Pages

Bienvenue au Blog du Chalet - Espace des étudiants en médecine -
News Algerie-Chalet: Juillet: Changement de la date du week-end en Algérie du Jeudi-Vendredi au Vendredi-Samedi prévu à partir du 14 août prochain. (18 Mai): Les programmes des contrôles vient d’être établie pour la 4eme année de la faculté de médecine de Constantine, qui va faire : un control de Neuro le 18 juin, un contrôle de Pneumo le 28 juin, et un contrôle d’Infectieux le 4 juillet. | La grève des hospitalo-universitaires s'est soldée ce 16 mai officiellement après un accord avec le 1er ministre Ahmed Ouyahia. le déroulement des contrôles est en cours d'études mais en aucun cas l'année ne sera prolongée comme annoncée ces derniers jours. (Debut Mai): Des rumeurs circulent que la grève des facultés de médecine en Algérie qui dure depuis avril, et qui consiste à ne pas faire les contrôles et les examens va être terminée le 17 mai 2009 prochain. (Avril): La grève sur les contrôles continue jusqu'au 13 Mai 2009 avant qu'ils ne prennent une nouvelle décision. (Mars): C'est le début des vacances du printemps et exactement le 21 mars. On dirait que tout est bien calculé. A noter une grève ambigüe le 21-22-23 mars aux hôpitaux qui risque de se renouveler chaque 3 premiers jours des semaines prochaines et qui concernera que les examens et non pas les études. (Fevrier): Tout à l'air de bien marcher, surtout apres avoir passé plusieurs examens et l'annualtion de la greve presumée.(Decembre): Apres les vancances du Aid Al-Adha qui ont pris une semaine, voilà une greve des medecins universitaires qui va prolonger l'incativité d'une autre semaine, jusqu'aux vacances d'hivers! (Novembre): Lors du dernier concours de résidanat et les examens des autres années, la direction a utilisé un appareil de brouillage du champ des téléphones portables.
Medecine News: (Octobre 2011): L'Afssaps révise la balance risque-bénéfice des médicaments de la famille du métoclopramide; Désormais: L'usage du Primpéran est déconseillé chez les moins de 18 ans. (Octobre 2010): Google surveille la progression de la « grippe A » par la mesure de la tendance des recherches effectuer sur son moteur de recherche ; selon Google, plus les gens sont malades, plus ils cherchent à s'informer sur le WEB, et ce, en utilisant des mots-clés bien spécifiques, le résultat de surveillance de la grippe chez Google est disponible sur cette adresse: http://www.google.org/flutrends/intl/fr/. (25 juin 2009): L’Agence européenne du médicament (EMEA), a décidé que L’opiacé dextropropoxyphène (DXP), retrouvé dans le médicament Di-Antalvic ® en association avec le paracétamol pour le traitement symptomatique des affections douloureuses d'intensité modérée à intense, sera bientôt interdit et progressivement retiré du marché européen! Et pour cause sa haute toxicité. En effet la dose thérapeutique est très proche de la dose toxique ce qui a engendré beaucoup d’accidents mortels et de suicides. (11 juin 2009): L’OMS déclare la grippe A(H1N1) ou anciennement "grippe porcine" comme une pandémie! c'est le niveau 6 maximal. (Avril): l'OMS déclare l'urgence devant la multiplication des cas de grippe procine au Mexique qui a était ravagé: 20 personnes sont déjà mortes et prés de 1000 personnes sont sous la surveillance. Plusieurs cas suspects se multiplient aussi au canada, aux USA, et en Europe qui ont d'ailleurs déclaré l'alerte. La grippe porcine est une infection virale hautement contagieuse des porcs due à un orthomyxovirus: Le virus influenza porcin (SIV), avec le type : A et souvent le sous-type H1N1 ou H3N2. Les virus de la grippe humaine et celui du porc ont une origine commune, et des échanges entre les deux espèces s’effectuent régulièrement. La directrice générale de l'OMS dit que: "le virus a un potentiel pandémique! et la situation est imprévisible!". La nouvelle mutation donne au virus de la grippe porcine le pouvoir virulent homme-homme. Un éventuelle vaccin est possible dans les prochains jours.

Les articles qui figurent dans ce blog son écris par moi-même. «Copier-Coller» le contenu de ce blog sur autres sites internet sans mon consentement est un vol! jeudi 6 janvier 2000

ANAPATH MALADIE DE CROHN RCUH RCH

Liens sponsorisés

MALADIE DE CROHN

I-DEFINITION : Elle a été individualisée en 1932 par Crohn qui l’a définie comme iléite régionale. D’autres localisations sont décrites; parmi elles le colon.

II-ETIOLOGIES : Fréquente dans les pays anglo-saxons comme la Suède et USA, elle est 6 fois plus fréquente chez les juifs. Les 2 sexes sont atteints de façon égale. L’age de début est entre 20 et 30 ans.

