Pages

Bienvenue au Blog du Chalet - Espace des étudiants en médecine -
News Algerie-Chalet: Juillet: Changement de la date du week-end en Algérie du Jeudi-Vendredi au Vendredi-Samedi prévu à partir du 14 août prochain. (18 Mai): Les programmes des contrôles vient d’être établie pour la 4eme année de la faculté de médecine de Constantine, qui va faire : un control de Neuro le 18 juin, un contrôle de Pneumo le 28 juin, et un contrôle d’Infectieux le 4 juillet. | La grève des hospitalo-universitaires s'est soldée ce 16 mai officiellement après un accord avec le 1er ministre Ahmed Ouyahia. le déroulement des contrôles est en cours d'études mais en aucun cas l'année ne sera prolongée comme annoncée ces derniers jours. (Debut Mai): Des rumeurs circulent que la grève des facultés de médecine en Algérie qui dure depuis avril, et qui consiste à ne pas faire les contrôles et les examens va être terminée le 17 mai 2009 prochain. (Avril): La grève sur les contrôles continue jusqu'au 13 Mai 2009 avant qu'ils ne prennent une nouvelle décision. (Mars): C'est le début des vacances du printemps et exactement le 21 mars. On dirait que tout est bien calculé. A noter une grève ambigüe le 21-22-23 mars aux hôpitaux qui risque de se renouveler chaque 3 premiers jours des semaines prochaines et qui concernera que les examens et non pas les études. (Fevrier): Tout à l'air de bien marcher, surtout apres avoir passé plusieurs examens et l'annualtion de la greve presumée.(Decembre): Apres les vancances du Aid Al-Adha qui ont pris une semaine, voilà une greve des medecins universitaires qui va prolonger l'incativité d'une autre semaine, jusqu'aux vacances d'hivers! (Novembre): Lors du dernier concours de résidanat et les examens des autres années, la direction a utilisé un appareil de brouillage du champ des téléphones portables.
Medecine News: (Octobre 2011): L'Afssaps révise la balance risque-bénéfice des médicaments de la famille du métoclopramide; Désormais: L'usage du Primpéran est déconseillé chez les moins de 18 ans. (Octobre 2010): Google surveille la progression de la « grippe A » par la mesure de la tendance des recherches effectuer sur son moteur de recherche ; selon Google, plus les gens sont malades, plus ils cherchent à s'informer sur le WEB, et ce, en utilisant des mots-clés bien spécifiques, le résultat de surveillance de la grippe chez Google est disponible sur cette adresse: http://www.google.org/flutrends/intl/fr/. (25 juin 2009): L’Agence européenne du médicament (EMEA), a décidé que L’opiacé dextropropoxyphène (DXP), retrouvé dans le médicament Di-Antalvic ® en association avec le paracétamol pour le traitement symptomatique des affections douloureuses d'intensité modérée à intense, sera bientôt interdit et progressivement retiré du marché européen! Et pour cause sa haute toxicité. En effet la dose thérapeutique est très proche de la dose toxique ce qui a engendré beaucoup d’accidents mortels et de suicides. (11 juin 2009): L’OMS déclare la grippe A(H1N1) ou anciennement "grippe porcine" comme une pandémie! c'est le niveau 6 maximal. (Avril): l'OMS déclare l'urgence devant la multiplication des cas de grippe procine au Mexique qui a était ravagé: 20 personnes sont déjà mortes et prés de 1000 personnes sont sous la surveillance. Plusieurs cas suspects se multiplient aussi au canada, aux USA, et en Europe qui ont d'ailleurs déclaré l'alerte. La grippe porcine est une infection virale hautement contagieuse des porcs due à un orthomyxovirus: Le virus influenza porcin (SIV), avec le type : A et souvent le sous-type H1N1 ou H3N2. Les virus de la grippe humaine et celui du porc ont une origine commune, et des échanges entre les deux espèces s’effectuent régulièrement. La directrice générale de l'OMS dit que: "le virus a un potentiel pandémique! et la situation est imprévisible!". La nouvelle mutation donne au virus de la grippe porcine le pouvoir virulent homme-homme. Un éventuelle vaccin est possible dans les prochains jours.

Les articles qui figurent dans ce blog son écris par moi-même. «Copier-Coller» le contenu de ce blog sur autres sites internet sans mon consentement est un vol! mercredi 19 janvier 2000

L'AVORTEMENT - COURS: MEDECINE LEGALE

Liens sponsorisés

L'AVORTEMENT

I- DÉFINITION

L'avortement est l'interruption de la grossesse et l'expulsion du produit de conception dont l'age est inférieur à 180 jours. Cette expulsion peut être:
1-Involontaire ou avortement spontané ou fausse couche: D'origine pathologique, secondaire à 
- Une affection générale (diabète, infection.)
- Une affection hormonale par déséquilibre hormonal.
- Une affection utérine (rétroversion utérine, fibrome, endométrite, synéchies, béance de l'isthme utérin.)
- Une anomalie chromosomique de l'œuf.

