2. 3. B-Biologie Bilan pancréatique: Montre Hyperamylasémie. Hyperamylasurie. Lipase et Trypsine élevées. 4. 5. 6. FNS: Montre une hématocrite diminuée et une augmentation des GB.Urée/Créatinine élevée. Hyperglycémie. Hypocalcémie.
VIIDIAGNOSTIC DIFFERENTIEL :
9999Perforation d'ulcère. Occlusion intestinale. Cholécystite aiguë. 99 9 Affections pleuro-pulmonaires.Péritonite aiguë. IDM à expression abdominale. Colique néphrétique.
VIII➲➲➲DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE : Lithiase biliaire, dans 40 à 75% des cas, surtout chez la femme. Ethylisme chronique.Traumatismes.
➲➲➲Post-opératoireOrigine médicamenteuse (corticoïdes et contraceptifs.) Hyperlipidémie ou hyperlipémie.
  • Hyperparathyroïdie par dépôt de calculs calciques dans le canal de wirsung.

  • Pancréas divisum ou absence de continuité entre canalicules et canal de wirsung entraînant une hyperpression canaliculaire avec éclatement. S'observe chez l'enfant.

  • Viroses, tel les oreillons.

  • Venin de scorpion et de serpent.

  • Idiopathique.

IX- EVALUATION PRONOSTIC – CRITERES DE RANSON :

A. Critères d'admission: 
™ 
Age sup à 55 ans. 
™ GB sup à 16.000/mm3
™ Glycémie sup à 2 g/l 
™ LDH sup à 350 UI/l (1.5 fois la normale.) 
™ ASAT sup 250 UI/l (6 fois la normale.) avec diminution des Ph.Al. 

B. Après 48Hrs
™ 
Chute de l'hématocrite de plus de 10%. 
™ Augmentation de l'urée sup à 0.5 g/l (1.8 mmol/l) 
™ Chute de la calcémie de plus de 80 mg/l (inf à 2 mmol/l) 
™ PaO2 inf à 60mmHg. 
™ Déficit en base sup à 4 Meq/l 
™ Epanchement sup à 6L. 

Si plus de 3 critères: Pronostic grave. Si moins ou égal à 3: Pronostic modéré.

X-COMPLICATIONS :

A. Complications précoces:

  • Etat de choc hémorragique.

  • Insuffisance rénale aiguë fonctionnelle pouvant devenir organique.

  • Insuffisance respiratoire.

  • Hémorragie grave par hémopéritoine, hémothorax ou hémorragie digestive.

B. Complications tardives:

  • Pseudo-kyste du pancréas.

  • Surinfection des plages de nécrose (abcès pancréatique.)

  • Fistule pancréatique.

  • Pancréatite chronique.

XI-TRAITEMENT :

A. Réanimation: ¾ Diète complète par mise en place d'une sonde gastrique (mise au repos du pancréas.) ¾ Prévenir la dénutrition par alimentation parentérale. ¾ Correction de l'hypovolémie par des solutés simples, macromolécules voire transfusion de sang (œdème péri

pancréatique.)
¾ Prévenir l'insuffisance pancréatique par insulinothérapie. 
¾ Prévenir la surinfection par antibiothérapie. 
¾ Calmer la douleur par les antalgiques majeurs. 

B. Traitement chirurgical:

Indications: 
¾ 
En cas de complications (péritonite ou hémopéritoine grave.) 
¾ En cas d'abcès pancréatique.
¾ A distance de la crise pour traiter l'étiologie (lithiase biliaire) ou la complication (pseudo-kyste du pancréas.) 

0 comments :

Laisser un commentaire

Vous aimez, vous n'aimez pas ! Votre avis? Un point de vu? Une correction ou un ajout. Une contribution ou une proposition.. Vous êtes les bienvenus à vous exprimer librement. Vous avez à votre portée des simleys ;) Pour revenir à la page principale: cliquez ici: http://mehdi-mehdy.blogspot.com

Blog Du Chalet ;-) Headlines !

Blog Du Chalet & Des Chalistes ;-)

Derniers Commentaires