III-ETUDE ANATOMO-PATHOLOGIQUE :

    • Macroscopie:

        1. Siège: Le grêle est touché seul dans 60% des cas, l’iléon est constamment touché dans ces derniers centimètres de

        2. façon isolé ou plus rarement associé à une lésion du duodénum. À l’atteinte du grêle s’associe une autre atteinte d’un segment digestif, c’est le colon qui est lésé dans 20% des cas. L’atteinte du canal anale accompagne l’atteinte du grêle dans 25% des cas et l’atteinte colique dans 75% des cas.
      1. Extension des lésions: Elle est importante (20 à 30 cm), circulaire et segmentaire.

        1. Les aspects macroscopiques:

          • Le grêle est dur, gonflé et œdémateux.

          • Le mésentère est épaissie par une scléro-lipomatose, il contient de volumineuses adénopathies.

          • A l’ouverture de la pièce, on a un aspect en pavés ou en galet dû à une longue ulcération longitudinale.

          • La muqueuse n’est pas hémorragique.

          • Des pseudo-polypes peuvent se voir.

          • Les lésions sont trans-murales (trans-pariétales)

    • Histologie: L’obstruction lymphatique est le signe le plus précoce, en conséquence on va avoir un infiltrat lymphocytaire et un granulome.

      1. Granulome épithélial: N’existe que dans 40% des cas dans la sous-muqueuse.

        1. L’infiltrat lymphocytaire: Diffus ou sous forme de nodules à centres clairs, il peut comprendre quelques plasmocytes et polynucléaires neutrophiles.

          • Les ulcérations amputent la muqueuse et en partie la sous-muqueuse, peut être le point de départ d’une fistule.

          • La muqueuse est peu altérée.

          • La sous-muqueuse est œdémateuse et contient des lymphocytes et des plexus nerveux hyperplasiques.

          • La musculeuse est peu modifiée.

          • La séreuse est scléro-lipomateuse, parcourue par des foyers inflammatoires.

RECTO-COLITE ULCERO HEMORRAGIQUE

I-DEFINITION :

C’est une maladie évoluant par poussées, frappant une partie ou la totalité du colon, sans jamais atteindre le grêle. Prédominant sur le rectum et la muqueuse superficielle. La RCUH se traduit par un aspect rectoscopique spécial, fait de vascularisation intense, œdème, hémorragies et hypersécrétion de mucus.

II-ETUDE ANATOMO-PATHOLOGIQUE :

Macroscopie:

La localisation rectale est constante, et la progression des lésions se fait de gauche à droite. Le colon gauche est atteint dans 56% des cas et 1/3 des cas sont des pancolites.

  • Le colon est recouvert par une séreuse très congestive, la scléro-lipomatose est modérée ou absente.

  • Le mésentère contient des adénopathies modérées.

  • La rectoscopie montre une muqueuse rouge, recouverte de mucus abrasé, fragile, pleurant le sang au contact du rectoscope.

  • L’étude des pièces montre une paroi épaisse et une lumière colique sténosée.

  • La sous-muqueuse est caractérisée par trois types d’ulcérations claires 
    ™ Petite ulcération superficielle arrondie ou polycyclique
    ™ Ulcération plus étendue formant des sillons longitudinaux
    ™ Ulcérations confluentes
    Ces ulcérations aboutissent à la formation de pseudo polypes. 

Histologie
L’atteinte prédomine toujours sur la muqueuse. Les aspects de début sont

  • Vasodilatation intense avec œdème, érythro-diapédèse, hyperurémies.

  • Petites abrasions épithéliales et des éléments lymphatiques.

  • Lors des poussées : ™ L’épithélium superficiel subit une vacuolisation sous-musculaire puis cet épithélium se décolle. La réépithélialisation

des abrasions successives aboutie à un épithélium anormal, basophile et dédifférencié
™ Les glandes sont hyposécrétantes, basophiles et dédifférenciées

™ Dans le chorion on à un œdème, hémorragie superficielle et surtout un infiltrat inflammatoire lymphoplasmocytaire et

éosinophile étendue à toute la muqueuse, souvent associée à une hyperplasie lymphoïde.
™ La musculaire muqueuse est toujours dissociée
™ La sous-muqueuse est congestive, œdémateuse et inflammatoire
™ Les autres couches sont peu modifiées

C’est l’association de tous ces signes qui permet de poser le diagnostic d’une RCUH.

0 comments :

Laisser un commentaire

Vous aimez, vous n'aimez pas ! Votre avis? Un point de vu? Une correction ou un ajout. Une contribution ou une proposition.. Vous êtes les bienvenus à vous exprimer librement. Vous avez à votre portée des simleys ;) Pour revenir à la page principale: cliquez ici: http://mehdi-mehdy.blogspot.com

Blog Du Chalet ;-) Headlines !

Blog Du Chalet & Des Chalistes ;-)

Derniers Commentaires