2-Volontaire: Soit:
a- Médicale ou avortement thérapeutique: Légal, il est pratiqué quelque soit l'age de la grossesse, dans un service spécialisé par un médecin ou un chirurgien et non une sage-femme, après avis préalable de l'autorité administrative via un écrit dûment signé et réponse favorable du DDS qui détermine le lieu et la date de l'avortement. Il peut s'agir d'une exception médicale qui constitue une mesure indispensable pour sauver la vie de la mère. Ou d'une exception non-médicale, telle une grossesse incestueuse, où le président du tribunal ou le magistrat désigné par lui peut saisir le DDS qui ordonne l'avortement.
b- Clandestine ou avortement criminelle: Illégal.


II- MÉTHODES D'AVORTEMENT :

A-Circonstances médico-légales: Il est existent schématiquement trois méthodes:
1- L'auto-avortement: Chez les récidivistes.
2- L'hétéro-avortement: Par une autre personne experte.
3- L'avortement en cascade: Chez la ♀ qui a fait des avortements antérieurs et qui fait appel en dernière étape à une autre personne.
B-Substances réputées abortives: Possèdent une toxicité particulière, tantôt l'action s'exerce sur la contraction utérine et tantôt elle provoque la mort du fœtus. Le seuil d'activité correspond toujours à une intoxication maternelle et l'avortement ne constitue qu'un épiphénomène.
1-Toxiques végétaux: Ce sont des emménagogues (provoquant le flux menstruel) tel la rue, la sabine et l'ergot de seigle.
2-Toxiques minéraux: Tel le plomb, entraînant une hépato-néphrite, le permanganate de potassium, entraînant des hémorragies prises à tort pour des règles et les sels de quinines.
3-Hormones: Les œstrogènes qui sont des emménagogues donnant plus de complications qu'un avortement authentique.
C-Manœuvres abortives:
1. Indirectes: Soit par
- Injection intra-vaginale d'un liquide très chaud ou tés froid ayant une action excito-motrice si la gestation est avancée.
- Pétrissage énergique de l'abdomen et sautillement: D'efficacité douteuse pouvant éventuellement réussir chez la ♀ prédisposée aux fausses-couches.
2. Directes: Agissant sur:
Sur l'utérus: Pour obtenir une contraction utérine par:
- Introduction dans le col d'un objet rigide de diamètre à peine supérieur à celui de l'isthme.
- Dilatation au doigt, à la bougie d'Heggar, au fil électrique, à la tige de persil, à la pompe à vélo, etc.
Sur l'œuf: Pratiqués par un professionnel, par
- Ponction de l'œuf. 
- Aspiration de l'œuf.
- Décollement de l'œuf, après mise en place d'une sonde et injection intra-utérine d'air ou de liquides divers (eau courante, eau savonneuse, eau oxygéné, etc.)
- Curetage par un objet rigide et long.

III- COMPLICATIONS DE L'AVORTEMENT PROVOQUÉ

→ Il existe des complications compatibles avec la survie type:
1. Syncope.  
2. Septicémies.
3. Infections.
4. Métrorragies.

→ Il existe aussi des complications graves, type 
Accidents précoces:
  1. La mort subite par inhibition: Se produisant lorsque l'instrument employé touche les bord du canal cervical avant même toute manipulation.
  2. La mort rapide par embolie gazeuse: Se produisant lors de l'injection d'air ou de liquide qui rompe les sinus veineux placentaires et dont les manifestations sont fonction de la localisation finale de l'embole. 

Accidents tardifs:
  1. Traumatismes locaux (perforation et hémorragies placentaires.)
  2. Infections générales (hépato-néphrite à Perfringens et tétanos.) 
  3. Infertilité.

IV- ASPECTS MÉDICO-LÉGAUX

Les aspects médico-légaux diffèrent selon que l'expertise se fasse sur une ♀ vivante ou un cadavre. Le médecin doit préciser:
- La réalité de l'avortement. 
- La nature accidentelle ou criminelle.
- L'age de la grossesse au moment de l'avortement.

Chez la ♀ vivante: Il faut distinguer:
1- L'avortement précoce (avant le 4e mois): Le diagnostic repose sur:
- L'examen gynécologique, même immédiat, est souvent non-concluant (pas de béance du col.)
- La recherche de β HCG dans les urines affirme le diagnostic.
- Les aveux de la ♀ constituent l'élément principal.
- L'examen histologique de prélèvements de l'endomètre est capital à la recherche de débris placentaires. NB: L'avortement précoce vue tardivement est impossible à diagnostiquer.

2- L'avortement tardif: Le diagnostic repose sur:
- L'examen gynécologique, qui recherche les signes d'une grossesse ou un accouchement récent (ramollissement et béance du col, écoulement de lochies, la rétention placentaire, cause d'hémorragie et d'infections et les débris placentaires constituent une preuve formelle de l'avortement.
- L'examen général, retrouve en cas de grossesse assez évoluée les vergetures de l'abdomen, pigmentation des aréoles, saillie des tubercules de Montgomery et présence de colostrum. 
 
 
Pour le cadavre: Il faut toujours évoquer l'avortement chez toute ♀ depuis la ménarche jusqu'à la ménopause même si la cause de la mort ne le fait pas suggérer.  
L'examen externe apprécie:
- L'état des organes génitaux externe et de l'hymen.
- La mesure de la hauteur utérine.
- L'existence de signes de grossesse. 
- La présence de lésions de violence.  
La dissection, avec ablation en bloc du périné, de l'utérus et de ses annexes recherche: 
- Un aspect gravide de l'utérus aux examens macroscopique et microscopique.
- Un avortement patent, soit que l'œuf complet est encore implanté, avec des lésions utérines et vaginales témoignant de manœuvres abortives. Soit que le placenta est encore en place avec un utérus volumineux et mou et des traces de violence sur le placenta et l'utérus. 

L'examen histologique des organes génitaux internes:
- La présence de villosités placentaires est d'une valeur formelle, car il apparaît à la 3e semaine de grossesse. Avant ce délai, il est tapissé de 2 couches cellulaires. Après 3 mois, il ne persiste qu'une seule couche cellulaire syncytiale.
- La présence du fœtus permet d'évaluer l'age gestationnel à partir de la taille selon La formule de Balthazar – Dervieux : Age (jours) = Taille (cm) x 5.6

L'étude toxicologique des liquides biologique est systématique pour rechercher une éventuelle intoxication.

V- LÉGISLATION ALGÉRIENNE DES AVORTEMENTS :

Selon le code pénal, l'avortement criminel est classé dans les crimes et délits contre la famille et les bonnes mœurs
→ Art. 304: Quiconque, par n'importe quel moyen a procuré ou tenté de procurer l'avortement d'une femme enceinte ou supposée enceinte, qu'elle y ait consentie ou non, est puni d'un emprisonnement de 1 à 5 ans.
Si la mort en est résultée, la peine est la réclusion à temps, de 10 à 20 ans.
→ Art. 305: Si le coupable récidive, la peine d'emprisonnement est portée à 2 à 10 ans.
→ Art. 306Art. 307
Art. 308: L'avortement n'est pas puni s'il constitue une mesure indispensable pour sauver la vie de la mère en danger et qu'il est ouvertement pratiqué par un médecin ou un chirurgien, après avis donné par lui à l'autorité administrative.
→ Art 309: Toute femme qui s'est intentionnellement fait avorter ou a tenté de le faire ou qui a consenti à faire usage de moyens à elle, indiqués ou administrés à cet effet est puni d'un emprisonnement de 6 mois à 2 ans.
→ Art. 310Art. 314
Selon le code sanitaire
→ Art. 72: L'avortement dans un but thérapeutique est considéré comme une mesure indispensable pour sauver la vie de la mère en danger ou préserver son équilibre physiologique et mental gravement menacés.
L'avortement est effectué par un médecin dans une structure spécialisée, après examen médical conjoint avec un médecin spécialiste.

1 comments :

  1. c'est du grand n'importe quoi cette propagande anti-avortement !!!!! Le corps des femmes n'appartient qu'à elles et elles seules ! Quand une femme avorte elle ne tue pas un bébé ! Il faut arrêter de dire ce genre de bêtise. L'image est trafiquée et il ne faut pas avoir fait harvard pour le voir. L'avortement s'il est pratiqué dans des délais courts aprés la fécondation, expulse un amas de cellules et non un bébé ! Le cerveau se forme à partir de 22 semaines, ce qui veut dire qu'il n'y a pas de douleur ressentie... étudiant en médecine ???? n'importe quoi !!!!

    RépondreSupprimer

Vous aimez, vous n'aimez pas ! Votre avis? Un point de vu? Une correction ou un ajout. Une contribution ou une proposition.. Vous êtes les bienvenus à vous exprimer librement. Vous avez à votre portée des simleys ;) Pour revenir à la page principale: cliquez ici: http://mehdi-mehdy.blogspot.com

Blog Du Chalet ;-) Headlines !

Blog Du Chalet & Des Chalistes ;-)

Derniers Commentaires